» » » Comment soigner les vomissements pour un bébé ?

Comment soigner les vomissements pour un bébé ?

lundi 14 décembre 2020

 

Votre bébé vomit à plusieurs reprises. Il parait fatigué et épuisé. Cela pourrait évoquer une quelconque maladie. Alors que faire ? En effet, le bébé peut se déshydrater rapidement s’il vomit, surtout lorsque les régurgitations ne s’arrêtent pas. Cet article vous donnera des conseils pratiques sur ce que vous devez faire sans tarder. Avant d’arriver aux urgences, le bébé peut bénéficier de vos soins. Il convient en premier lieu d’aborder le sujet concernant le vomissement du bébé. Ainsi, pourquoi a-t-il vomi ?

 

Quelles pourraient être les conséquences d’un tel malaise ? Mais le vomissement ne concerne pas seulement les enfants, certaines femmes enceintes vomissent aussi durant les premiers mois de la grossesse. Ce phénomène est tout à fait normal, car il est le résultat d’une production abondante d’hormones de la grossesse, la progestérone. Le vomissement pendant la grossesse disparait au fur et à mesure que l’organisme de la femme s’habitue aux changements.

 


 

bébé qui pleure

Pourquoi votre bébé vomit ?

La fièvre est une des causes courantes du vomissement chez le bébé. L’origine de la fièvre peut varier, mais son effet reste le même. Quand sa température est élevée, le petit vomit. Les vomissements peuvent être fréquents suivant l’état du bébé. Ce mécanisme est un signe qu’il ne va pas bien.

 

Après la fièvre, la gastroentérite peut aussi être à l’origine du vomissement du bébé. Si la fièvre est un symptôme d’une quelconque maladie, la gastroentérite est la maladie elle-même. C’est une infection de l’intestin qui provoque une envie de vomir suivie de vomissements et de diarrhées. Tous ces signes évoquent une crampe de l’intestin. La gastroentérite entraine une déshydratation rapide du petit bout de chou.

 

L’intoxication alimentaire peut également provoquer des vomissements chez le bébé. Si la gastroentérite est causée par des agents pathogènes (virus, bactéries), l’intoxication alimentaire a comme origine l’ingestion d’aliments ou de substances toxiques pour le corps. Normalement, un bébé allaité directement au lait maternel ne peut pas être atteint d’une intoxication alimentaire. Les vomissements sont également accompagnés de diarrhée.

 

La méningite est aussi un facteur pouvant provoquer des vomissements chez l’enfant. C’est une infection de la méninge. Elle peut être fatale si aucun traitement adéquat n’est adopté.

 

Mais les maladies ne sont pas les seuls vecteurs du vomissement chez le bébé. Lorsqu’il commence à être nourri avec des aliments autres que le lait maternel, le bébé va connaitre plusieurs nouvelles saveurs. Les unes lui seront délicieuses tandis que ce n’est pas le cas pour les autres. Le dégoût est un phénomène classique chez le nourrisson quand vient le temps de se familiariser avec les différents aliments. Dans ce cas, il vomit pour exprimer son dégoût. Ce qui n’est pas trop grave en général.

 

Le dégoût peut aussi concerner les médicaments. En effet, certains produits pharmaceutiques peuvent provoquer un dégoût chez le petit. De ce fait, il vomit tout de suite après leur administration.

 

Point sur les rots et la régurgitation

La régurgitation est souvent confondue avec le vomissement. Il y a toutefois une différence entre les deux. Le vomissement est le fait de refouler le contenu de l’estomac vers l’œsophage. Par contre, la régurgitation est souvent associée à un trop-plein de l’estomac. Ce qui est très fréquent chez les bébés « gourmands ». La régurgitation explique qu’il n’y a plus assez de place pour un surplus d’aliments. Ce mécanisme se produit aussi quand le bébé n’a pas fait son rot après sa tétée. Le lait qui ressort est ainsi propulsé par l’air qui veut se dégager. Pour éviter cela, le rituel à adopter est de placer le bébé en position verticale, tête en haut et ventre contre ventre avec sa mère pour faire sortir l’air absorbé lors de la tétée.

 

Les conséquences des vomissements du bébé

Après avoir vomi, le bébé est fatigué. Il faut noter que le vomissement est un mécanisme contraire à la normale. En principe, les aliments ingérés doivent gagner l’œsophage avant d’arriver dans l’estomac. Pendant le vomissement, ils ressortent de l’estomac pour sortir, en passant par l’œsophage. Ce qui provoque la fatigue et l’épuisement.

 

bébé fatigué

 

Par ailleurs, le vomissement peut aussi entrainer une déshydratation. L’eau ingérée se perd lors des régurgitations. De la sorte, le corps du petit bout de chou se déshydrate. Or cet état est très dangereux lui.

 

Qu’est-ce qu’il faut faire dans ce cas ?

Puisque les vomissements sont comme la diarrhée dont la conséquence la plus redoutée reste la déshydratation. Alors pour y faire face, il faut qu’il boive de l’eau en petite quantité à la fois. Beaucoup trop de liquide d’un seul coup pourrait l’inciter à vomir de nouveau. En plus, l’eau doit être donnée à des intervalles rapprochés afin de réhydrater convenablement son corps. Pour le nourrisson de moins de 6 mois, la quantité d’eau à faire boire au petit bout de chou doit être comprise entre 30 ml à 90 ml par heure. La quantité totale va être calculée à partir de l’intervalle que vous opterez. Vous pouvez également lui donner du SRO afin qu’il puisse récupérer plus rapidement.

 

En parallèle à cette solution, vous devez remédier à l’origine des vomissements. Vous devez donc faire baisser la fièvre si elle en est la cause. En cas de diarrhée suite à une gastroentérite ou à une intoxication alimentaire, il faut que vous vous rendiez aux urgences.

 

Si le vomissement est provoqué par un dégoût, il suffit d’arrêter de lui donner l’aliment en question. S’il s’agit de médicament, un avis médical est requis pour pouvoir modifier le traitement.

 

Quand faut-il consulter ?

consultation médecin

 

Parfois, les vomissements se résolvent par l’administration de liquide. Mais il peut arriver que le bébé soit fatigué si les régurgitations sont trop fréquentes. Consulter le pédiatre s’avère ainsi être une nécessité. Toutefois, vous devez lui donner à boire en attendant d’arriver aux urgences.

 

Il en est de même lorsque les vomissements sont accompagnés de diarrhées. Une déshydratation sévère est donc à craindre.

 

Mais ce n’est pas tout, si la fièvre ne baisse pas dans les prochaines heures, il faut envisager une consultation médicale afin d’éviter un risque de convulsion. Non seulement les vomissements répétitifs provoquent une déshydratation, mais ils peuvent aussi entrainer des convulsions. Ce qui peut être fatal pour le bébé.

 

En savoir plus sur les vomissement : 

Comment réagir en cas de nausées et vomissement ? 

Quels sont les médicaments contre les vomissements ? 

Comment soigner les vomissements quand on est enceinte ? 

Comment traiter les vomissements pour un enfant ? 

Comment soigner les vomissements pour un bébé ? 

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.

Liste des thèmes
Actualités 4
Santé 451
Beauté 7
Diététique & nutrition 32
Bébé & maman 2
Bien-être 8
Hygiène 4
Conseils Santé 3
Nature & plantes 164