» » » Courbatures, crampes

Courbatures, crampes (Etat général)

Conseils santé

 

Les courbatures se traduisent par une douleur musculaire qui apparaît après l'exercice et peut durer entre 24 et 48 heures. Elles sont principalement dues à trois causes : des microtraumatismes entraînant une atteinte des cellules musculaires et la rupture des petits capillaires sanguins : une accumulation de déchets (acidité, ammoniaque...) dans le muscle, un épuisement des stocks de glycogènes, sucre apportant l'énergie au niveau des cellules. 


Le traitement homéopathique pour prévenir les courbature consiste à prendre 5 granules avant l'effort et 5 granules après, à répéter 3 fois à une heure d'intervalle, parmi les souches homéopathiques les plus évocatrices : 

  • Arnica 5 CH : traitement homéopathique permettant la récupération des atteintes musculaires
  • Rhus toxicodendron 5 CH : à utiliser si les courbatures sont améliorées par le mouvement
  • Ruta Graveolens 5 CH : indiqué en cas de sensation de meurtrissure au niveau des os et des muscles, avec un besoin de bouger pour se soulager.

Pour les cas particulier de courbatures, prendre 3 granules 3 fois par jour des souches les plus approchantes jusqu'à amélioration : 
Gelsemium 7 CH : indiqué en cas de courbatures non reliées à l'effort mais apparaissant avec la chaleur

  • Nux vomica 7 CH : indiqué en cas de courbatures apparaissant après une mauvaise nuit ou une soirée bien arrosée. 
  • Sarcolicum acidum 7 CH : indiqué dans les surmenages musculaires répétés. 
  • Bellis perinis 7 CH : préconisé en cas de courbatures au niveau de la musculature abdominale et du petit bassin. 

Il est possible d'associer au traitement homéopathique contre les courbature 50 gouttes à prendre le matin jusqu'à amélioration de Quercus Robus 1DH et Vitis vinifera 1DH. 


Si vous êtes adeptes des médecines alternatives, il est possible de prendre en oligothérapie du manganèse-cuivre 1 fois par jour jusqu'à amélioration. 


Le saviez vous ? Un bon bain chaud, des massages, des étirements doux ainsi qu'une alimentation adaptée permettent d'accélérer la disparition des courbatures. 
 

Courbatures, crampes


Un traitement homéopathique particulièrement plébiscité

L'homéopathie ne se prend assurément pas à la légère ! Il est préférable de demander l'avis d'un médecin avant d'entamer le moindre traitement. En effet, celui-ci vous prescrira peut-être différents produits complémentaires, à des dosages distincts, en déterminant quand ils doivent être ingérés.



Utiliser l'homéopathie pour le soulagement ou la guérison de divers symptômes

L'homéopathie prend très bien en charge divers types de dysfonctionnements : stress, eczéma, etc. Si cela vous agace de voir votre herpès réapparaitre de façon récurrente ou de subir un rhume des foins dès l'arrivée du printemps, consultez un homéopathe, il pourra résoudre vos problèmes ! De plus, certains produits homéopathiques soulagent les symptômes de la ménopause, aident les enfants qui ont des troubles du comportement ou peuvent s'utiliser en dermatologie. Le plus souvent, l'homéopathie constitue un traitement de support : elle permet de limiter, par exemple, les effets indésirables des soins contre le cancer.



Divers médicaments homéopathiques

Généralement, diverses classes de pathologies, aiguës ou chroniques, peuvent être prises en charge par l'homéopathie. Dans le cas d'une affection aiguë, c'est un traitement de courte durée qui fait disparaître rapidement les symptômes. En cas de maladie chronique, on prescrit un traitement de longue durée cherchant à diminuer la fréquence et l'intensité des crises.

Dans une prescription pluraliste, le praticien allie les caractéristiques de plusieurs substances actives. À l'inverse, l'homéopathie « uniciste » se base sur le traitement d'un seul produit qui guérira la maladie et redonnera son équilibre au métabolisme du patient.



Une spécialité efficace ? L'homéopathie !

L'homéopathie a été inventée en 1808 par un médecin allemand, Samuel Hahnemann. La pratique de l'homéopathie est devenue toujours plus fréquente au fil des études réalisées dans ce domaine. L'homéopathie étant prescrite par beaucoup de généralistes, cette spécialité est à présent utilisée par plus de la moitié de la population française. Si rien n'est plus facile que de mettre la main sur des tubes homéopathiques, nous vous conseillons toutefois de suivre les conseils d'un professionnel.

 

Que vous soyez jeune ou moins jeune, l'homéopathie est adaptée à vos besoins

L'un des atouts essentiels d'un produit homéopathique, c'est qu'il s'adresse à tout le monde, enfants comme adultes, personnes du troisième âge ou femmes enceintes.

L'homéopathie est célèbre pour ses granules à faire fondre sous la langue, mais on peut également prendre les remèdes sous forme de suppositoires ou de sirops.



L'homéopathie en bref

Cette médecine douce part du principe que le corps peut se guérir tout seul. L'homéopathie n'est pas un médicament, mais il va augmenter le potentiel de régénération du corps humain. Quels sont les divers antécédents de la personne qui consulte ? Comment son corps réagit-il ? La réponse à ces différentes questions est d'une importance capitale pour l'homéopathe. L'analogie fait partie des principes de cette médecine douce. Comme c'est avec un dosage précis qu'on pourra soulager chaque patient, la question du dosage des substances est cruciale. Les substances auxquelles on a recours dans le contexte de la médecine homéopathique sont soit d'origine animale, soit végétale. Les substances d'origine minérale figurent aussi parmi les nombreuses substances utilisées dans le cadre des traitements homéopathiques. La dilution de substances actives est l'aspect primordial qui rend l'homéopathie efficace. Un grand nombre de dilutions est crucial pour assurer l'efficacité du traitement.