» » » » Coquelusédal Dès 15 ans; Adultes - 10 suppositoires
« Retour à la catégorie
Coquelusédal Dès 15 ans; Adultes - 10 suppositoires
Zoom

Coquelusédal Dès 15 ans; Adultes - 10 suppositoires

Note moyenne : 0 avis

Ce médicament est utilisé comme traitement d'appoint des affections bronchiques aiguës bénignes chez l'adulte.

Produit en stock
Quantité 
+
-

Maximum 5

Ajouter au panier

Livraison dès 3.99 € à domicile, point relais, click & collect

Livraison offerte dès 49 € de commande

 

Description
Le conseil du pharmacien
MARQUE

Coquelusédal adultes est un médicament qui associe des extraits de plantes à visée antitussive et de l’huile essentielle de niaouli. Ce produit est préconisé pour le traitement d’appoint des affections bronchiques aiguës bénignes. Les suppositoires Coquelusédal sont destinés aux adultes.

 

Coquelusédal adultes est essentiellement constitué de substances actives comme l’huile essentielle de niaouli à 40 mg, d’extrait Hydro alcoolique mou de grindélia à 40 mg et aussi d’extrait Hydro alcoolique mou de gelsémium à 20 mg. Les autres composants sont le Propylèneglycol, glycérides hémisynthétiques solides (type Witepsol WS55).

 

Posologie du médicament Coquelusédal adultes

Coquelusédal adultes — 10 suppositoires est indiqué pour une administration par voie rectale. Il a été délivré pour un cas personnel et une situation précise. De ce fait, Coquelusédal adultes ne peut pas être adapté à un autre usage. La durée du traitement avec Coquelusédal adultes doit être la plus courte possible. Elle ne doit pas dépasser trois jours sans l’avis d’un médecin.

 

La posologie usuelle de ce médicament est de 1 ou 2 suppositoires par jour.

 

Il est important de stipuler que l’utilisation de la voie rectale doit être modérée et doit être la plus courte possible en raison des risques de toxicité locale.

 

Quelles sont les précautions d’emploi pour les suppositoires Coquelusédal adultes ?

Le médicament Coquelusédal adultes contient de l’essence de niaouli qui, à doses excessives, peut entraîner des troubles neurologiques comme les convulsions, notamment chez le nourrisson et l’enfant.

 

Il est déconseillé de prolonger le traitement avec Coquelusédal adultes au-delà de 3 jours. Un risque d’accumulation du niaouli dans l’organisme, surtout dans le cerveau, est à craindre, pouvant provoquer des maladies neurologiques.

 

La prolongation de la durée du traitement peut également engendrer des risques d’irritations ou de brûlures au niveau du rectum.

 

Il est fortement recommandé de ne pas dépasser les doses prescrites avec Coquelusédal adultes en raison de possibles survenues d’effets indésirables et d’affections en rapport avec le surdosage.

 

Les dérivés terpéniques contenus dans ce médicament sont classés dans la catégorie des produits inflammables. De ce fait, Coquelusédal adultes et ses suppositoires ne doivent pas placés à côté d’une flamme.

 

Contre-indications du Coquelusédal suppositoires pour adultes

Au cours du traitement avec Coquelusédal adultes, si des cas d’apparition de fièvre, d’une expectoration grasse ou purulente, ou également si le sujet est soumis à une maladie chronique des bronches et des poumons, il est conseillé d’arrêter le traitement et de demander ensuite l’avis d’un médecin.

 

À cause de la présence des dérivés terpéniques dans le Coquelusédal suppositoires pour adultes, son usage est déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes, sauf sur avis des spécialistes.

 

Coquelusédal adultes — 10 suppositoires ne doit pas être associé à d’autres médicaments ou produits cosmétiques contenant des dérivés terpéniques, quel que soit leur mode d’administration, orale, rectale, cutanée ou aussi pulmonaire.

 

Effets indésirables des suppositoires Coquelusédal

Comme tout médicament, Coquelusédal adultes peut provoquer un bon nombre d’effets indésirables chez certains sujets, notamment concernant les irritations anales ou rectales. Si la posologie usuelle est en dépassement, les terpènes présents dans le produit sont susceptibles de générer des agitations et confusions chez les personnes âgées.

Retour en haut
Description
Le conseil du pharmacien
MARQUE

La bronchite aiguë est une maladie touchant plus de 10 millions de personnes en France. Malgré ce taux élevé, une simple surveillance suffit pour faire disparaître cette maladie en quelques jours. Des médicaments sont indispensables pour soulager la gêne respiratoire qu’elle engendre.

 

Les manifestations d'une bronchite aiguë

Une fièvre assez élevée qui varie tout au long de la journée, un malaise général ainsi que des courbatures sont les principales manifestations de la bronchite aiguë. Vous pouvez également ressentir une sensation de brûlure au niveau de la poitrine et avoir une forte toux. Il arrive même qu’avant la bronchite, vous ayez déjà attrapé un rhume ou de la rhinopharyngite.

 

Quand la maladie évolue, la fièvre, le malaise général et les courbatures ainsi que la toux sèche disparaissent pour laisser place à une toux grasse. Dans ce cas, la toux sera accompagnée de crachats qui sont généralement de couleur jaunâtre ou verdâtre. Ils correspondent à l’évolution de la maladie. Normalement, vous avez de la fièvre, mais votre température ne dépasse pas les 38 °C. 

 

Limiter la contagion de la bronchite aiguë

Afin de limiter la contagion de la bronchite aiguë, il est primordial d’adopter certaines mesures d’hygiène. Concrètement, il faut que vous vous laviez assez souvent les mains avec du savon. Par ailleurs, évitez de toucher ou de vous approcher des personnes vulnérables. Si cela est inévitable, vous devez porter un masque afin de ne pas contaminer ces dernières.

 

L’utilisation de mouchoirs à jeter est aussi conseillée ainsi que le nettoyage des objets utilisés par un malade. Il est indispensable d’aérer quotidiennement les chambres. En effet, l’aération favorisera le travail de votre muqueuse nasale qui est très important pour se protéger des virus. De plus, la fermeture des fenêtres ainsi que l’utilisation d’appareils électriques entraînent le surchauffement de votre maison.

 

Les mesures à prendre en cas de bronchite

En cas de bronchite, il est important de prendre les mesures nécessaires. Dans un premier temps, il convient de boire beaucoup d’eau tiède. En effet, la fabrication d’un mucus est favorisée par l’hydratation. D’autre part, vous devez pratiquer des inhalations avec de la vapeur d’eau, car cela favorisera l’élimination des sécrétions.

 

Dans le cas où la toux est sèche, vous devez prendre un médicament antitussif afin de la faire disparaître. Cependant, quand elle devient grasse, il est formellement interdit de prendre ces médicaments.

 

L’adoption d’une alimentation saine, un repos suffisant ainsi que la pratique d’exercices physiques raisonnables sont des mesures à prendre. Ce sont les bases mêmes d’une bonne défense immunitaire.

 

Traitement médicamenteux des affections bronchopulmonaires

Il existe des médicaments autres que les antitussifs pour traiter les affections bronchites. Ces médicaments peuvent contenir des terpènes, comme les essences de niaouli ou des extraits de plantes comme le Coquelusédal adultes.

 

Présenté en boîte de 10 suppositoires, il est utilisé pour traiter les infections bronchites aiguës bénignes chez l’adulte.

Laurence Silvestre

Docteur en Pharmacie

Section d'inscription : A - Numéro RPPS : 10001822864

 

 

Retour en haut
Description
Le conseil du pharmacien
MARQUE

Laboratoires Élerté
181 Rue André Karman
93300 Aubervilliers


+33 (0)1 48 34 75 03

 

elerte@wanadoo.fr

Retour en haut
Nos conseils santé
Comment se soigne la rougeole ?
Comment se soigne la rougeole ?
Santé
La rougeole est une maladie d’origine virale. Elle est très contagieuse. Dans ses débuts, elle s’apparente à un simple rhume ou une grippe. Elle est donc caractérisée par une rhinite, une conjonctivite, une toux… Une fièvre, encore modérée, est aussi un des signes distinctifs de la rougeole.
En savoir plus
Comment guérir de la BPCO ?
Comment guérir de la BPCO ?
Santé
La BPCO ou broncho-pneumopathie chronique obstructive est une pathologie qui affecte le système respiratoire. Cette maladie respiratoire chronique est due à une inflammation et une obstruction permanente et progressive des bronches. Le tabagisme est considéré comme étant la première cause de la BPCO. Toutefois, dans 20 % des cas, elle est également causée par une exposition prolongée à la pollution de l’air ou aux produits toxiques. La broncho-pneumopathie chronique obstructive n’est découverte que quand les dégâts irréversibles sont déjà constatés comme importants.
En savoir plus
Quels sont les symptômes de la grippe ?
Quels sont les symptômes de la grippe ?
Santé
La grippe est une maladie typique de la saison hivernale. Elle est aussi courante pendant la période de transition entre deux saisons. La grippe, également appelée influenza est due à des virus appelés influenzae qui appartiennent à la famille des aorthomyxoviridae. Ce sont des virus à ARN. C’est une pathologie très contagieuse et le virus qui en est responsable ne cesse de muter chaque année.
En savoir plus
Informations mises à jour le 28/11/2021 à 00:11:52