» » » Comment soigner les vomissement avec de la diarrhée ?

Comment soigner les vomissement avec de la diarrhée ?

lundi 14 décembre 2020

 

Les vomissements et la diarrhée peuvent se produire indépendamment les uns des autres. Toutefois, s’ils apparaissent en même temps, il peut s’agir d’une infection gastro-intestinale. Il s’agit d’une inflammation de la paroi de l’estomac et de l’intestin qui est généralement causée par une infection virale, bactérienne ou parasitaire.

 


 

diarrhée

Manifestation du vomissement accompagné de diarrhée

On peut parler de « diarrhée » chez un adulte et un enfant quand une personne souffre d’une perte de selles fréquentes et liquides. En d’autres termes, s’il existe 3 épisodes ou plus de selles liquides ou molles en 24 heures. Toutefois, une diarrhée chez le nourrisson se manifeste par une augmentation de la fréquence des selles au quotidien.

 

En revanche, le vomissement se manifeste par une expulsion du contenu de l’estomac par la bouche à la suite d’une nausée. Il s’agit en effet d’un réflexe de défense de l’organisme lors d’une sensation d’inconfort. L’estomac, le diaphragme et les muscles abdominaux se contractent sans effort pour évacuer violemment le liquide gastrique.

 

Prendre des médicaments pour stopper le vomissement et la diarrhée

En cas de vomissement et diarrhée, le patient doit tout d’abord se reposer au chaud. Pour le vomissement, il doit prendre un médicament anti-nausée. Toutefois, ce type de traitement peut entraîner des somnolences. Il existe en forme de lyophilisat à dissoudre sous la langue, de gélules et de solution buvable.

 

En revanche, pour soulager la diarrhée, il est envisageable de prendre un médicament anti-sécrétoire intestinale en gélule. Concernant la posologie, il est envisageable de prendre une gélule après chaque diarrhée, jusqu’à ce que les selles redeviennent solides.

 

Pour la diarrhée, le patient peut aussi administrer un ralentisseur de transit comme la lopéramide. Celle-ci agit en bloquant la progression des selles dans le tractus digestif. Cependant, si la diarrhée provient d’une prolifération de bactéries, ce médicament est à éviter, car il entraîne une stagnation de ces bactéries.

 

À part cela, un pansement intestinal à base d’argile peut aussi être utile. Ce type de médicament a pour rôle de capter l’eau dans l’intestin. Toutefois, il faut savoir qu’il peut diminuer l’absorption d’autres médicaments. Il est possible d’en prendre 3 sachets par jour. Cependant, chaque prise doit être espacée d’au moins 2 heures.

La personne souffrant de diarrhée peut également prendre un anti diarrhéique ou un anti bactérien intestinal selon les symptômes.

 

Soulager et stopper le vomissement avec un traitement homéopathique et phytothérapique

homeopathie diarrhée

 

Outre l’utilisation d’un médicament anti-vomissement pharmaceutique, le patient peut aussi envisager un traitement homéopathique en prenant des granules qui doivent être renouvelés à chaque symptôme.

 

Un traitement phytothérapique est également envisageable. La personne souffrant du vomissement peut, par exemple, utiliser des sprays à base d’huile essentielle et de fleurs de Bach. Elle peut aussi administrer des gélules à base de gingembre qui sont à avaler avec un grand verre d’eau. Il faut noter que ces gélules de gingembre soulagent aussi le vomissement grossesse.

 

Éliminer la diarrhée avec un traitement phytothérapique et homéopathique

Les probiotiques sont souvent indiqués pour soulager la diarrhée. Ils permettent de renforcer les défenses immunitaires et contribuent à l’équilibre de l’écosystème intestinal. D’ailleurs, il faut savoir que lors d’un épisode de vomissement et de diarrhée aiguë, la flore intestinale est perturbée. Ainsi, l’apport en probiotique permet le rééquilibre et la régulation des fonctions normales de la digestion.

 

Des gélules de charbon végétal intègrent également les traitements phytothérapiques pour la diarrhée. Elles aident à calmer les ballonnements et les flatulences. Ces gélules sont à avaler avec une tasse de thé noir infusé pendant au moins 10 mn. Cela fait ressortir les tanins. Cette combinaison de thé noir et de charbon végétal permet de soulager les diarrhées.

 

Pour soulager les symptômes avec le traitement homéopathique, le patient peut opter pour des comprimés à sucer ou des tubes de granules. Les soins avec ce type de médicament doivent normalement s’arrêter lorsque les symptômes disparaissent.

 

Quand consulter un médecin ?

Effectivement, l’automédication a ses limites. Dans la plupart des cas, le vomissement et la diarrhée peuvent être soulagés rapidement par des médicaments sans ordonnance disponibles en pharmacie, ou encore des traitements homéopathiques ou phytothérapiques. Cependant, lors d’un vomissement bébé ou d’une personne fragile, ou si les symptômes s’aggravent, il est indispensable de consulter rapidement un médecin.

 

consultation médecin

 

Parmi les symptômes alertant, on compte les vomissements systématiques pendant plus d’une journée, la présence de sang ou de pus dans les selles et les fortes douleurs abdominales pendant plus de deux heures. Un vomissement et une diarrhée qui sont accompagnés d’une fièvre de plus de 38,5 °C doivent aussi faire objet d’une consultation médicale, surtout lors d’un vomissement enfant. Il en est de même en cas de persistance des signes d’hydratation comme la sécheresse de la bouche et de la peau, les envies d’uriner moins fréquentes et l’apparence plus foncée de l’urine.

 

Favoriser la guérison avec l’alimentation

En général, les vomissements accompagnés de diarrhées qui se répètent peuvent provoquer une déshydratation et une perte de minéraux. Pour remplacer l’eau et les sels perdus pendant la diarrhée, il est important de boire au moins 2 litres de boissons légèrement sucrées ou salées par petites quantités. Il peut s’agir d’un bouillon de légumes, d’une tisane de menthe ou encore d’un thé noir. Cependant, les boissons gazeuses sont à éviter pour prévenir tous risques de ballonnements douloureux. En cas d’absence d’appétit, il faut penser à boire. En revanche, dès que l’envie de manger revient, il est important d’intégrer petit à petit les aliments afin d’aider la paroi intestinale à se remettre, mais aussi pour éviter les nausées.

 

Le choix des aliments doit être fait minutieusement. Il faut, par exemple, privilégier les aliments qui permettent de ralentir le transit. Le patient peut choisir du riz cuit à l’eau, des carottes cuites, des fruits cuits ou des compotes. Par ailleurs, la banane est le seul fruit frais autorisé dans cette alimentation. Cependant, les épices, les laitages, le café, les céréales et les fibres sont à limiter.

 

Le patient doit aussi éviter à tout prix les aliments gras et privilégier la consommation de yaourts, un aliment renfermant des ferments lactiques pour chouchouter l’intestin.

 

En savoir plus sur les nausées et vomissements : 

Comment soigner une gastro avec vomissement ? 

Qu'est ce qui peut donner la nausée sans vomissement ? 

Comment soigner les vomissement avec de la diarrhée ?

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.

Liste des thèmes
Actualités 4
Santé 451
Beauté 7
Diététique & nutrition 32
Bébé & maman 2
Bien-être 8
Hygiène 4
Conseils Santé 3
Nature & plantes 164