» » Peut on guérir d'une hernie hiatale ?

Peut on guérir d'une hernie hiatale ?

lundi 14 mars 2022

 

Le terme « hernie » s’applique à un organe qui sort en partie de la cavité qui le contient, en passant à travers un orifice naturel. Dans le cas de la hernie hiatale, l’estomac remonte en partie à travers cet orifice appelé « hiatus œsophagien », se situant au sein du muscle du diaphragme. Le hiatus permet à l’œsophage de traverser le diaphragme afin d’acheminer les aliments jusqu’à l’estomac. En cas d’élargissement, cet orifice peut laisser remonter une partie de l’estomac ou même d’autres organes de l’abdomen. La hernie hiatale peut être silencieuse au début ou être accompagnée d’un léger symptôme de reflux lié au contact de l’acide gastrique avec l’œsophage. Tour d’horizon sur la cause, les symptômes ainsi que les traitements associés à la hernie hiatale.

 


 

mal au ventre

 

Qu’est-ce qu’une hernie hiatale ?

La hernie hiatale est une anomalie fréquente. Elle correspond à un passage d’une partie de l’estomac vers l’ouverture de l’œsophage formant une masse au niveau du muscle respiratoire : diaphragme. Il s’agit d’une lésion du tube digestif dont la cause principale reste inconnue. À noter que ce problème survient à la suite d’une mauvaise hygiène de vie et de mauvaises positions effectuées au quotidien.

 

On parle de hernie hiatale lorsque les moyens de fixation du bas de l’œsophage et de l’estomac sont défaillants. Le symptôme le plus connu est le reflux gastro-œsophagien.

 

Qui sont concerné par la hernie hiatale ?

D’après nombreuses études, les personnes âgées et faibles sont les plus concernées par la hernie hiatale. En outre, la hernie peut avoir une plus grande taille ou une taille mixte chez les personnes âgées. Par contre, tous les âges ne font pas exception ! Tout le monde peut souffrir de cette anomalie et notamment les personnes de plus de 50 ans.

 

La population résidant dans les pays industrialisés risque la hernie hiatale à cause de la forte consommation des produits finis (charcuteries, biscuits, conserve…). Les femmes enceintes sont aussi sujettes à de pareils problèmes en raison de la pression que la grossesse occasionne au niveau de l’abdomen. Les personnes en surpoids ou obèses peuvent aussi rencontrer ce genre d’anomalie.

 

Les personnes ayant subi une opération chirurgicale de la région, font aussi partie des individus pouvant souffrir de la hernie hiatale. On dit aussi que les fumeurs et les individus qui souffrent de toux chronique présentent un risque élevé de hernie hiatale.

 

Il faut noter que la hernie hiatale n’est pas une maladie contagieuse. Vous n’allez donc pas craindre si un membre de la famille en souffre.

 

Les 4 formes de hernie hiatale

  • La hernie hiatale type I ou par glissement : cette forme représente jusqu’à 90 % des cas. Dans ce cas, la jonction entre l’estomac et l’œsophage remonte dans le thorax provoquant des brûlures liées au reflux gastro-œsophagien.
  • La hernie hiatale type II ou par roulement : la partie volumineuse de l’estomac roule par-dessus et passe sur le hiatus œsophagien formant ainsi une sorte de poche. Il s’agit du cas de hernie où le symptôme est presque absent. Toutefois, la hernie par roulement peut entraîner des conséquences graves dans certains cas.
  • La hernie type III ou mixte : elle combine la hernie type I et type II.
  • La hernie type IV : il s’agit d’une hernie de l’estomac entier qui peut être accompagné par d’autres viscères (rate, pancréas, intestin et côlon).

Hernie hiatale : causes et facteurs de risque brulure d'estomac

La fréquence de la hernie hiatale augmente avec l’âge. À travers le temps, le diaphragme perd son élasticité et le hiatus a tendance à s’élargir. Tout cela contribue à la remontée acide.

 

La hernie par glissement est occasionnée par une pression au niveau de l’abdomen. L’obésité favorise le développement de cette anomalie. Le raccourcissement congénital de l’œsophage constitue une autre cause de la hernie type I.

 

Quant à la hernie hiatale type II ou par roulement, elle provient généralement d’une anomalie congénitale du hiatus du diaphragme. Le traumatisme sur cette partie entraîne aussi une hernie hiatale.

 

D’autres faits peuvent aussi provoquer la hernie hiatale. C’est le cas du surpoids et de la constipation chronique. Le tabagisme entre aussi en cause dans cette anomalie. Il provoque une toux développant le risque d’aggravation de la hernie hiatale. La perte de tonus musculaire joue aussi un rôle important dans le risque d’attraper cette affection. Certaines interventions chirurgicales favorisent également la hernie hiatale.

 

Réalisez des exercices, respirez correctement et manipulez le muscle du diaphragme pour prévenir la hernie hiatale. Adoptez un mode de vie saine, privilégiez les aliments riches en fibres favorisant le transit.

 

Comment reconnaître la hernie hiatale ?

La hernie par roulement s’apparente à des symptômes variables. Le sujet peut ressentir une sensation de blocage des aliments au cours de la déglutition. Un hoquet peut aussi être un signe de hernie hiatale. Des ballonnements et des nausées constituent aussi des symptômes liés à du reflux gastro-œsophagien. On note une sensation de brûlure qui remonte le long de l’œsophage.

 

Des sensations de remontées acides et de brûlures œsophagiennes décrivent la hernie par glissement. Le liquide gastrique se déplace vers l’œsophage et des douleurs peuvent être ressenties sur la zone haute de l’abdomen. Le sujet aura des difficultés à avaler, et des rots surgissent après le repas. La nuit, il peut avoir de la toux sans raison apparente.

 

D’autres signes font l’objet d’un diagnostic médical :

  • Vomissement de sang
  • Douleur en avalant
  • Douleur ressentie dans le creux de l’estomac
  • Anémie accompagnée de fatigue et de pâleur provoquées par des saignements digestifs
  • Maux de gorge
  • Enrouement
  • Mauvais goût dans la bouche
  • Gênes respiratoires

Diagnostic et examens de la hernie hiatale

Le diagnostic de la hernie hiatale repose avant tout par une série de questions posées par le médecin. Des examens sont ensuite indispensables pour visualiser l’œsophage ainsi que la paroi de l’estomac. Un scanner et une radiographie du thorax et de l’abdomen sont aussi recommandés dans certains cas selon les experts. La fibroscopie est un examen permettant de confirmer le diagnostic et de rechercher d’éventuelles complications.

 

consultation médecin

 

Par la radiographie du thorax, le médecin visualise la hernie plus volumineuse. Du baryum sous forme de liquide est administré au patient avant de passer à la radiographie. Ce baryum permet de mettre en évidence toutes anomalies au niveau de l’œsophage. L’endoscopie se présente aussi comme un moyen envisagé pour observer la présence de l’hernie. Le médecin utilise un endoscope à introduire dans la bouche du patient. Cette sonde forme des fibres optiques souples.

 

La hernie hiatale peut être asymptomatique d’où l’intérêt de faire des examens. Ces derniers servent à observer toutes complications ou anomalies et à procéder par la suite à une éventuelle intervention chirurgicale qui n’est pas systématique. Toute hernie doit passer par un diagnostic et un examen pour éviter les complications.

 

Traitement de la hernie hiatale

Le traitement de la hernie dépend entièrement du type de hernie et de son aggravation. La hernie par glissement implique une intervention chirurgicale. Des symptômes associés comme le reflux important et la gêne au cours du repas font l’objet d’un examen et par la suite d’une opération.

 

En cas de hernie par roulement, une opération peut aussi être envisagée évitant toutes complications. Elle consiste en une gastropexie permettant d’empêcher l’estomac de remonter au niveau de la poitrine.

 

Les opérations chirurgicales doivent être effectuées, notamment lorsque les traitements par médicament n’ont pas donné des effets. Ces interventions reposent sur le repositionnement de l’estomac dans l’abdomen.

 

Le médecin prescrit un médicament antiacide et anti-sécrétoire en présence de l’hernie hiatale. Ces médicaments aident à réduire l’acidité gastrique. Des solutions naturelles sont aussi proposées pour traiter la hernie hiatale. Cette alternative sera développée dans d’autres paragraphes.

 

Pour traiter la hernie hiatale, il faut maintenir un poids normal et avoir une bonne habitude alimentaire. Si vous êtes fumeur, il est important de réduire progressivement cette mauvaise habitude qui risque de compliquer l’anomalie.

 

Évolution et complication

La torsion de la hernie constitue la complication majeure de la hernie hiatale. Une partie de l’estomac s’étrangle, se coince et peut se nécroser. La hernie par roulement est celle qui cause le plus de complications pouvant être mortelles. Elle entraîne une difficulté respiratoire et des saignements occasionnant une anémie.

Une inflammation du bas de l’œsophage mène parfois à une ulcération. On parle ici d’une œsophagite.

 

Comment prévenir la hernie hiatale ?

 

repas équilibré

  • Afin de prévenir l’apparition de la hernie hiatale, voici quelques règles à respecter :
  • Ne mâchez pas de chewing-gum.
  • Buvez sans paille.
  • Veuillez vous hydrater en dehors du repas, le fait de boire de l’eau au cours du repas cause du ballonnement.
  • Évitez le port de vêtement trop serré et desserrez votre ceinture. Une pression au ventre ne fait qu’accentuer la hernie hiatale.
  • Évitez de vous allonger juste après le repas et privilégiez la marche.
  • Prenez le temps de bien manger votre repas, ne vous précipitez pas, mâchez les aliments correctement.
  • Réduisez la quantité de repas ingérée pour ne pas remplir l’estomac. Vous pouvez par contre prendre de petites collations en dehors du repas.
  • Il faut éviter les exercices et les activités vous obligeant à vous courber. Fléchissez vos les jambes lorsque vous baissez au lieu de vous pencher.
  • Surélevez votre tête de lit.
  • Évitez le tabac, les boissons gazeuses, la vinaigrette et les fruits acides.
  • Pensez à faire une cure d’amaigrissement en cas de surcharge pondérale.

Comment soigner la hernie hiatale par de simples astuces ?

La hernie hiatale en l’absence de complication est susceptible d’être traitée naturellement en adoptant une hygiène de vie saine. Il faut chasser les mauvaises habitudes alimentaires. L’arrêt du tabac est aussi indispensable, car la toux qu’il occasionne contribue à la formation de la hernie hiatale. Le stress ne doit pas non plus ronger votre vie quotidienne. La constipation constitue aussi une autre gêne à éviter pour ne pas développer cette anomalie. La modification alimentaire aide considérablement à éviter ce problème.

 

Le surpoids et l’alimentation factorisent en quelque sorte une hernie hiatale. Pour lutter contre les troubles digestifs, analysez d’abord vos habitudes alimentaires.

Le surpoids s’avère être votre premier ennemi, non seulement en cas de hernie hiatale, mais également pour différentes sortes de maladies. La graisse abdominale contribue à la compression de l’estomac.

 

Sans vous priver de tous les aliments que vous aimez, essayer de réduire progressivement la consommation de charcuterie, des viandes (porc, bœuf…) et du fromage. Pensez aussi à ne pas consommer fréquemment des pâtisseries, du chocolat et de la viennoiserie. Les sauces grasses comme la mayonnaise ne doivent pas non plus être consommées qu’occasionnellement. La crème, le beurre et les huiles végétales ne sont pas non plus vos amis.

 

Consommez plus de fibre pour améliorer le transit. Privilégiez les aliments pauvres en matières grasses, mais riches en protéine. Pensez aux viandes maigres et aux poissons maigres. Vous pouvez par exemple manger des volailles (sans leurs peaux), la limande et le cabillaud font aussi une bonne alimentation. Les lentilles et les fèves constituent aussi un aliment de choix en cas de hernie hiatale.

 

Avec des aliments riches en fibres comme les légumes et les fruits, le transit sera rapide et la pression abdominale amoindrie.

 

Quand recourir à la chirurgie ?

chirurgie opération

 

Dans le cas où la hernie résiste aux différents traitements apportés, le médecin peut vous proposer une opération chirurgicale de la hernie hiatale. Le recours à l’opération, à l’instar de la fundoplicature est nécessaire s’il est constaté une faiblesse du sphincter de l’œsophage. Il existe en fait 2 méthodes d’opération afin de traiter le reflux du suc gastrique dans l’œsophage. On parle de l’opération du reflux et l’opération de la hernie.

 

Des examens doivent être effectués au préalable à l’instar d’une analyse sanguine, de la mesure de la tension artérielle et d’un ECG. Le jeûne est indispensable avant l’opération. Cette dernière est pratiquée sous anesthésie générale. Un rééquilibrage alimentaire ainsi que quelques exercices physiques aident à perdre de la graisse et du poids.

 

Comment soulager la hernie hiatale ?

Voici quelques règles pour soulager les douleurs et l’inconfort liés à la hernie hiatale :

 

Évitez les aliments susceptibles d’irriter les parois de l’œsophage. Les agrumes, le café ou encore les plats épicés ont tendance à provoquer de l’irritation. Il faut aussi éviter le chocolat et les plats fortement assaisonnés.


Dans la mesure du possible, tenez-vous à l’écart des aliments favorisant l’obésité. En effet, surveillez votre taille et votre poids. La graisse localisée autour de la taille ne fait que compresser l’estomac et provoquer la remontée acide de façon mécanique.


Les médicaments contre l’acidité sont aussi recommandés afin de neutraliser l’acidité de l’estomac. Ils aident aussi à soulager les brûlures de l’estomac.

 

Soin homéopathique de la hernie hiatale

L’homéopathie est une aide précieuse et douce pour combattre la hernie hiatale. Demandez de l’assistance de votre pharmacien pour mieux sélectionner les souches adaptées. Voici quelques solutions homéopathiques permettant de soigner cette anomalie :

  • Nux Vomica

Cette souche homéopathique s’avère utile dans la lutte contre les reflux gastro-œsophagiens causés par la hernie, la prise de la souche Nux Vomica est déconseillée à proximité des repas. On parle notamment de ses formes granulées. Dans ce cas, il faut laisser fondre la granule dans la bouche 15 minutes ou plus avant le repas.
Pensez aux compositions de souches homéopathiques.


Sous forme de comprimés, ce médicament est disponible en pharmacie. Il est composé de plusieurs souches homéopathiques de quantité égale. Ces souches présentent des principes actifs agissant sur le ballonnement et le reflux gastrique. Ces derniers symptômes sont responsables de la compression de l’abdomen et de la complication de la hernie hiatale. Voici les souches homéopathiques utilisées :

  • Nux Vomica 4 CH
  • Abies nigra 4 CH
  • Robinia pseudo-acacia 4 CH
  • Carbo vegetalis 4 CH

homeopathie

 

Ce médicament est vendu sous le nom de Gastrocynésine. Il est aussi possible de prendre chaque souche à raison de 5 granules par jour, 3 fois par jour. Un laboratoire homéopathique met en vente un remède similaire sous forme buvable. La posologie est de 40 gouttes de cette solution après chaque repas, matin et soir. Il faut le faire suivre d’une petite quantité d’eau.

 

Ce remède est composé de :

  • Mentha piperita TM
  • Absinthium 3 DH
  • Acorus calamus TM
  • Artemisia vulgaris 2 DH
  • Lupulium 2 DH
  • Collinsonia canadensis 3 DH
  • Nux Vomica

Avant de prendre n’importe quel médicament qu’il soit naturel ou chimique, demandez l’avis de votre médecin.

 

Remèdes naturels pour soigner la hernie hiatale

Étant une anomalie pouvant être contrôlée, la hernie hiatale requiert un traitement à temps, évitant toutes complications. Au moindre symptôme, utilisez des remèdes naturels pour la soigner rapidement. À rappeler qu’une alimentation saine améliore considérablement votre état de santé. Voici quelques solutions naturelles pour y remédier :

  • Une tisane de Laurier

Le laurier est réputé pour favoriser la digestion. Cette plante aide aussi à prévenir les spasmes intestinaux. Ses propriétés carminatives s’expliquent par la présence d’eugénol. Prenez une tasse de cette tisane afin d’apaiser tous les symptômes d’une hernie hiatale. Comment la préparer ? Vous avez besoin des ingrédients suivants : 2 feuilles de laurier et un verre d’eau de 250 ml. Il faut porter à ébullition l’eau. Ensuite, ajoutez les feuilles de laurier et laissez reposer. Avant de le boire, filtrez bien le thé.

  • Aloe Vera

gel d'aloe vera

 

Cette plante renferme de multiples vertus médicinales. Le jus d’Aloe Vera permet de combattre la constipation. On lui attribue aussi un rôle favorable à la cicatrisation et aux soulagements de la hernie hiatale. On vous conseille de boire un verre de jus par jour pour traiter la hernie discale. Voici les ingrédients nécessaires pour réaliser cette astuce de grand-mère : 1 tige d’Aloe Vera, miel (la quantité se fera à votre guise), 200 ml de jus d’agrume de votre choix.

 

Pour la préparer, coupez et puis épluchez une tige d’Aloe Vera. Il est conseillé de bien la laver au préalable et d’utiliser des ustensiles bien propres. Obtenez un gel et veillez à ce qu’il soit bien séparé de sa substance jaunâtre donnant une note amère. Cette substance est susceptible de provoquer de la diarrhée.

Faites mixer le jus d’agrume et le gel d’Aloe Vera. Ajoutez du miel pour sucrer la préparation et buvez.

  • Vinaigre de Cidre

Le vinaigre de Cidre fait aussi partie des remèdes naturels et efficaces permettant de soulager les symptômes de la hernie hiatale. Il s’agit également d’un bon remède pour traiter les troubles gastro-intestinaux. Il est préférable de le boire après chaque repas. Les ingrédients à avoir sont : une cuillère à soupe de vinaigre de cidre et 250 ml de verre d’eau. Mélangez les ingrédients et buvez !

 

D’autres plantes peuvent aussi être utilisées pour soigner la hernie hiatale. La mauve sylvestre, la réglisse et la fleur de souci (calendula) renferment de nombreuses propriétés médicinales. Ces plantes améliorent la capacité digestive et calment les inflammations digestives. La mauve sylvestre convient parfaitement aux femmes enceintes et allaitantes. Utilisées à bon escient, les plantes mentionnées précédemment aident à combattre plusieurs maladies.

 

Des exercices vous aidant à soigner la hernie hiatale

Un ostéopathe peut vous aider à renvoyer le morceau de l’estomac formant la hernie hiatale. Ce professionnel de santé effectue des pressions au diaphragme lorsque vous inspirez. Il s’agit d’une manipulation musculaire du diaphragme consistant à maintenir l’estomac bien en place. Chez vous, effectuez les exercices suivants pour renforcer le diaphragme.

 

Allongez-vous confortablement sur le lit avec un ventre vide. Ensuite, fléchissez les genoux et gardez les pieds plats au sol.
Faites une inspiration profonde en faisant gonfler le ventre.


D’une manière lente, faites une expiration en formant un trou dans la bouche. Il faut tenir ce geste pendant une dizaine de secondes.
Reprenez l’exercice jusqu’à l’obtention d’une amélioration.

 

Si vous souffrez d’une remontée acide à plusieurs reprises, contactez immédiatement votre médecin. Cela peut s’agir d’une hernie hiatale et des traitements médicamenteux peuvent la soigner si elle est diagnostiquée à temps. En effet, n’attendez pas de ressentir tous les symptômes liés à cette anomalie pour prendre des mesures préventives. Le plus important est de s’alimenter sainement et d’éviter le surpoids. Si vous avez déjà réalisé une opération chirurgicale auparavant, faites-le savoir à votre médecin.

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.

Liste des thèmes
Actualités 4
Santé 513
Beauté 7
Diététique & nutrition 32
Bébé & maman 2
Bien-être 8
Hygiène 4
Conseils Santé 3
Nature & plantes 164