Medicament rhume : comment traiter le rhume ?

Pelargonium Cooper - boîte de 20 comprimés
Victime de son succès
5.68 €
Actisoufre spray - flacon de 100 ml
Produit en stock
6.50 €
Fervex adultes framboise - 8 sachets
Produit en stock
4.87 €
Pérubore inhalation - 15 capsules
Produit en stock
4.97 €
HumexLib rhume état grippal - 16 gélules
Victime de son succès
4.57 €
Humex rhume - boite de 16 comprimés
Victime de son succès
4.57 €
Vicks VapoRub pommade - pot de 100 g
Victime de son succès
8.11 €
Vicks VapoRub pommade - pot de 50 g
Produit en stock
5.06 €

Quelles sont les précautions à prendre pour les médicaments contre le rhume ?

Pour certaines personnes, l’utilisation de médicaments contre le rhume comporte des risques néfastes pour la santé. C’est pourquoi les personnes qui souffrent d’une affection cardiaque, d’une pression artérielle élevée ou d’un trouble de la thyroïde ne doivent pas prendre ces médicaments. Cette recommandation s’applique également en cas de diabète, de glaucome ou d’hypertrophie de la prostate. Leur prise est aussi contre-indiquée pour les femmes enceintes ou allaitantes ainsi que pour les enfants en bas âge. 

 

En cas de prise excessive et d’utilisation à long terme, les médicaments anti-rhumes pourraient provoquer des effets indésirables sévères. Leur usage suit en général une posologie bien précise. Les personnes sous traitement avec ces dispositifs médicaux sont tenues de respecter soigneusement la dose maximale et le délai d’utilisation indiqué. Pour cela, il ne faut pas dépasser plus de 3 jours de traitement pour les décongestionnants nasaux et 5 jours pour les vasoconstricteurs. 

Bien qu’il se manifeste rarement en dehors de la saison froide, le rhume demeure une affection qui apporte des gênes au quotidien. Ses symptômes se révèlent être handicapants pour certaines personnes. Ils peuvent empêcher d’accomplir correctement les tâches quotidiennes, y compris les tâches professionnelles. Pour limiter l’effet de ces symptômes, la prise de médicaments spécifiques à cette maladie s’impose. Cela permet d’atténuer leurs impacts et de renforcer l’organisme. Pour aider ces personnes, ce guide regroupe donc les médicaments pour rhume et précise les précautions à prendre lors de la prise de ces médicaments. 

 

Qu’est-ce que le rhume ?

Également appelé rhinite ou coryza, le rhume est une pathologie virale qui affecte le nez et la gorge. C’est la conséquence de l’irritation et du gonflement de la muqueuse au niveau des fosses nasales et des sinus. Ces troubles se manifestent en général après la contraction d’un virus responsable de cette maladie. Selon les données scientifiques disponibles, il existe plus de 200 virus de rhume qui circulent partout. Parmi ces agents pathogènes, les rhinovirus restent les plus courants. 

 

En général, l’organisme arrive à repousser facilement les virus de rhume. Toutefois, certains facteurs favorisent la prolifération de ces agents pathogènes. On parle dans ce cadre de l’affaiblissement des défenses immunitaires ou de certaines conditions environnementales telles que le froid, l’humidité ou la fumée du tabac. En raison de ces facteurs, les muqueuses nasales deviennent vulnérables aux attaques des virus de rhume. 

Le rhume est une maladie contagieuse. Ses virus responsables peuvent se transmettre d’une personne à une autre. La contamination pourrait se réaliser lorsqu’on touche les yeux, le nez ou la bouche avec des mains infectées. En outre, il est possible d’attraper le rhume en respirant les fines gouttelettes émises par une personne infectée. Les virus du rhume peuvent survivre à l’air libre ou sur une surface solide pendant quelques heures.

 

Cette pathologie est plus fréquente chez les jeunes puisque leurs défenses immunitaires sont encore moins développées. Le taux de contamination est très élevé entre l’automne et le printemps. Si un adulte attrape le rhume 2 à 3 fois par an, les enfants peuvent l’avoir jusqu’à 8 à 12 fois par an. 

 

Comment se manifeste le rhume ?

Les fosses nasales et les sinus sont recouverts de muqueuses qui sécrètent en permanence un liquide. Ce dernier permet d’humidifier l’air inspiré et de piéger les poussières ainsi que les agents infectieux. En cas d’infection virale, on assiste à l’irritation et au gonflement de ces muqueuses. À la suite de cela, ces dernières augmentent de manière excessive la sécrétion nasale, d’où l’origine du symptôme du nez qui coule

 

Sans prise en charge, le rhume peut durer jusqu’à plus de 7 à 14 jours. Ses symptômes évoluent entre 1 à 3 jours. Pour un rhume classique et sans complication, la personne contaminée souffre de mal de gorge,  d’écoulement ou de congestion du nez et d’éternuement qui est la conséquence de la congestion nasale. Pour certaines personnes, le rhume pourrait provoquer une légère fièvre accompagnée de frissons ou d’une toux sèche avec expectoration et flegme.

 

En cas d’asthme ou d’autres maladies pulmonaires obstructives chroniques, cette pathologie pourrait aggraver les symptômes. Pour certains patients, elle conduit à la manifestation d’une bronchite bactérienne, d’une pharyngite, d’une pneumonie ou d’une otite. 

 

Quand consulter un médecin en cas de rhume ? 

Bien qu’il s’agisse d’une maladie bénigne, le rhume pourrait cacher d’autres maladies. Il pourrait aussi comporter des risques de complications. Pour diminuer ces risques, il convient de consulter un professionnel de santé après l’apparition de certains symptômes ou lorsque l’on soupçonne une surinfection. Il faut, de ce fait, prévenir un médecin en cas de respiration sifflante, de fièvre élevée ou de douleurs au niveau de l’oreille ou du visage. Il faut également prendre cette initiative si les symptômes d’origine persistent jusqu’à plus de 10 jours. 

 

Quels sont les médicaments contre le rhume ?

De manière globale, il n’existe pas de médicaments destinés à combattre et à éliminer les virus responsables du rhume. Le traitement médicamenteux consiste seulement à soulager l’organisme, à renforcer les défenses naturelles et à traiter les symptômes. 

 

Pour atténuer les symptômes du rhume, les décongestionnants nasaux se révèlent être très efficaces. Ces médicaments sont présentés sous forme de comprimé, de vaporisateur ou de solution nasale. Dans ce cadre, il existe le Actifed rhume jour et nuit, le Nurofen rhume, le Rhinadvil rhume ibuprofène et pseudoéphédrine, le Actifed rhume, le Dolirhume paracétamol et pseudoéphédrine et le Humexlib paracétamol chlorphénamine. 

 

À titre indicatif, le traitement pour la toux en cas de rhume se concentre sur le Bronchokod toux grasse sans sucre adulte 5 %, l’Exomuc toux grasse orange, le Fluimucil orange, l’Humex toux sèche oxomémazine caramel, le Mucomyst toux grasse orange, le Toplexil sans sucre ou le Néo-Codion.

 

Les vasoconstricteurs permettent de faciliter la respiration puisqu’ils possèdent la capacité de dégager le nez. Pour cette catégorie, il est possible de prendre l’Actifed Rhume® comprimé, l’Humex Rhume® comprimé et gélule, le Rhinureflex® comprimé pelliculé, le Rhumagrip® comprimé, etc.

 

Les médicaments à base de paracétamol peuvent servir contre le rhume puisque leur effet fait baisser la fièvre et combat efficacement la douleur. Dans le cadre de ces mêmes symptômes, les antidouleurs du type ibuprofène ou acétaminophène peuvent être aussi utilisés. Ils sont souvent présentés pour ce type de traitement sous forme de comprimés à prendre jour et nuit. 

 

Découvrez également tous nos remèdes pour le rhume 

L'homéopathie : un moyen de traiter le rhume 
Les médicaments pour apaiser les symptômes du rhume
Traiter le rhume avec de l'homéopathie
Utiliser l'inhalaton pour soulager le rhume
Tous les remèdes pour soigner un rhume
Les soins adaptés aux bébés pour le rhume
Combattre le nez qui coule avec de l'homéopathie