» » » Alimentation bébé

Alimentation bébé

Nombre de produits : 15

Après des mois d’allaitement ou de biberon, il peut être surprenant de réaliser que votre bébé encore tout petit est en fait prêt à manger de la vraie nourriture. Cette transition peut se faire de manière simple comme cela peut être aussi compliqué. Cela dépendra de votre bébé et du choix d’aliments que vous allez introduire comme premiers repas.

 

Comment savoir si mon bébé est prêt à manger ses premiers repas ?

Les pédiatres et les professionnels de santé recommandent que les enfants soient initiés à des aliments autres que le lait maternel ou les préparations pour nourrissons lorsqu’ils ont environ 6 mois. L’introduction d’aliments avant l’âge de 4 mois n’est pas recommandée.

 

Mais, chaque enfant est différent. Comment savoir si votre enfant est prêt pour des aliments autres que le lait maternel ou le lait infantile ? Pour vous aider, voici les signes indiquant que votre enfant est prêt sur le plan du développement :

●      il se redresse seul ou avec un peu de soutien ;

●      il est capable de contrôler sa tête et son cou

●      il ouvre la bouche lorsque de la nourriture lui est offerte ;

●      il avale la nourriture plutôt que de la repousser ;

●      il porte des objets à la bouche ;

●      il essaie de saisir des petits objets, comme des jouets ou de la nourriture ;

●      il transfère les aliments de l’avant vers l’arrière de la langue pour les avaler.

 

Quels aliments dois-je présenter à mon enfant en premier ?

Les pédiatres affirment que, pour la plupart des enfants, vous n’avez pas besoin de donner des aliments dans un ordre précis. Votre enfant peut commencer à manger des aliments solides (sous forme de purée) vers l’âge de 6 mois.

 

À partir de 7 ou 8 mois, il peut manger une variété d’aliments de différents groupes alimentaires. Ces aliments comprennent les céréales pour bébés, la viande ou d’autres protéines, les fruits, les légumes, les céréales, les laitages...

 

Si votre enfant mange des céréales pour bébé, il est important d’offrir une variété de céréales pour nourrissons telles que l’avoine, l’orge et les céréales multigrains au lieu de céréales de riz uniquement. Donner exclusivement des céréales de riz pour nourrissons n’est pas recommandé car il existe un risque pour les enfants d’être exposés à l’arsenic.

 

Comment dois-je initier mon bébé aux aliments ?

Laissez d’abord votre enfant essayer une purée à ingrédient unique à la fois. Cela vous aide à voir si votre enfant a des problèmes avec cet aliment, comme des allergies alimentaires par exemple. Attendez 3 à 5 jours avant d’introduire un nouvel aliment. Avant que vous ne vous en rendiez compte, votre bébé pourra manger et profiter de nombreux nouveaux aliments.

 

Nourrissez votre bébé avec des aliments potentiellement allergènes lorsque d’autres aliments sûrs sont introduits. Les aliments potentiellement allergènes comprennent les produits laitiers de vache, les œufs, le poisson, les crustacés, les noix, les arachides, le blé, le soja et le sésame.

 

Il n’est pas recommandé de boire du lait de vache ou des boissons à base de soja avant les 12 mois de votre enfant.

 

Heureusement, d’autres produits à base de lait de vache, comme le yogourt, peuvent être introduits avant 12 mois. Si votre bébé souffre d’eczéma sévère et/ou d’allergie, discutez avec le pédiatre des précautions à prendre.

 

Comment préparer la nourriture pour que mon bébé mange ?

Au début, il est plus facile pour votre bébé de manger des aliments écrasés, réduits en purée et ayant une texture très lisse. En effet, cela peut lui demander du temps pour s’adapter aux nouvelles textures alimentaires. Votre bébé pourrait tousser, vomir ou cracher durant ses premiers repas.

 

Au fur et à mesure que votre bébé développe ses aptitudes gustatives, vous pourrez progressivement introduire des aliments plus texturés et épais.

 

Gardez en tête que certains aliments présentent des risques potentiels d’étouffement. Il est donc important de donner à votre bébé des aliments qui ont la bonne texture pour son développement. Pour aider à prévenir l’étouffement, préparez des aliments qui se fondent facilement dans la bouche avec de la salive et qui ne nécessitent pas de mastication. Donnez par petites portions et encouragez votre bébé à manger lentement. Surveillez toujours votre enfant pendant qu’il mange.

 

●      Mélangez des céréales et des grains cuits et réduits en purée avec du lait maternel, du lait infantile ou de l’eau pour leur donner une texture lisse et qu’ils soient faciles à avaler.

●      Écrasez ou réduisez en purée les légumes, les fruits et les autres aliments. Les fruits et légumes durs, comme les pommes et les carottes, doivent être cuits assez longtemps pour pouvoir être facilement écrasés ou réduits en purée.

●      Retirez tout le gras, la peau et les os de la volaille, de la viande et du poisson avant la cuisson.

●      Retirez les pépins et les noyaux des fruits, puis coupez les fruits en petits morceaux.

●      Coupez les aliments mous en petits morceaux ou en fines tranches. Coupez les aliments cylindriques comme les saucisses et le fromage à effilocher en courtes lanières au lieu de morceaux ronds qui pourraient rester coincés dans les voies respiratoires. Coupez les petits aliments sphériques comme les raisins, les cerises, les baies et les tomates en petits morceaux.

 

Quels sont les aliments à éviter dans la nourriture de bébé ?

Selon les professionnels de la petite enfance, vous ne devriez pas donner du lait de vache, du miel, des produits laitiers non pasteurisés ou de la viande insuffisamment cuite à votre bébé s’il a moins de 12 mois. La raison est simple : ces aliments peuvent constituer un risque d’infection pour le développement de son système immunitaire.

 

Vous voudrez également éviter les aliments durs ou pointus ou qui présentent un risque d’étouffement. On peut citer comme exemple les chips, les noix, le maïs soufflé, les raisins secs, les pommes et les carottes crues, les raisins entiers.

 

Alors que les experts conseillaient d’attendre d’introduire des aliments hautement allergènes (tels que les produits laitiers, le blé, les noix et les œufs) jusqu’à la fin de la première année, d’autres par contre disent maintenant que l’introduction tardive de ces aliments peut augmenter le risque d’allergies alimentaires chez le bébé.

 

Alors, notre conseil pour vous, c’est d’en parler au préalable à votre pédiatre, avant toute introduction de ces aliments au régime de votre petit.

 

Consultez immédiatement un médecin en urgence si vous remarquez un gonflement de la langue et de la bouche, une respiration sifflante ou des difficultés respiratoires après que votre enfant ait mangé certains aliments.

 

Quels types de repas bébé peut-on acheter sur Pharmashopi ?

Vous pouvez acheter une variété de repas pour bébé en ligne pour répondre aux besoins nutritionnels de votre tout-petit. Voici quelques types de repas pour bébé que vous pouvez trouver sur Pharmashopi :

  1. Petit pot bébé : Les petits pots pour bébé sont des repas prêts à l'emploi, souvent disponibles en différentes saveurs et adaptés à différents stades de développement.
  2. Céréales bébé : Les céréales pour bébé sont conçues pour être une première introduction aux aliments solides et sont généralement riches en nutriments essentiels.
  3. Boudoir bébé : Les biscuits pour bébé, tels que les boudoirs, sont parfaits pour aider les tout-petits à développer leurs compétences en mastication.
  4. Soluté de réhydratation : Les solutés de réhydratation sont utilisés pour rétablir l'hydratation chez les bébés en cas de diarrhée ou de déshydratation.
  5. Purée bébé : Les purées pour bébé sont préparées à partir d'aliments cuits et mixés pour faciliter la consommation par les tout-petits.
  6. Compote bébé : Les compotes pour bébé sont faites à partir de fruits cuits et sont une excellente option pour introduire des saveurs différentes dans l'alimentation de votre bébé.
  7. Alimentation bébé : Ce terme englobe une gamme d'aliments spécialement conçus pour les bébés, y compris des repas complets et équilibrés.

Lorsque vous choisissez des repas pour bébé en ligne, assurez-vous de tenir compte de l'âge de votre enfant, de ses besoins nutritionnels et de ses éventuelles allergies alimentaires. Il est également recommandé de consulter un pédiatre ou un professionnel de la santé pour obtenir des conseils sur l'alimentation de votre bébé.