» » Qu'est-ce qu'un probiotique ?

Qu'est-ce qu'un probiotique ?

jeudi 26 juillet 2018

 

L’Organisation Mondiale de la Santé ou OMS définit le probiotique comme étant un micro-organisme vivant. Lorsqu’ingéré en quantité suffisante, il produit des effets avantageux sur la santé de l’individu qui le consomme. 

 

Les probiotiques sont donc de bonnes bactéries dont l’organisme a besoin. Ils sont présents dans la bouche, dans les intestins et sur les parois vaginales. Ils protègent le corps et principalement le système digestif et le système immunitaire. Ils empêchent la prolifération des mauvaises bactéries qui sont nuisibles pour la santé et qui perturbent l’équilibre de la flore intestinale.

 


 

Ce que l’on entend par probiotique

Les probiotiques sont des micro-organismes vivants qui participent à l’amélioration de l’équilibre de la flore intestinale. Ce sont des microflores de protection dans la mesure où leur présence empêche la prolifération des microorganismes nocifs qui sont présents dans l’intestin. Ils ont un effet positif sur l’écosystème intestinal ainsi que sur la muqueuse des intestins. Les probiotiques transitent par le tube digestif, mais ils ne le colonisent pas. Leur durée de vie est en moyenne de 15 jours, temps suffisant pour agir positivement sur l’écosystème intestinal.

 

En général, les probiotiques sont des ferments lactiques apportés par l’alimentation. Ils sont présents dans la flore buccale, dans la flore intestinale et vaginale.

Les probiotiques participent aussi à la digestion des aliments. Notez que dans un organisme sain, le tube digestif héberge 100 000 milliards de bactéries appartenant à 400 espèces différentes. 30 à 40 espèces de ces bactéries constituent 99 % des bactéries qui participent à l’équilibre de la flore intestinale. La rupture de cet équilibre entraîne des diarrhées. Un tel déséquilibre peut trouver son origine à la suite d’une infection, une diminution de système de défense immunitaire ou la prise d’antibiotiques.

 

Historique  

Des écrits entre le 16e et le 12e siècle av. J.-C. relatent l’association de la longévité à la consommation quotidienne de produits laitiers fermentés.

 

Le bactériologiste et immunologiste russe Metchnikoff a introduit la notion de probiotiques lors de sa découverte de la défense immunitaire des phagocytes. Il a avancé que les bonnes bactéries présentes dans le yaourt empêcheraient le développement des bactéries putréfiantes sur les aliments non digérés.

 

De nombreuses études ont par la suite affiné son intuition et en 2001, l’OMS a défini officiellement les probiotiques comme « des microorganismes vivants, qui lorsqu’ils sont ingérés en quantité suffisante, exercent des effets positifs sur la santé, au-delà des effets nutritionnels traditionnels ». 

 

Les rôles des probiotiques dans l’organisme

Les probiotiques agissent surtout au niveau de la paroi intestinale. Il faut savoir que l’organisme contient 150 fois plus de gènes humains et 10 fois plus de bactéries que de cellules humaines. Il y a environ 30 à 50 milliards de bactéries qui peuvent être mauvaises.

 

bactéries

 

Ils existent également des bactéries jugées « bonnes » pour l’organisme. Les probiotiques qui sont de bonnes bactéries jouent un rôle important surtout dans l’amélioration de la digestion des aliments. Ils transforment ces derniers en acides gras, en vitamines, en enzymes et en oligoéléments.

 

À part cela, les probiotiques favorisent et renforcent le système immunitaire. Ils préviennent les surcharges et protègent la muqueuse intestinale.

 

Enfin, ils jouent un rôle de protecteur du tube digestif dans l’anticipation des différentes maladies, intolérances et infections. De ce fait, l’accès des agents pathogènes dans l’organisme est limité.

 

Probiotiques et ferments lactiques

Les bactéries lactiques ne sont pas toutes des probiotiques bien qu’elles comptent parmi les principaux. Pour être un probiotique, les bactéries lactiques doivent remplir quelques critères. Elles doivent être stables et rester vivantes durant la durée de conservation. Il est nécessaire qu’elles résistent à l’acidité de l’estomac, survivent aux différentes étapes de la digestion, et qu’elles soient résistantes à la dégradation par les sels biliaires et les sucs digestifs. Elles doivent également interagir avec l’intestin par une modification du fonctionnement de la muqueuse intestinale.

 

Modes d’action des probiotiques

Les probiotiques modulent l’activité du système immunitaire intestinal. Lorsque le système immunitaire est faible, les probiotiques le renforcent. Si le système immunitaire est en suractivé, ils le diminuent dans le cas des allergies ou des maladies inflammatoires de l’intestin.

 

Fonctions de résistance aux agents infectieux

Les probiotiques participent à la production de mucus et des anticorps pour renforcer la fonction barrière de la muqueuse intestinale. Cette fonction de barrière est à la fois passive et active.

 

Elle est passive quand les bactéries occupent l’espace et consomment les nutriments essentiels à la croissance microbienne. Il y a compétition nutritive. L’accès des bactéries indésirables à la muqueuse intestinale est limité.

 

La barrière est active dans la mesure où les ferments lactiques produisent de l’acide lactique, des bactériocines, des substances inhibitrices de la prolifération des bactéries néfastes.

 

Avec les cellules intestinales, les probiotiques contribuent à la production de mucus et d’anticorps. Ils renforcent aussi les jonctions entre les cellules. Chez des animaux axéniques, élevés dans un environnement stérile, le système de défense est inactivé et les animaux sont très sensibles aux infections.

 

Maintien d’un transit harmonieux 

Les probiotiques participent à la digestion des résidus alimentaires qui ne sont pas normalement digérés par notre organisme tels que les fibres et le lactose pour certaines personnes. Cette digestion des résidus réduit les déchets. Leur élimination est facile. Cette digestion produit aussi des nutriments utiles pour la muqueuse intestinale comme le butyrate pour le colon et des vitamines B, dont la B12, essentielle pour notre organisme.

 

probiotiques

 

Maintien d’une réaction immunitaire saine

Pour les sujets présentant un syndrome de l’intestin irritable, les probiotiques induisent une réaction immunitaire pour un retour à un confort intestinal.

 

Restauration de la flore intestinale après une prise d’antibiotiques

Les probiotiques restaurent une flore intestinale altérée après une prise d’antibiotique. 

 

Différents types de probiotiques

Parmi les bactéries lactiques figurent les lactobacilles, les bactéries du genre Lactobacillus. Nombreuses sont les bactéries de la souche de Lactobacillus qui sont des probiotiques, dont :

  • Lactobacillus acidophilus, Lactobacillus paracasei, Lactobacillus brevis, Lactobacillus gasseri, Lactobacillus plantarum, Lactobacillus bulgaricus, Lactobacillus helveticus, Lactobacillus reuteri, Lactobacillus casei, Lactobacillus rhamnosus, Lactobacillus crispatus, Lactobacillus salivarius.
  • Les lactobacilles sont en forme de bâtonnets. Ils agissent surtout au niveau de l’intestin grêle. Ceux sont des bactéries anaérobies facultatives. L’oxygène est facultatif pour leur développement, mais pas obligatoire.
  • Les bifidobactéries, bactéries du genre Bifidobactérium, qui sont utilisées comme probiotiques comprennent B. breve, B. longum, B. infantis, B. bifidum, B. lactis. La morphologie des bifidobactéries est très variée. Elles peuvent se présenter sous forme de bâtonnets avec ou sans ramifications.
  • Ces bactéries sont présentes dans les gros intestins. Elles font partie des espèces prédominantes de la flore intestinale. Elles sont très importantes chez le nourrisson allaité au sein et leur nombre diminue à partir de 50/60 ans. Ces bactéries sont des anaérobies strictes, la présence d’oxygène leur est létale.
  • Certains streptocoques, bactéries du genre Streptococcus (Streptococcus thermophilus) et Lactococcus lactis sont utilisés comme des probiotiques. On les retrouve surtout au niveau de l’intestin grêle. Elles se présentent sous forme de coques ou de chaînes courtes.
  • D’autres bactéries sont aussi classées comme des probiotiques, dont celles qui servent à la production de légumes lactofermentés et du salami comme le Lactobacillus plantarum.
  • La levure de bière active est aussi un probiotique. De nombreux champignons composent la levure de bière et l’espèce Saccharomyces cerevisiae en est une. Ce champignon crée un milieu riche en vitamine et en protéines, notamment en vitamines B, source de thiamine qui est essentielle au métabolisme des hydrates de carbone et des gras. C’est ce milieu créé par la levure qui est séché à froid et réduit en poudre. Il est commercialisé sous le nom de levure « boulardii ».

Bienfaits confirmés sur la santé et études en cours. Dans la plupart des cas, les probiotiques ont été étudiés pour leur efficacité sur la santé digestive.

 

Lutte contre la diarrhée associée aux antibiotiques

Les probiotiques ont un effet bénéfique sur la diarrhée associée aux antibiotiques. La prise d’antibiotiques déséquilibre la flore intestinale et les bactéries pathogènes se développent. La prise de probiotiques sous forme de compléments alimentaires rétablit cet équilibre et permet de traiter la diarrhée. Des études ont montré que la prise de probiotiques réduit le risque de diarrhée associé à la prise d’antibiotiques. Parmi les espèces étudiées, Saccharomyces boulardii et Lactobacillus rhamnosus ont eu des effets significatifs dans la prévention de diarrhées associées aux antibiotiques. Des résultats positifs ont été aussi observés avec Lactobacillus pour la réduction des diarrhées.

 

Traitements du syndrome de l’intestin irritable

Le syndrome de l’intestin irritable est un désordre commun du fonctionnement du tube digestif qui se manifeste par des ballonnements ou de la diarrhée. Les probiotiques permettent de soulager ces symptômes.

 

Depuis les années 2000, de nombreuses études ont été menées sur les effets des probiotiques sur les symptômes de l’intestin irritable. Les études admettent la difficulté de quantifier l’importance des bienfaits. Toutefois, des résultats positifs ont été obtenus avec des espèces de lactobacilles, des bifidobactéries et de saccharomyces, seules ou en association.

 

Constipation

constipation

 

Pour apporter une conclusion définitive, les preuves sont encore insuffisantes. Cependant, des études ont déjà montré que des souches de Bifidobactéries et Lactobacillus casei ont un effet positif sur la consistance des selles. Une souche de Lactobacillus casei produit les mêmes effets chez l’enfant.

 

Traitement des maladies inflammatoires de l’intestin

Des études ont aussi montré que les probiotiques ont un effet bénéfique sur des maladies inflammatoires de l’intestin comme la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse.

 

Lutte contre les ulcères et les cancers de l’estomac

Le principal agent responsable des ulcères et des cancers de l’estomac est l’Helicobacter pylori.

Des études ont montré que les bactéries lactiques de laits fermentés combinées à la thérapie classique augmentent les chances de guérison. D’autres études ont conclu que les lactobacilles améliorent le traitement et atténuent les effets indésirables comme les nausées. Combinés aux antibiotiques, certains probiotiques éliminent les bactéries.

 

Dépression et anxiété

Chez des personnes ayant une dépression clinique, les souches de Lactobacillus helveticus et Bifidobactérium longum ont montré des propriétés pouvant réduire les symptômes d’anxiété et de dépression.

 

Réduction du taux de cholestérol 

Les études ont conclu des résultats mitigés. Toutefois, une étude récente a mené à la conclusion que des probiotiques en association avec du sélénium réduisent le cholestérol sanguin après un an de traitement.

 

Prévention du cancer 

Les études restent encore préliminaires pour permettre d’avancer que les probiotiques peuvent prévenir et ralentir la progression des tumeurs.

 

Traitement des diarrhées aiguës

L’usage de la levure boulardii permet le traitement de la diarrhée aiguë. La commission allemande E a déjà approuvé l’utilisation de cette levure pour le traitement des diarrhées aiguës.

 

Traitement de l’acné 

traitement de l'acné

 

L’usage de la levure boulardii a déjà été approuvé par la commission allemande E pour le traitement de certaines formes d’acné.

 

Effet sur la pression sanguine

La prise de probiotiques a montré un effet sur la réduction de la pression sanguine, mais ce résultat est très modeste.

 

Stimulation des fonctions immunitaires

Certains probiotiques améliorent les fonctions immunitaires et entraînent des risques réduits d’infection. Les résultats des essais cliniques indiquent que les bactéries lactiques stimulent la production d’anticorps dans l’organisme humain. Chez les enfants, les bactéries lactiques peuvent agir positivement sur la rhinite allergique.

 

Santé de la peau

Il existe quelques preuves selon lesquelles les probiotiques sont utiles contre l’acné, la rosacée et l’eczéma ainsi que d’autres troubles de la peau.

 

Prévention des rechutes de colite ulcéreuse

Des études sur certaines espèces de bactéries ont montré que des probiotiques, notamment des bifidobactéries, sont nécessaires pour prolonger les phases de rémission dans le cas de colite ulcéreuse.

 

Prévention de la diarrhée du voyageur ou tourista

Les probiotiques se sont avérés utiles pour prévenir la diarrhée du voyageur. Des doses d’au moins de 10 milliards UFC de saccharomyces boulardii ou une combinaison de Lactobacillus rhamnosus et de Bifidobacterium bifidis permettent de se protéger contre la tourista. La Commission allemande E a déjà approuvé l’utilisation de la levure boulardii pour traiter et prévenir la diarrhée du voyageur.

 

Traitement ou prévention des infections vaginales

infection vaginale

 

Une perturbation de la flore vaginale entraîne un déséquilibre et se traduit par une vaginite. Des études ont montré que l’utilisation locale de lactobacilles est plus efficace que les antibiotiques prescrits par voie orale. De meilleurs résultats sont obtenus en associant un traitement par voie orale d’antibiotiques et des suppléments alimentaires de probiotiques.

 

Pour le cas de vaginite à la suite de l’infection par Candida albicans, les études ont montré des résultats encourageants, mais pas encore suffisants.

 

Préventions des infections nosocomiales ou associées à un traitement médical

Pour diverses raisons, des pathologies lors d’une hospitalisation peuvent atteindre des patients ou des infections nosocomiales, dont des infections gastro-intestinales. Pour atténuer le risque d’infection, la prise de Lactobacillus est indiquée. Les résultats ont montré que chez des enfants âgés de 1 à 1 an et demi, les effets sont positifs. Des études assez récentes ont montré que lors de l’administration de la souche lactobacillus casei dans le cadre de soins intensifs, le probiotique confirme leur innocuité.

 

Prévention des diarrhées causées par une radiothérapie de l’abdomen ou de la région pelvienne 

Pour prévenir la diarrhée causée par une radiothérapie de la région pelvienne, des études ont montré des résultats encourageants avec des bactéries lactiques. Les études restent encore limitées pour pouvoir en tirer des conclusions définitives.

 

Prévention de l’eczéma atopique chez les enfants à risque

Des études ont montré que des suppléments en lactobacilles réduisent l’incidence de l’eczéma des enfants.

 

Sources alimentaires

Les sources alimentaires de probiotiques sont nombreuses.

 

Les lactobacilles sont rencontrés dans les produits laitiers fermentés, dont le yaourt, le fromage, le kéfir de lait ou de fruits. Dans le soja fermenté, dont le miso et le tempeh, on en trouve aussi. Les légumes lactofermentés en contiennent égalementcomme la choucroute.

 

Le Saccaromyces boulardii se trouve dans la levure de bière active. En Asie, de nombreuses spécialités culinaires sont riches en ferments lactiques.

Pour le yaourt, la teneur en bactéries vivantes à la fabrication est en général de 1 milliard par pot. Beaucoup de facteurs entraînent la réduction de leur nombre, entre autres, la durée entre la fabrication et la consommation, la pasteurisation ou encore la stabilisation.

 

Pour bénéficier de vertus probiotiques des yaourts, il faut disposer des yaourts frais non pasteurisés.

 

Probiotiques en complément alimentaire

complément alimentaire

 

Quand faut-il les consommer en compléments ?

 

En complément alimentaire, les probiotiques sont apportés en doses massives. L’objectif est d’ensemencer l’intestin. Comme leur durée de vie ne dépasse pas 15 jours, il faut en consommer régulièrement si l’apport alimentaire n’est pas suffisant.

Pour les personnes intolérantes au lactose, certains probiotiques sans lait sont disponibles.

 

Les caractéristiques à respecter

Pour espérer avoir suffisamment de bactéries actives dans l’intestin, il faut choisir un probiotique contenant 4 à 8 milliards de bactéries.

Les souches varient selon les besoins. Les besoins d’un enfant sont différents de celui d’un adulte. Il faut choisir le probiotique adapté.

 

Les formes de probiotiques

Sous forme liquide, les probiotiques ne se conservent pas longtemps. La fermentation acidifie le milieu et finit par tuer les bactéries.

En sachet, les probiotiques se conservent mieux à l’abri de l’air et de l’humidité.

 

Des gélules gastro résistante sont disponibles. Les probiotiques sont ainsi protégés de l’acide gastrique et des sels biliaires.

 

Des bactéries lactiques lyophilisées existent aussi. Elles sont séchées à basse température. Sous cette forme déshydratée, ces bactéries peuvent reprendre leur activité une fois au contact de l’organisme. On peut les trouver sous forme de capsules ou de poudre à diluer contenant entre 2 à 6 milliards de bactéries. Les Streptococcus thermophilus, le Bifidobacterium lactis, le Bifidobacterium longum peuvent être aussi lyophilisés.

 

Posologie

Pour l’entretien de la flore intestinale, il faut prendre entre 4 à 8 milliards de bactéries pendant 1 mois.

 

Pour rééquilibrer le microbiote, la dose est de 8 à 20 milliards pendant 1 mois. Il faut aussi prendre une dose d’entretien pendant 2 mois.

Il est recommandé de boire beaucoup d’eau lors de la prise pour diluer l’acide gastrique dans l’estomac et réduire au minimum l’exposition à la bile.

La prise est conseillée à jeun, le matin de préférence, car le ph d’un estomac vide est moins acide.

 

Les probiotiques doivent être conservés au frigo.

 

Si vous prenez des antibiotiques, il faut espacer la prise de probiotiques et d’antibiotiques de 2 heures. Il en est de même pour les produits à visée antibiotique comme les huiles essentielles.

 

Prévention et traitement de la diarrhée

Pour la prévention et le traitement de la diarrhée, la prise de 2 à 10 milliards de lactobacilles, 1 fois par jour avant de manger est conseillée. Lorsqu’il s’agit d’une diarrhée associée aux antibiotiques ou la diarrhée du voyageur, la prise de probiotiques de 1 à 5 jours avant le traitement ou le voyage est recommandée. Cette prise doit être poursuivie pendant 2 semaines.

 

Infections à Helicobacter pilori

Pour traiter les infections à Helicobacter pilori, la prise de 125 millions à 4 milliards de Lactobacillus jonhnosnii par jour est conseillée en accompagnement du traitement classique.

 

Pour les autres indications, étant donné la variété des probiotiques et les dosages utilisés lors des études cliniques, suggérer une posologie unique reste encore impossible.

Il faut se référer aux conseils d’un professionnel de la santé pour la prise de probiotique.

 

Probiotiques pour les enfants

probiotique chez les enfants

 

Chez les enfants moins de 7 ans, les probiotiques ont des formulations en relation aux caractéristiques de leur flore intestinale. Ce sont surtout les bifidobactéries, spécifiquement, Bifidobacterium infantis, qui sont utilisées et non la souche pour les adultes.

 

Effets secondaires des probiotiques

En général, la plupart des gens tolèrent les probiotiques. Dans les premiers jours de la prise, des effets secondaires peuvent être ressentis comme la présence de gaz et un léger inconfort abdominal. Une fois la période d’adaptation passée, la digestion doit être meilleure qu’auparavant.

 

Ces effets secondaires traduisent en fait que la flore soit fortement perturbée suite à une infection à candida ou une inflammation de la muqueuse intestinale.

Pour certaines personnes, dont le système immunitaire est compromis, les probiotiques peuvent être dangereux et conduire à des infections. C’est le cas des personnes atteintes du SIDA.

 

Bien qu’il existe une multitude de bactéries, celles qui peuvent être définies comme un probiotique sont en faible quantité. Les bactéries lactiques qui peuvent fermenter les sucres en acide lactique sont les plus utilisées. Elles appartiennent à 4 genres différents, dont les lactobacilles, les bifidobactéries, les Streptocoques, et les Lactocoques et comportant plusieurs souches différentes.

 

Un probiotique n’est pas substituable. À chaque problématique de santé, il y a une souche correspondante testée et démontrée pour son efficacité. Des études ont été réalisées et certaines sont encore en cours pour plusieurs pathologies. Les résultats sont prometteurs pour la plupart tandis que d’autres ont déjà été reconnus pour leurs effets bénéfiques.

 

Pour qui sont-ils prescrits ?

Les probiotiques sont généralement prescrits aux personnes sujettes à la diarrhée, à la constipation et ayant le syndrome de l’intestin irritable.

 

Ces bactéries agissent rapidement et de manière efficiente. Ils conviennent également aux sujets immunodéfiscients ou atteints des troubles de déficit de l’attention / hyperactivité ou TDAH.

 

Il ne faut pas non plus oublier les femmes sujettes aux infections vaginales qui prennent souvent des antibiotiques.

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.

Liste des thèmes
Actualités 4
Santé 515
Beauté 8
Diététique & nutrition 32
Bébé & maman 2
Bien-être 8
Hygiène 4
Conseils Santé 3
Nature & plantes 164