» » » » Fluidabak 1,5% collyre en solution - flacon de 10ml
« Retour à la catégorie
Fluidabak 1,5% collyre en solution - flacon de 10ml
Zoom

Fluidabak 1,5% collyre en solution - flacon de 10ml

Note moyenne : 0 avis

Ce collyre est indiqué dans le traitement symptomatique de la sécheresse oculaire.

Produit en stock
Quantité 
+
-
Ajouter au panier

Livraison dès 3.99 € à domicile, point relais, click & collect

Livraison offerte dès 49 € de commande

 

Type de produit

Conditionnement

Forme

Mode d'administration

Femme enceinte

Allaitement

Principe actif

Description
MARQUE

Souffrez-vous de sécheresse oculaire ? Traitez-la avec Fluidabak 1,5 %. C’est un collyre qui supplée une carence lacrymale ou une insuffisance de production de larmes. Ce dispositif médical a une action mouillante et lubrifiante sur la surface de l’œil en comblant l’insuffisance de larmes.

 

Fluidabak est conditionné en flacon multidose muni d’une membrane filtrante qui lui sert de protection. Il contient de la povidone comme substance active. Ses excipients sont le phosphate monosodique dihydraté, le phosphate disodique dodécahydraté et le chlorure de sodium.

 

Dans quel cas utiliser Fluidabak ?

Le syndrome de l’œil sec se caractérise par la diminution des larmes avec l’âge. Il touche les femmes et engendre des inflammations comme les kérato-conjonctivites, la fatigue oculaire, une photophobie, des rougeurs ou des brûlures oculaires ainsi que des troubles visuels. Nombreux sont les facteurs qui provoquent cette sécheresse. On peut citer certaines pathologies (allergies, eczéma, herpès), le port de lentilles de contact, certains médicaments (antidépresseurs, diurétiques), l’environnement (vent, soleil, lecture, écran) ainsi que les altérations hormonales (grossesse, ménopause).

 

Les larmes sont secrétées par les glandes lacrymales. La production journalière normale est de 1,5 ml. Elles s’étalent sur le globe oculaire pour former le film lacrymal, puis elles convergent vers l’angle interne de l’œil ou les fosses nasales. Après 60 ans, cette quantité diminue, car la glande lacrymale se dégrade. Les larmes servent pourtant à protéger les yeux. Elles contiennent, entre autres, des lysozymes, des lactotransferrines et des protéines. Le film lacrymal se renouvelle à chaque clignement de l’œil. Il est formé de trois couches, garantissant la protection de la cornée et la conservation de l’humidité.

 

Comment s’en servir ?

Selon la gravité des symptômes, instillez une goutte de Fluidabak, 4 à 6 fois par jour après vous être soigneusement lavé les mains. Appliquez le collyre dans le cul-de-sac conjonctival inférieur de l’œil en regardant vers le haut et en tirant la paupière inférieure vers le bas. Évitez de mettre les paupières et l’œil en contact avec l’embout du flacon. Si vous utilisez un autre collyre, faites-le un quart d’heure avant. Refermez bien le flacon après utilisation. Vous pouvez le conserver 8 semaines après son ouverture. Pensez à noter clairement la date d’ouverture sur l’emballage.

 

Quelles précautions prendre ?

Fluidabak est proscrit en cas d’allergie à l’un de ses constituants. Il est aussi déconseillé aux femmes allaitantes ou enceintes, sans avis médical préalable. Évitez de conduire ou de manipuler une machine si votre vision se trouble après l’application du collyre. Il ne faut pas injecter ni avaler ce médicament. Si la sécheresse persiste après son usage, consultez un médecin. Si vous avez oublié une prise, instillez immédiatement le collyre, mais sans doubler la dose. Conservez-le hors de portée et de vue des enfants.

 

Quels effets Fluidabak produit-il ?

Au début du traitement, vous pourrez ressentir une sensation de brûlure ou présenter un œil collé. Éventuellement, vous aurez des réactions d’hypersensibilité et d’irritation. Consultez un médecin si d’autres signes apparaissent ou si ces symptômes s’aggravent.

Retour en haut
Description
MARQUE

Laboratoires THEA
ZI BREZET 12 rue Louis BLERIOT
63100 CLERMONT-FERRAND
France


+ (33) 0473981436
 

Retour en haut
Nos conseils santé
conjonctivite
Comment soigner une conjonctivite ?
Santé
L'inflammation de la membrane appelée conjonctive, recouvrant la cornée, est conjonctivite et sa cause peut être d’origines diverses. De ce fait, selon la cause du mal, le traitement différera et c'est ici même que réside l'importance de la consultation d’un ophtalmologue.
En savoir plus
Informations mises à jour le 08/12/2022 à 20:11:30