Transpiration la nuit : tous les produits contre la sueur nocturne

SANGUINARIA CANADENSIS granules Boiron - tube 4 g
Expédition sous 2 jours
3.21 €
FOLLICULINUM globules Boiron - dose 1 g
Expédition sous 2 jours
3.06 €
FOLLICULINUM granules Boiron - tube 4 g
Expédition sous 2 jours
3.21 €
TESTOSTERONE ACETATE granules Boiron - tube 4 g
Expédition sous 2 jours
3.21 €
OESTRADIOLUM granules Boiron - tube 4 g
Expédition sous 2 jours
6.38 €
FSH globules Boiron - dose 1 g
Expédition sous 2 jours
3.06 €
MUREX PURPUREA globules Boiron - dose 1 g
Expédition sous 2 jours
2.95 €
OVARINUM (OVAIRE) globules Boiron - dose 1 g
Expédition sous 2 jours
3.06 €
AMYLIUM NITROSUM globules Boiron - dose 1 g
Expédition sous 2 jours
2.95 €
PROGESTERONUM globules Boiron - dose 1 g
Expédition sous 2 jours
3.06 €
SABINA globules Boiron - dose 1 g
Expédition sous 2 jours
3.06 €
SANGUINARIA CANADENSIS globules Boiron - dose 1 g
Expédition sous 2 jours
3.06 €
GLONOINUM globules Boiron - dose 1 g
Expédition sous 2 jours
3.06 €
LACHESIS MUTUS (MUTUS) globules Boiron - dose 1 g
Expédition sous 2 jours
3.06 €
TESTOSTERONE PROPIONATE globules Boiron - dose 1 g
Expédition sous 2 jours
4.79 €
LACHESIS MUTUS (MUTUS) granules Boiron - tube 4 g
Expédition sous 2 jours
3.21 €
LUTEINUM (CORPS JAUNE) globules Boiron - dose 1 g
Expédition sous 2 jours
4.79 €
AMYLIUM NITROSUM granules Boiron - tube 4 g
Expédition sous 2 jours
3.21 €
FSH granules Boiron - tube 4 g
Expédition sous 2 jours
3.21 €
MELILOTUS OFFICINALIS granules Boiron - tube 4 g
Expédition sous 2 jours
3.21 €
TESTOSTERONE PROPIONATE granules Boiron - tube 4 g
Expédition sous 2 jours
3.21 €
LILIUM TIGRINUM granules Boiron - tube 4 g
Expédition sous 2 jours
3.21 €
VERATRUM VIRIDE granules Boiron - tube 4 g
Expédition sous 2 jours
3.10 €
LUTEINUM (CORPS JAUNE) granules Boiron - tube 4 g
Expédition sous 2 jours
3.21 €
MUREX PURPUREA granules Boiron - tube 4 g
Expédition sous 2 jours
3.21 €
OVARINUM (OVAIRE) granules Boiron - tube 4 g
Expédition sous 2 jours
3.21 €
PROGESTERONUM granules Boiron - tube 4 g
Expédition sous 2 jours
3.21 €
SABINA granules Boiron - tube 4 g
Expédition sous 2 jours
3.21 €
GLONOINUM granules Boiron - tube 4 g
Expédition sous 2 jours
3.21 €
TESTOSTERONE BASE globules Boiron - dose 1 g
Expédition sous 2 jours
4.79 €
TESTOSTERONE BASE granules Boiron - tube 4 g
Expédition sous 2 jours
6.38 €
ETHINYL ESTRADIOL granules Boiron - tube 4 g
Expédition sous 2 jours
6.38 €

Les sueurs nocturnes se traduisent par une transpiration anormalement abondante pendant la nuit. Différents facteurs peuvent amener une personne à transpirer fortement pendant son sommeil. Ce phénomène ne doit pas être pris à la légère, car il peut indiquer une maladie grave. Néanmoins, il faut faire la différence entre la sueur nocturne et le simple fait de suer occasionnellement à cause d’une température trop élevée dans la chambre.

 

La transpiration nocturne peut causer des réveils intempestifs au milieu de la nuit pour changer de drap et de pyjama. À la longue, cela entraîne de la fatigue. Tour d’horizon sur les sueurs nocturnes.

 

Transpiration la nuit : quelles sont les causes ? 

La sudation nocturne peut cacher une maladie grave. Pour déterminer si elle est liée à une pathologie, il est indispensable d’écarter les facteurs environnementaux. Chez les femmes, la transpiration la nuit peut être liée à une réduction du taux d’œstrogène. Cette variation du taux d’hormones sexuelles est observée chez les femmes enceintes, ménopausées ou qui s’initient à la contraception. 

Il faut écarter les variations hormonales chez les hommes. Le phénomène de la transpiration peut être associé à une maladie sous-jacente, ce qui n’est pas toujours le cas chez les femmes. Il faut donc chercher la pathologie en cause : cancer, maladie de foie, troubles gastriques… 

 

Un dérèglement de la thyroïde est susceptible de provoquer des transpirations excessives la nuit, que ce soit chez les hommes que chez les femmes. Ces troubles surviennent suite à un syndrome d’apnée du sommeil ou d’un cancer comme la leucémie ou le lymphome. La sudation nocturne survient aussi à la suite d’un trouble de l’hypothalamus, qui est la partie du cerveau responsable de la régulation de la température corporelle. L’excès de testostérone peut également être à l’origine de la sueur nocturne chez l’homme. 

 

Concernant les jeunes enfants, la transpiration la nuit ne doit pas trop inquiéter les parents. Les enfants de moins de 4 ans ont tendance à transpirer la nuit, ce qui s’atténue et disparaît normalement en grandissant. 

 

Autres facteurs de la sueur nocturne

La sueur nocturne n’indique pas forcément une maladie. Il est donc inutile de trop s’inquiéter sauf si la transpiration vous dérange beaucoup. Une couverture trop lourde ou des vêtements trop couvrants peuvent amener à suer la nuit. La température de la pièce peut aussi causer une sueur nocturne. Dans ce cas, n’hésitez pas à vérifier si votre chambre est bien aérée. La consommation d’alcool ou de drogues est également une des causes les plus fréquentes de ce genre de trouble. Un repas lourd le soir et les aliments très épicés peuvent aussi occasionner des sueurs importantes.

 

Des facteurs psychologiques dont les pathologies anxieuses et les situations stressantes sont aussi en cause. Cela concerne les maladies neurologiques (AVC, Parkinson…), le diabète de type II, le VIH, l’hépatite C, la tuberculose et la grippe. 

La sudation nocturne peut également avoir d’autres causes comme la prise de certains médicaments, tels que les antidépresseurs. Dans ce cas, parlez-en à votre médecin pour en réévaluer le dosage.

 

Examens 

Lors de la consultation, votre médecin vous posera des questions pour en savoir plus sur la raison des transpirations la nuit : depuis quand vous en souffrez ? Comment et dans quelles circonstances se manifestent-elles ? Il va ensuite faire des examens cliniques dans le but de trouver d’autres symptômes. Certaines circonstances comme la fatigue intense, l’hyperactivité mentale, l’hypertension artérielle ou encore des troubles cardiaques peuvent être à l’origine de la sueur nocturne. 

Votre médecin peut aussi vous recommander un bilan sanguin. Cela permet d’identifier un éventuel trouble thyroïdien.

 

Lignes de traitement 

Pour soigner la transpiration la nuit, il est avant tout indispensable d’identifier la cause de ce problème. 

Un traitement hormonal substitutif sera recommandé en cas de sueurs nocturnes liées à la ménopause. Le médicament doit être pris à une dose minimale et sur la durée la plus courte que possible pour éviter le risque de développer un cancer ovarien, du sein ou encore de l’endomètre, selon la Haute Autorité de Santé (HAS). 

 

On peut aussi vous prescrire des médicaments pour bloquer la production des hormones thyroïdiennes si ces troubles nocturnes sont dus à un dérèglement du fonctionnement de la thyroïde.

Il faut toujours traiter les sueurs nocturnes à leurs origines. Si elles proviennent de la prise de tabac, il faut arrêter d’en prendre. Si une infection est en cause, le traitement consistera à enrayer la maladie infectieuse. 

Certains médicaments peuvent être à l’origine de la sueur la nuit. Dans ce cas, vous devez en discuter avec votre médecin afin qu’il vous prescrive un traitement adéquat. 

 

Comment éviter la sueur nocturne ? 

Une bonne hygiène de vie contribue considérablement à avoir une bonne nuit de sommeil et à prévenir les sueurs nocturnes. 

Pour le dîner, évitez les aliments copieux, les plats épicés ainsi que les boissons alcoolisées. Ne buvez plus de thé ou de café, car ils peuvent occasionner des troubles de sommeil

Avant de vous coucher, réaliser quelques exercices d’étirement et de relaxation pour éliminer le stress, ainsi que les risques de faire un cauchemar pouvant amener à transpirer la nuit. 

Il est aussi indispensable de vérifier l’aération de la chambre avant de dormir. 

 

Il ne faut pas porter de pyjamas synthétiques. Optez plutôt pour des tissus naturels (coton, laine, lin…) pour éviter la transpiration excessive

La literie doit être en accord avec la saison. Évitez d’utiliser une couette lorsqu’il fait chaud. Il est conseillé de porter des vêtements amples pour se sentir à l’aise la nuit. 

Avant de vous endormir, pensez également à vous hydrater. Prenez par exemple une douche froide pour vous rafraîchir et vous sentir plus détendu. 

Si vous utilisez un ventilateur, pensez à poser une serviette humide dessus pour rendre l’air encore plus frais et agréable.

Évitez les exercices sportifs excessifs le soir pour ne pas souffrir d’insomnie. 

 

Si les problèmes persistent malgré ces quelques astuces, il vaut mieux consulter votre médecin. Ce dernier essaiera de déterminer la cause avec vous pour vous aider à retrouver un niveau de sommeil optimal.