» » » Douleurs dentaires, abcès

Douleurs dentaires, abcès (Maux de bouche)

Conseils santé

Un abcès dentaire est une infection de la pulpe dentaire entraînant une suppuration. Le traitement nécessite une consultation chez un dentiste. L'homéopathie trouve sa place en traitement complémentaire dans les abècs chroniques ou récidivants. 

 

Prendre 3 granules toutes les 5 minutes dex deux traitements homéopathiques les plus ressemblants, puis espacer si amélioration : 

  • Mercurius Solubilis 5 CH : Abcès avec gencive enflées, saignant au contact de tout objet (brosse à dents, etc.) avec mauvaise haleine, hypersalivation. 
  • Hepar sulfuris 7 CH : abcès en voie de formation, avec gencives enflées
  • Silicea 7 CH : abcès dentaires à répétition
  • Causticum 7 CH : Abcès dentaire récidivant

Il est également possible de faire un complément de traitement homéopathique en associant 50 gouttes chez l'adulte ou 1 goutte par kilo chez les enfants de Ribes Nigrum 1DH dans un verre d'eau à prendre le matin jusqu'à amélioration. L'oligothérapie peut aussi permette d'améliorer les symptômes de l'abcès et douleurs dentaires, en prenant Cuivre Or et argent. 

Douleurs dentaires, abcès


Un remède homéopathique qui rencontre un franc succès

Un traitement homéopathique vous paraît nécessaire ? Si c'est le cas, faites d'abord appel à un médecin ou à un spécialiste de cette question. Une ordonnance homéopathique peut contenir plusieurs produits, avec des prises à étaler à différents moments de la journée.

 

L'homéopathie, ça fonctionne comment ?

Le corps humain possède des ressources beaucoup plus importantes qu'on ne le pense. Souvent, il engage son propre processus de lutte contre la maladie. L'objectif de produits est d'aider le corps dans cette démarche. Pour l'homéopathe, le patient et ses réactions aux niveaux psychique et physique sont aussi importants que la maladie elle-même. L'un des fondements principaux qui définissent cette médecine est ce que l'on appelle la similitude. Le dosage des substances est primordial puisque c'est lui qui va permettre de soulager les patients. Les substances que l'on utilise dans le contexte des soins homéopathiques sont soit d'origine végétale, soit d'origine animale. Cette médecine peut aussi avoir recours à des substances minérales comme le sel marin ou le calcaire. La dilution joue un rôle primordial : le principe actif est affaibli par l'ajout d'eau distillée ou d'alcool éthylique, dans la majorité des cas. Généralement, les produits faisant l'objet d'une haute dilution se révèlent plus efficaces que ceux qui se diluent moins.

 

L'homéopathie : un domaine reconnu par le CNOM !

Le pionnier des recherches en homéopathie est sans conteste Samuel Hahnemann. Toutefois, il est clair que de nombreux médecins ont contribué aux progrès de cette discipline au cours des deux siècles écoulés depuis. En France, les effets bénéfiques de l'homéopathie sont constatés de façon officielle par l'Ordre des médecins, et cela depuis 1997. Beaucoup de médecins ont opté pour cette médecine. Les Français sont encore davantage séduits par elle puisqu'un peu plus de la moitié d'entre eux a recours à l'homéopathie. En demandant conseil à votre pharmacien, vous pourrez trouver des tubes homéopathiques.

 

Formes de soins

L'atout d'un produit homéopathique, c'est qu'il convient à tout le monde, adultes aussi bien qu'enfants, femmes enceintes ou personnes âgées.

 

Le savez-vous ? Les produits homéopathiques sont vendus sous différentes formes : granules, pommades…

 

L'homéopathie et les types de dysfonctionnements qu'elle soigne

L'homéopathie prend parfaitement en charge divers types de dysfonctionnements : problèmes digestifs, stress, etc. Si vous en avez marre de constater la réapparition régulière de votre herpès ou d'avoir un rhume des foins chaque année, demandez les conseils d'un homéopathe, il pourra résoudre vos problèmes ! Afin de pouvoir vivre de manière plus confortable, l'homéopathie propose diverses solutions aux femmes qui sont ménopausées ou aux gens souffrant de fibromyalgie. Pour finir, l'homéopathie est utilisée pour soutenir des traitements traditionnels, lors de soins pour combattre un cancer, par exemple.

 

Les deux tendances en homéopathie

On différencie les pathologies à évolution rapide des maladies de longue durée. Votre médecin saura adapter le traitement dans la prescription qu'il vous fera. En cas de pathologie à évolution rapide, l'objectif est de guérir le plus rapidement possible l'affection, sur une courte durée. L'homéopathie s'avère un moyen efficace en vue de parer l'apparition des crises dans les pathologies récidivantes, ainsi que leur intensité.

 

N'oubliez pas enfin que votre médecin peut rédiger une prescription « pluraliste », associant divers granules. Au contraire, l'homéopathie « uniciste » s'appuie sur le traitement d'un unique médicament qui va en même temps soigner la maladie et rééquilibrer le métabolisme du patient.