» » » Mal des transports

Mal des transports (Douleurs & maux)

Vous avez peur du mal de transport et pourtant, vous devez voyager dans peu de temps ? Rassurez-vous, car il est possible de prévenir ce problème. Il vous suffira, pour cela, de vous conformer à certaines recommandations.

  • Quelques mesures contre le mal de transport

Avant de partir en voyage, songez à éviter les repas trop riches. Si possible, partez à jeun, cela sera mieux. Dans le cas où vous aurez un petit creux, prenez une boisson sucrée, mais ne mangez rien de solide. Par ailleurs, il faudra faire une croix sur le café, le tabac et l’alcool si vous êtes en proie au mal de transport. Pour vous aider, vous pourrez opter pour la section non-fumeurs des trains.

 

Durant le voyage, gardez votre tête bien droite et évitez les mouvements brusques. Si vous partez en voiture, gardez les yeux sur l’horizon quelle que soit votre place. Sur un bateau, prenez soin de vous asseoir dans le sens de la marche. Choisissez un endroit aéré, vous pouvez par exemple privilégier une place près de la fenêtre pour avoir de l’air.

 

Étant donné que vous avez un problème avec le mal de transport, évitez de lire. Si vous pensez que cela vous permettra de ne pas voir le temps passer, sachez que vous vous trompez. En effet, vous pourrez vous sentir encore plus mal en faisant de la lecture.

  • Opter pour la phytothérapie contre le mal de transport

Pour prévenir le mal de transport de manière naturelle, vous pouvez recourir au rhizome de gingembre. Il peut se consommer sous forme de jus ou de poudre. Cela vous permettra de traiter les nausées.

 

D’un côté, vous pouvez aussi vous servir de l’extrait de menthe poivrée pour éviter les sensations de remous. Certaines personnes placent une petite feuille de menthe sous la langue et se sentent mieux le long du trajet.

  • Les médications contre le mal de transport

Vous pourrez également solliciter l’avis de votre médecin afin de vous aider à prévenir le mal de transport. Certains médicaments peuvent s’acquérir sans ordonnance et, si votre thérapeute est d’accord, vous n’aurez plus qu’à vous en procurer dans les pharmacies.

 

Pour traiter le mal de transport, il y a les antihistaminiques H1. Vous aurez le choix entre ceux qui s’utilisent chez les enfants et ceux qui sont destinés aux adultes. Même si ces produits ne nécessitent pas d’ordonnance, demandez quand même l’avis de votre médecin.

 

Sinon, vous pouvez aussi vous tourner vers la scopolamine, mais cette dernière ne s’utilise que sur prescription médicale et est réservée aux adultes. Il s’agit d’une sorte de patch que vous devez appliquer la veille du départ et que vous garderez pendant le voyage. Cela vous protégera pendant 72 heures.

Mal des transports

Symptômes et causes du mal de transport

Le mal de transport est un ensemble de troubles qui se manifestent souvent par des symptômes comme des vertiges, des nausées, etc. Ce problème apparait surtout lorsque nous voyageons en bateau, en avion et même en voiture. Pour ce qui est des techniques qui vous permettront de lutter contre ce problème, retenez bien ce qui suit.

 

Les symptômes relatifs au mal de transport

Il faut savoir que l’intensité du mal de transport varie d’un sujet à un autre. Les signes peuvent être divers et il est possible de ressentir de l’inconfort dans la partie supérieure du ventre. Certaines personnes sont en proie au vomissement. Les enfants, pour leur part, éprouvent du dégoût par rapport à la vue des aliments.

 

Ensuite, d’autres symptômes relatifs au mal de transport peuvent aussi surgir. Le patient pourrait devenir pâle et avoir des sueurs froides. Au bout de quelque temps, il pourrait même vomir et ressentir des vertiges. Une fatigue et une migraine s’en suivront.

 

Afin de faire disparaître ces troubles, il vaut mieux s’arrêter un instant et souffler quelques minutes. Cela n’est possible qu’en voiture toutefois.

 

Quelles sont les causes du mal de transport ?

Le mal de transport est une réaction de l’organisme dont l’origine survient surtout lorsqu’on observe une certaine opposition entre les informations fournies par le vestibule et les yeux. À noter que le premier est l’organe en charge de l’équilibre dans l’oreille interne.

 

Pour être plus simple, il faut savoir que les yeux perçoivent le mouvement de la voiture tandis que le vestibule n’enregistre aucun mouvement corporel. De ce fait, les informations ne concordent pas.

 

D’un côté, le mal de transport peut aussi être causé par les jeux vidéo, ce qui s’applique surtout pour les jeux de courses.

Les règles et la grossesse peuvent être également à l’origine du mal de transport chez certaines femmes. Quoi qu’il en soit, il est préférable de déterminer l’origine des maux avant de les traiter.

Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris