Bouton moustique

Baume du tigre blanc - pot de 21ml
Produit en stock
8.90 €
BabyApaisyl crème - tube de 30 ml
Produit en stock
6.50 €
Quotane 0,5% crème démangeaisons - tube de 30g
Victime de son succès
5.88 €
Cortapaisyl 0,5% crème - tube de 15g
Victime de son succès
4.26 €
Onctose crème - tube de 48 g
Victime de son succès
5.90 €

Quand faut-il s’inquiéter des piqûres de moustiques ?

Les piqûres de moustiques sont souvent sans danger. Les symptômes s’estompent généralement au bout de 2 à 3 jours. Par contre, si après s’être fait piquer, vous développez un œdème douloureux ou une réaction allergique, il est conseillé de consulter immédiatement votre médecin. Il arrive, dans des cas très rares, que la piqûre de moustique déclenche un choc anaphylactique, caractérisé par un gonflement du visage et des difficultés à respirer. Ce type de symptôme exige une intervention médicale urgente.       

Plus discrets pendant l’hiver, les moustiques refont surface à l’arrivée des beaux jours. Leurs piqûres sont généralement bénignes, mais pour certaines personnes, elles peuvent être graves, voire mortelles, sans une prise en charge rapide. L’un des principaux symptômes de la piqûre de moustique est l’apparition d'un bouton accompagné de démangeaisons ou de douleurs.

 

Comment le soulager ? Quelques astuces vous seront proposées ici. Dans cet article, vous découvrirez également pourquoi le bouton de moustique démange-t-il, pourquoi certaines personnes attirent plus cet insecte que d’autres, comment faire pour ne pas se faire piquer, quand consulter en cas de piqûre ?

 

Pourquoi le bouton de moustique démange-t-il ?

La piqûre d’un moustique se manifeste par une réaction inflammatoire caractérisée par une rougeur circulaire ayant la taille d’une pièce de 1 euro, accompagnée généralement de démangeaisons. Parfois, elle se manifeste aussi par des boutons ou des taches plus étendues associées à un œdème douloureux et des démangeaisons violentes. Il s’agit généralement d’une réaction allergique locale.

 

Lorsqu’un moustique pique, il injecte de la salive. Celle-ci, une fois introduite dans notre organisme, fait réagir les mastocytes, des cellules immunitaires qui se situent au niveau des tissus conjonctifs qui libèrent l’histamine. C’est ce dernier qui provoque par la suite des démangeaisons qui se ressentent quelques secondes après la piqûre et qui s’intensifient durant 3 à plusieurs minutes selon la réaction de chacun.

 

Comment soulager le bouton de moustique ?

Pour soulager le bouton de moustique ainsi que les démangeaisons qui l’accompagnent, plusieurs solutions s’offrent à vous.

Recourez au plantain, un antihistaminique naturel

Le plantain est une petite plante herbacée dont toutes les variétés sont dotées de propriétés antihistaminiques et fréquemment utilisées en cas d’allergie. Elle est, en effet, connue pour apaiser les douleurs. Ses feuilles soulageraient toutes les piqûres d’insectes, dont les moustiques.

 

Pour profiter des vertus du plantain, il vous suffit de prendre quelques feuilles et de les froisser entre vos mains pour faire sortir le suc. Appliquez ensuite sur la zone qui démange, en compresse. Vous pouvez renouveler l’opération toutes les 15 minutes jusqu’à ce que les symptômes s’estompent.

Misez sur l’huile essentielle de lavande       

Dans le monde phytothérapeutique, la lavande est une plante réputée pour ses vertus anti-inflammatoires et apaisantes. Pour soulager votre bouton de moustique avec l’huile essentielle de cette plante, mettez une goutte sur le bout de votre doigt, appliquez ensuite sur la zone piquée tout en massant doucement. Vous pouvez renouveler l’opération jusqu’à 4 à 5 fois par jour.

 

Attention quand même ! Cette huile essentielle ne s’utilise pas pure chez les petits. Vous devez la diluer dans une huile végétale. Pensez également à faire un test sur le pli de votre coude avant toute application. Si aucune réaction ne se manifeste après 48 heures, vous pouvez utiliser l’huile essentielle sur la peau. Les femmes enceintes ou allaitantes s’abstiendront.

Pensez au vinaigre

Très connu pour ses pouvoirs antiseptiques, le vinaigre est fréquemment utilisé pour désinfecter les écorchures. Il permet de soulager immédiatement les démangeaisons des boutons de moustique. Privilégiez le vinaigre de cidre. C’est plus doux. Versez quelques gouttes sur une compresse et appliquez sur la peau qui démange.      

       

En plus de ces solutions naturelles, il existe également des crèmes déjà toutes faites que vous pouvez trouver dans les pharmacies.  

 

Qui attire le plus les moustiques ?

Nous sommes tous différents face aux moustiques. Ces derniers préfèrent, en effet, certaines cibles aux autres. Les personnes avec un groupe sanguin de type 0 font partie de leurs principales victimes. D’autres explications sont également avancées par les scientifiques pour éclairer ce phénomène.

●     La première concerne le dioxyde de carbone qu’on expire. Il attire les moustiques. On rapporte que ceux-ci ont la faculté de le repérer même à plus de 10 mètres de distance. C’est la raison pour laquelle les femmes enceintes attirent plus les moustiques que les autres, car elles émettent plus de dioxyde de carbone.

 

●     La deuxième, nos odeurs corporelles. Les moustiques aiment l’odeur d’urine et celle de transpiration. Ils raffolent également de l’odeur de transpiration d’une personne venant de consommer une bière. L’acide lactique, l’acide urique ou l’ammoniac, ces substances contenues dans l’urine et la sueur les appellent.        

Nous réagissons différemment aux piqûres de moustique. Certains ont plus de risque de développer une réaction allergique que d’autres. Les enfants sont les plus exposés. Les piqûres de moustique sont susceptibles de provoquer une allergie qu’on appelle syndrome de Skeeter. Elle est souvent accompagnée de vomissements, de fièvre et de troubles respiratoires dans des formes plus graves.

 

Comment se protéger contre les piqûres des moustiques ?

●      L’une des manières les plus judicieuses pour ne pas se faire piquer par des moustiques est d’éviter autant que possible d’aller dans des endroits où ils sont très présents. Évitez par exemple de vous balader dans les zones où se trouvent des eaux stagnantes.

●      Durant l’été, pensez à appliquer un répulsif sur votre peau si vous faites partie des personnes qui aiment dormir avec les fenêtres ouvertes. De même, avant de faire une balade dans la forêt ... Les moustiques sont présents en permanence dans ces endroits. Pour une meilleure protection, privilégiez les produits qui restent efficaces pendant plusieurs heures, adaptées à toutes les zones géographiques, mais pouvant être utilisés à l'extérieur comme à l'intérieur. Optez également pour des solutions répulsives à base d’ingrédients naturels tels que les huiles essentielles de géranium ou d’eucalyptus citronné.

●      Portez des vêtements amples, clairs et plutôt épais. Les moustiques peuvent piquer à travers les tissus fins et les vêtements moulants. Ils sont également attirés par les couleurs sombres.

●      Dormir sous une moustiquaire imprégnée est un choix intéressant.

●      Utilisez les ventilateurs à petite vitesse dans votre balcon ou votre chambre. Ils peuvent repousser les moustiques.