Quels sont les médicaments qui peuvent constiper ?

jeudi 26 juillet 2018
Medicament constipation

Bien souvent l'on parle des habitudes alimentaires qui causent la constipation, mais sachez que les aliments ne sont pas les seuls facteurs à prendre en compte quand ce mal vous touche. En effet, outre les sujets sensibles comme les personnes âgées et les femmes enceintes ou encore une mauvaise alimentation, la constipation peut être causée par certains médicaments.

 

Les médicaments présentant de forts risques de constipation

D'une manière générale, certains médicaments aident le corps à se reposer, mais réduisent aussi du coup la motricité du transit intestinal. Déjà, faites attention aux antidouleurs comme le Doliprane, Efferalgan, Takadol ou Solupred …

 

De même que certains antidépresseurs et neuroleptiques (Prozac, Deroxat, Stablon…). Certains médicaments sont bons pour l'estomac, mais pas pour le transit, surtout si vous les utilisez au-delà d'une semaine (Gaviscon, Maalox…). Les médicaments pour le cœur ont aussi un effet constipant (Adalate, Amlor, Loxen…).

 

D'autres médicaments présentent également des dangers comme les antispasmodiques (Spasfon, Ditropan, …), certains sirops (étant donné qu'ils contiennent de la codéine ou de la pholcodine comme les Euphon, Dinacode,…) ainsi que les diurétiques (responsable de rétention d'eau).

 

Enfin, contrairement à ce que vous pouvez penser, la prise excessive de certains laxatifs, ou en mélange avec d'autres médications surtout s'il s'agit de traitements contre les problèmes cardiaques, peut avoir un effet contraire, voire catastrophique.

 

Comment venir à bout de ce type de constipation ?

D'une manière générale, il faut éviter de rester sans activité physique, quel que soit le traitement suivi.

 

En effet, quelques efforts physiques simples (marche, pédalage…) peuvent vous aider à retrouver un bon transit. N'oubliez pas aussi d'adapter votre alimentation pour qu'elle soit riche en fibres et bien équilibrée pour contrer les effets secondaires des médicaments.

 

Arrêter le traitement n'est pas une solution et il faut habituellement demander un avis médical avant. Et enfin, n'oubliez pas de boire beaucoup d'eau à raison de 1.5 l à 2l par jour (y compris les jus de fruit ou soupes…).

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.