» » » Pansement ampoule

Pansement ampoule

Pourquoi privilégier les pansements contre les ampoules aux pieds ?

À force de marcher avec des chaussures inappropriées, les pieds finissent par laisser apparaître des ampoules. Pour en venir à bout, vous pouvez utiliser les pansements doubles peau qui désormais remplacent les pansements traditionnels. Ils sont composés d’hydrocolloïdes qui optimisent la cicatrisation même en milieu humide. Ainsi, vous n’aurez pas besoin de le remplacer au moindre signe d’humidité.

 

Le pansement double peau a la faculté d’absorber les sécrétions ou exsudats. Il contribue à la formation d’un gel qui ne colle pas à la peau. Ce qui a le mérite de ne pas irriter la plaie. Ce pansement a pour rôle d’isoler la plaie des frottements et de la pression de l’extérieur. Il est excellent pour soigner rapidement les ampoules en formation ou celles qui sont percées. Par ailleurs, il peut aussi être utilisé à titre préventif si nécessaire. Si vous êtes amené à porter des talons hauts toute la journée, songez à avoir ce dispositif en permanence sur vous.

Les diverses sortes de pansements

En vous rendant dans une pharmacie, vous vous verrez proposer différentes sortes de pansement ampoule pour soigner les plaies. De prime abord, vous avez le pansement sec qui est le plus sollicité. Il est réalisé à l’aide de compresses exemptes de produit et qui se fixent avec un sparadrap. Ce pansement recouvre une plaie qui a été nettoyée à l’aide d’une compresse stérile et d’un produit antiseptique au préalable.

 

Ensuite, le pansement humide peut dans un premier temps être alcoolisé à l’aide de compresses d’alcool. Les dispositifs se recouvrent ensuite de coton et vous maintiendrez l’ensemble grâce à un bandage. Sinon, il y a aussi les pansements humides conçus à partir de pâte antiphlogistique. Ce modèle exerce une action antiseptique en plus de participer à la décongestion. La pâte se pose entre deux compresses et vous n’aurez plus qu’à maintenir le tout à l’aide d’un bandage.

 

Le type de pansement suivant est le pansement gras qui se compose d’une substance grasse et d’une compresse. Il n’est pas vraiment utilisé pour les ampoules, mais est adapté pour guérir les brûlures en plus de faciliter la cicatrisation de la plaie.

Vous pouvez encore retrouver le pansement par pellicule qui se fait à l’aide d’une bombe aérosol. Il s’utilise sur les plaies en voie de cicatrisation. Un film acrylique ou plastique protège l’ensemble.

 

Le dernier modèle de pansement est celui qui est compressif et qui se pose en cas de présence de saignement. Il se maintient grâce à une bande élastique adhésive. Il convient de poser le pansement pendant 20 minutes afin de prévenir l’effet garrot.  

Quel pansement pour les ampoules ?

Certes, l’ampoule a une apparence disgracieuse en plus d’occasionner des douleurs, mais le pansement qui décolle dès les premiers pas est encore moins confortable. Ainsi, si vous avez des blessures sur les orteils ou sur le talon, songez plutôt à un pansement qui puisse s’adapter aux frottements de vos chaussures. Ainsi, un pansement fait pour la prévention et la protection des ampoules vous ira parfaitement. Ils sont constitués d’une mousse triple-épaisseur en plus de se composer de petites bulles. Ce sont là des pansements agissant comme des coussins de protection contre les coups et les frottements.

 

Vous pouvez encore opter pour les pansements hydrocolloïdes qui ont un effet cicatrisant remarquable. Lorsqu’ils entrent au contact de l’ampoule, un gel est formé par la masse hydrocolloïde. Un milieu humide dermoreconstituant qui protègera la zone sujette à l’ampoule se formera alors.

Nombre de produits : 19

En plus d’être disgracieuses, les ampoules sont également douloureuses. Pire, elles sont susceptibles de s’infecter si elles ne sont pas prises en charge rapidement. Cependant, vous pouvez recourir aux pansements pour anticiper ces maux inconfortables et même pour les guérir en un rien de temps. Quel pansement devez-vous choisir contre les ampoules ?

Les pansements et la cicatrisation des ampoules

La question qui se pose est celle de savoir si les pansements peuvent réellement participer à la cicatrisation des ampoules. D’ores et déjà, il faut savoir que le gel se formant au contact de l’ampoule sert à la maintenir à une température convenable. Pour cela, il garde l’ampoule entre l’alcalin et l’acide. Il vise à optimiser l’action des polynucléaires neutrophiles et des macrophages. Notez que ces cellules sont les premières à participer au processus de cicatrisation. Elles sont également indispensables à la fabrication du collagène ainsi qu’à la migration des kératinocytes. Dans ce cas, le but est de reformer le tissu de la peau.

 

Les pansements doivent rester en place pendant 3 jours et ne nécessiteront pas d’être remplacés. Le sujet pourra même prendre une douche, voire un bain sans aucun souci. Il vous suffira dans ce cas de retirer le pansement ampoule au moment où il commence à se décoller. Par ailleurs, si des fuites de liquide surviennent il est de rigueur de changer son pansement afin d’éviter les infections. Pensez toujours à désinfecter préalablement vos petits maux.

Les inconvénients des pansements

Pour poser un pansement sur une ampoule, il vous est nécessaire d’y procéder avec délicatesse, et ce, quel que soit le type de pansement ampoule acheté en pharmacie. Afin de ramollir le gel, il est de rigueur de préchauffer le pansement en le posant dans le creux de la main. Il faut ensuite le poser sur l’ampoule. Il est conseillé d’utiliser un pansement ampoule qui a les dimensions adéquates aux ampoules à soigner. Par ailleurs, il faut que la peau soit préalablement nettoyée et qu’elle ne soit pas grasse. Elle doit avoir été désinfectée sinon, il se peut qu’il y ait un risque de décollement prématuré.

Le pansement pour ampoule ne doit jamais être découpé et il convient de le retirer tout en douceur pour éviter les douleurs. Attention, car vous ne pouvez pas poser de pansement pour résoudre les problèmes liés au diabète ou ceux qui sont engendrés par une mauvaise circulation du sang. Effectivement, pour ces cas, il sera plus sage de consulter un médecin pour qu’il puisse prescrire des dispositifs plus appropriés.