» » » Nature et soin

Nature et soin (Coloration cheveux)

Conseils santé

 

Les produits de coloration bio suscitent l’engouement d’un nombre croissant de personnes. Naturelle, ne contenant aucun composant chimique, la coloration végétale permet de préserver la santé des cheveux et de leur conférer du volume, de la brillance et de la vigueur. Pour bien profiter des avantages des colorations bio, il faut éviter certaines erreurs.

  • L’utilisation d’un matériel inadapté

Éviter l’usage de tout matériel en fer, tel qu’un peigne à longue queue qui peut s’oxyder. Privilégier un peigne en bois.

Ne pas préparer la coloration dans un bol en acier inoxydable. Employer un bol en plastique ou en verre.

  • Appliquer la coloration sans protéger au préalable le contour du visage

C'est une erreur grave, car le contour du visage et le dessus des oreilles peuvent être « teintés ». Avant l’application de la coloration, veiller à protéger le contour du visage avec une crème grasse. Si cette précaution n’a pas été prise et malheureusement certaines zones du visage ont été « maquillées » par inadvertance, un gommage léger permet d’estomper la couleur.

  • Dépasser le temps de pause

Il faut toujours garder un œil sur la montre afin de respecter le temps de pause. Un dépassement du laps de temps requis fausse le résultat, puisque le pigment d’une coloration végétale devient de plus en plus foncé au fil des minutes. Une coloration blonde laissée trop longtemps sur la chevelure peut virer à l’orange.

 

Le bon réflexe consiste à frotter légèrement, toutes les 10mn, la racine des cheveux avec une éponge sèche ou une serviette pour vérifier que la teinte ne tourne pas à une couleur indésirable.

  • Choisir une coloration permanente pour ne couvrir que quelques cheveux blancs

Il est déconseillé d’opter pour une couleur permanente pour dissimuler un infime pourcentage de cheveux blancs. Un shampoing ou un soin « reflets » à base de pigments naturels suffit pour les estomper et les couvrir légèrement.

  • Ne pas faire de mélange de poudres colorantes

Pour obtenir une teinte précise et un résultat naturel, il faut mélanger les poudres conçues pour une coloration bio. L’achat d’une seule couleur expose à un risque d’avoir une chevelure orange pour une coloration blonde et verte pour une coloration noire.  En effet, vos cheveux peuvent virer au vert si vous commettez l’erreur de ne prendre qu’un pigment ébène pour couvrir vos cheveux blancs.

 

Pour obtenir le résultat attendu, il faut demander conseil auprès d’un coiffeur coloriste végétal. Le mieux serait de lui laisser le soin de réaliser une préparation sur mesure.

  • Faire un shampoing juste après la coloration

Cette erreur pourrait engendrer la perte de tout le bénéfice escompté à la suite de la coloration. Pour garantir la fixation de la couleur, il faut attendre au moins une demi-journée avant de laver les cheveux.

 

Nature et soin


Coloration bio : définition, fonctionnement, cible

La coloration bio séduit de plus en plus de personnes soucieuses des impacts nocifs de certains produits colorants contenant des principes actifs chimiques. Pour avoir des notions plus éclairées à ce sujet, voici tout ce qu’il faut savoir.

 

Définition

Aussi dénommée coloration végétale, la coloration bio est composée d’ingrédients minéraux et végétaux dont on extrait des pigments séchés et lyophilisés ayant des propriétés colorantes. Aucun produit chimique n’intègre sa composition. De ce fait, elle n’est pas allergisante. La certification bio n’est délivrée qu’aux produits dont la culture des plantes employées remplit le cahier des charges.

 

À l’instar du henné, la coloration bio se présente sous forme de poudre à mélanger avec de l’eau bouillante puis à laisser tiédir avant son application sur les cheveux. Les pigments de la coloration végétale s’accordent naturellement avec la kératine de la fibre capillaire et la chaleur renforce leur fixation sur les cheveux. La couleur adhère autour de la fibre capillaire et protège celle-ci en la gainant.

 

Fonctionnement

Il importe de concevoir un bon mélange de poudres végétales pour avoir la couleur souhaitée. Si nécessaire, demandez au coiffeur de réaliser une mixture « sur-mesure », car il existe une multitude de plantes utilisables pour obtenir une teinte châtain cuivrée, blonde dorée, rousse lumineuse par exemple.

 

Sur cheveux déjà teints, appliquez d’abord un soin à l’argile pour éliminer les pigments artificiels avant de procéder à la coloration bio. Le mélange préparé est étalé à la main, comme pour un masque. Le temps de pause varie entre 30 mn et 2 h, sous un casque à vapeur ou à chaleur.

 

Les cibles

La coloration bio s’adresse aux personnes souhaitant recouvrir leurs cheveux blancs et à celles qui ont les cheveux secs et abîmés par un colorant chimique et qui aspirent à retrouver la couleur d’origine de leur chevelure. Elle convient aussi à celles qui souffrent de psoriasis, de démangeaisons, d’allergie ou qui ont un cuir chevelu fragile.