» » » » Eau oxygénée 10 volumes Cooper - Flacon de 250ml
« Retour à la catégorie
Eau oxygénée 10 volumes Cooper - Flacon de 250ml
Zoom

Eau oxygénée 10 volumes Cooper - Flacon de 250ml

Note moyenne : 0 avis

Ce médicament est préconisé pour le nettoyage à visée antiseptique de la peau érodée et de petites plaies ainsi que pour les saignements des petites plaies superficielles.

Produit en stock
Quantité 
+
-

Ajouter au panier

Livraison dès 3.99 € à domicile, point relais, click & collect

Livraison offerte dès 49 € de commande

 

Type de produit

Conditionnement

Mode d'administration

Femme enceinte

Allaitement

Description
Le conseil du pharmacien
MARQUE

L’Eau oxygénée 10 volumes Cooper est un hémostatique et un antiseptique local très léger. Ce médicament est utile pour nettoyer les écorchures et autres plaies, ainsi que pour arrêter les saignements des plaies superficielles. Il possède également la capacité de traiter l’hémorragie capillaire par plaie superficielle.

 

La mention « 10 volumes » indique que 1 l de cette solution peut libérer 10 l d’oxygène actif.

 

Pour une quantité de 100 mg, ce dispositif médical délivre 3 g de peroxyde d’hydrogène ou d’eau oxygénée.

 

Posologie pour l’Eau oxygénée 10 volumes Cooper

Pour nettoyer les plaies, l’Eau oxygénée 10 volumes Cooper doit être appliquée directement sur la zone à traiter à l’aide d’une compresse ou d’un morceau de coton.

 

Quelles sont les précautions d’emploi pour l’Eau oxygénée 10 volumes Cooper ?

L’Eau oxygénée 10 volumes Cooper est prévue uniquement pour un usage externe. Il ne faut pas la mettre dans les yeux ou l’avaler.

 

Le savon peut rendre inactif certains actifs des antiseptiques.

 

Après avoir nettoyé une plaie avec du savon, il faut rincer soigneusement avant d’utiliser l’Eau oxygénée 10 volumes Cooper.

 

Pour faciliter le nettoyage de la plaie, cette solution mousse lorsqu’elle entre en contact avec du sang et des sérosités. Cette réaction résulte de la libération de l’oxygène.

 

Les germes possèdent des capacités à contaminer les antiseptiques. Pour l’éviter, il faut bien reboucher le flacon après chaque utilisation. Il ne faut pas non plus utiliser cette solution sur le long terme. Afin de garder son efficacité après ouverture du flacon, il est préférable de le conserver à l’abri de la lumière et de la chaleur.

 

En cas d’automédication, il faut être vigilant durant l’achat de ce médicament puisqu’il existe différentes valeurs de dilution de cette solution, dont le 10, le 20 ou le 30 volumes. Le 10 volume est l’unique présentation qui peut être utilisée comme antiseptique et hémostatique. Les deux autres valeurs de dilution ne sont que des décolorants ou détachants. Elles ne peuvent pas désinfecter une plaie.

 

Quelles sont les contre-indications pour l’Eau oxygénée 10 volumes Cooper ?

Bien qu’il s’agit d’un antiseptique, ce dispositif médical n’est pas adapté pour désinfecter les ciseaux, les rasoirs ou les matériels médico-chirurgicaux. Il ne faut pas l’utiliser pour nettoyer une peau avant une piqûre.

 

Ce médicament ne doit pas être appliqué sur une plaie très vascularisée ou sous pansement occlusif. Il ne possède pas la qualité d’irriguer les cavités closes ou semi-closes.

 

En matière d’interaction, l’Eau oxygénée 10 volumes Cooper ne doit pas être appliquée avec d’autres antiseptiques, car leurs effets pourraient s’annuler.

Les antiseptiques ne présentent aucun risque pour la santé des femmes enceintes. Pour les femmes allaitantes, il est indispensable de rincer le mamelon avant la tétée.

 

Les effets secondaires liés à l’utilisation de l’Eau oxygénée 10 volumes Cooper

Dans la plupart des cas, l’Eau oxygénée 10 volumes Cooper provoque une sensation de picotement sur les plaies.

 

Chez certaines personnes, les investigations cliniques rapportent des cas d’embolie gazeuse.

Retour en haut
Description
Le conseil du pharmacien
MARQUE

L’eau oxygénée est un des composants élémentaires de toute trousse de premier secours et de toute armoire à pharmacie en général. Elle permet de désinfecter rapidement et efficacement les petites plaies et blessures du quotidien afin d’éviter une éventuelle infection.

 

Dans quels cas utiliser de l’eau oxygénée ?

Les utilisations possibles de l’eau oxygénée sont nombreuses. Ses propriétés antiseptiques en font une alliée pour soigner les plaies superficielles et stopper les petits saignements. Il est également possible de l’appliquer sur les boutons d’acné pour les assécher ou les désinfecter s’ils ont été écorchés.

 

L’eau oxygénée va empêcher la prolifération des bactéries et autres agents infectieux. La cicatrisation sera alors plus rapide et sans complication.

 

Elle ne doit pas être utilisée en même temps qu’une autre solution antiseptique pour éviter les éventuelles interactions.

 

Bien nettoyer et désinfecter une plaie : mode d’emploi

Le nettoyage et la désinfection d’une plaie nécessite quelques précautions afin que la cicatrisation se fasse dans des conditions optimales.

 

Avant de toucher la plaie, il est impératif de se laver correctement les mains. Il est possible d’utiliser des gants. Le nettoyage de la plaie se fait avec un savon doux et de l’eau. Il faut éliminer le pus et le sang afin que l’eau oxygénée puisse agir correctement. Une fois la plaie nettoyée, elle doit être rincée abondamment avec de l’eau. Il est important de bien la sécher avec une compresse. L’usage du coton est déconseillé car il va laisser des filaments dans la plaie. Le séchage se fait en tamponnant délicatement la compresse sans frotter.

 

Une fois cette première étape effectuée, il convient d’appliquer de l’eau oxygénée à l’aide d’une autre compresse. Le sens d’application va de l’intérieur de la plaie vers l’extérieur afin d’éviter toute contamination externe. Une sensation de picotement apparaît généralement. Même si elle n’est pas agréable, elle est tout à fait normale.

Il ne faut surtout ni rincer ni recouvrir d’un pansement. La plaie doit sécher à l’air libre.

 

Manipulation de l’eau oxygénée

Pour que l’action de l’eau oxygénée soit efficace, il faut veiller à ne pas contaminer la bouteille avec des agents infectieux. C’est pourquoi elle ne doit jamais être en contact direct avec la plaie. Les compresses sont à usage unique.

 

L’hygiène des mains est essentielle car cette partie du corps est celle qui est en cause dans de nombreux cas de contamination. La personne qui nettoie la plaie doit impérativement se laver les mains avant et après, même si elle a porté des gants. Ces derniers doivent être jetables et utilisés une seule fois.

 

Enfin, la bouteille d’eau oxygénée ne doit pas être laissée ouverte. Il convient d’enlever le bouchon juste avant son utilisation et de la refermer juste après.

Laurence Silvestre

Docteur en Pharmacie

Section d'inscription : A - Numéro RPPS : 10001822864

 

 

Retour en haut
Description
Le conseil du pharmacien
MARQUE

Laboratoire Cooper

Place Lucien Auvert
77020 Melun cedex


+33(0)1 64 87 20 00

+33(0)1 64 87 20 40

 

adv.hcl@cooper.fr

vigilance@cooper.fr

qualite.client@cooper.fr

Retour en haut
Informations mises à jour le 21/06/2021 à 09:27:42