La toux est une réaction normale de l’organisme quand les voies respiratoires sont encombrées et qu’elles cherchent à expulser les agents responsables de cet encombrement. Si la prise de sirop contre la toux ou autres médicaments classiques est devenue un réflexe, sachez qu’il est tout à fait possible de traiter la toux grâce aux remèdes homéopathiques. Ces remèdes peuvent traiter tous les types de toux comme les toux sèches, les toux grasses et les toux chroniques.

 

Les remèdes homéopathiques pour traiter les toux sèches

L’aconitumnapellus est une souche homéopathique obtenue après le traitement de l’aconit napel en fin de floraison. On retrouve généralement ces plantes dans les Pyrénées. Cette souche homéopathique peut traiter plusieurs maux comme l’insolation, les grippes, les troubles cardiovasculaires, l’insomnie… et bien sûr, les toux sèches. Il faut prendre 5 granules de 9 CH toutes les deux heures jusqu’à l’apparition des sueurs. 

 

L’Atropa belladonna ou l’Herbe du Diable est aussi utilisé pour soigner la toux sèche après un coup de froid. La teinture mère pour le remède est extraite des plantes qui ont déjà fleuri. Labelladonna peut être associé avec l’aconitumappellus pendant le traitement. 5 granules de 4 à 9 CH toutes les heures jusqu’à l’apparition des sueurs sont les doses conseillées. Il est aussi possible de prendre 5 granules de 9 CH d’aconitumnapellus toutes les deux heures jusqu’à l’apparition des sueurs et continuer avec 5 granules de 9 CH de belladonna jusqu’à l’amélioration. 

 

L’HeparSulfur est un remède homéopathique qui peut intervenir pour calmer une toux sèche après minuit. C’est une souche homéopathique obtenue après l’association de mélange de fleur de soufre purifiée et de calcaire d’huitre à 50-50. On l’appelle aussi Heparsulfuriscalcareum. Il peut aussi traiter l’acné, la conjonctivite, l’infection oculaire, l’infection pulmonaire, la laryngite, la nervosité, l’otite et les troubles cutanés. Pour la toux, il faut prendre 5 granules de 15 CH avant de dormir (en prévention ou en traitement) pendant une semaine.

 

Les remèdes homéopathiques pour traiter les toux grasses

Le Ferrumphosphoricum ou phosphate ferrosoferrique est une souche homéopathique obtenue après le mélange de phosphate ferreux hydraté, de phosphate ferrique et d’oxydes de fer hydratés. Il peut traiter les cas de bronchites aigües, les laryngites et les Rhinopharyngites. Il sera donc efficace pour calmer les toux grasses. La dose conseillée est de 5 granules de 5 à 9 CH midi et soir jusqu’à la guérison. 

 

Le pulsatilla est une souche homéopathique obtenue après le traitement de la plante anémone pulsatille. Comme le ferrumphosphoricum, le pulsatilla peut traiter les cas de bronchites aigües, les laryngites et les Rhinopharyngites. Pour traiter la toux grasse, il faut prendre 5 granules de 30 CH matin et soir pendant une semaine. Si la toux devient chronique, il est possible de continuer le traitement avec 5 granules de 15 CH tous les soirs pendant 2 mois. 

 

L’Ipeca est une souche homéopathique obtenue après le traitement des racines séchées d’un arbuste brésilien appelé Ipecacuanha de Matto Grosso. L’Ipeca peut traiter les toux sèches et les toux grasses. Il faut prendre 5 granules 5 CH toutes les 15 minutes jusqu’à l’apparition des expectorations et continuer le traitement en ne prenant que les 5 granules toutes les 24 heures.

 

Les remèdes homéopathiques pour traiter les toux chroniques

  • Les toux spasmodiques

Le drosera est une souche homéopathique obtenue après le traitement de la plante fraîche appelée drosera rontundifolia (herbe à la goutte ou herbe à la rosée). Il est reconnu pour traiter les infections ORL. Il est possible de prendre 5 granules de 15 CH par jour pendant 3 mois ou 5 granules de 9 CH après les quintes de toux.

 

Le Cuprummetallicum est une souche homéopathique obtenue après le traitement du cuivre, un métal de couleur rougeâtre. Il peut traiter les spasmes, les crampes, la diarrhée, mais aussi les toux spasmodiques. Pour traiter les toux, il est conseillé de prendre 5 granules de 9 CH à chaque quinte de toux.

 

  • Les toux dyspnéisantes

L’Antimoniumtartaricum est un médicament homéopathique d’origine chimique qui est l’antimoniotartrate acide de sodium. Il peut traiter les problèmes cutanés, mais aussi les problèmes ORL. Pour traiter les toux dyspnéisantes, il faut prendre 5 granules de 5 CH toutes les 5 minutes.

 

Le Phosphorus ou le phosphore blanc est une souche homéopathique utilisée pour traiter les toux. Il est aussi utilisé pour traiter plusieurs maux comme la céphalée migraine, les douleurs articulaires ou l’hémorragie. Pour traiter la toux, il faut prendre 5 granules de 9 CH le matin et le soir avec 5 granules de 9 CH au moment des toux.

 

Comment utiliser les médicaments homéopathiques pour traiter la toux ?

Les souches homéopathiques existent sous forme de teinture mère ou en granule. Les teintures mères peuvent être diluées dans un demi-verre d’eau ou être mélangées avec du miel. Les granules sont à laisser fondre sous la langue. Les prises doivent être à jeun, et loin des repas, du tabac et des chewing-gums.

 

Qui peut prendre des médicaments homéopathiques pour traiter la toux ? 

Les souches homéopathiques ne présentent pas ou très peu d’effets secondaires ou de contre-indications. Enfants, femmes enceintes ou allaitantes peuvent suivre un traitement à base de souches homéopathiques. Pourtant, il est conseillé de consulter un spécialiste avant de commencer un traitement pour savoir les souches idéales pour votre cas.

 

Les avantages des souches homéopathiques pour la toux

À part le fait qu’il n’existe pas d’effets secondaires, les médicaments homéopathiques ne comportent pas d’alcool ou d’autres excipients de ce type, contrairement au sirop contre la toux. Le traitement peut donc convenir aux grands publics. Les risques de dépendance ou d’accoutumance sont très faibles. 

 

Les précautions d’emploi et contre-indications aux remèdes homéopathiques contre la toux

Les remèdes homéopathiques ne peuvent pas convenir aux personnes qui sont intolérantes aux sucres et aux lactoses (excipients à effets notoires). Si vous êtes concernés, une consultation sera donc nécessaire avant de commencer le traitement. Il est important de noter que les souches homéopathiques ne remplacent pas les médicaments classiques.

 

Découvrez les autres gammes pour le traitement de la toux grasse 

L'homéopathie : un moyen efficace de lutter contre la toux 
Prendre de l'homéopathie pour soigner la toux grasse
Tous les sirops pour la toux 
Médicaments contre la toux pour apaiser le mal de gorge
Lutter contre la toux grasse grâce aux sirops 
Apaiser la toux grasse de bébé