» » » Comment soigner un bouton de fièvre ?

Comment soigner un bouton de fièvre ?


Lorsque le virus de type simple attaque une personne, il y demeure à vie. Quelquefois, la primo-infection, c’est-à-dire la première contraction du virus, ne présente aucun signe extérieur. Dans la majorité des cas, ce n’est qu’après une circonstance déclenchant que les premiers symptômes apparaissent : le fameux bouton de fièvre.

 

Cependant, chez certains individus, le bouton de fièvre apparait une fois qu’ils attrapent le HSV1, virus responsable de l’herpès labial.

 

Bien que le HSV1 demeure dans l’organisme tout au long de la vie, il est possible de soigner le bouton de fièvre sans pouvoir exterminer le virus. Le traitement peut être d’ordre naturel ou médicamenteux.

 

Vous allez donc voir dans cet article comment soigner le bouton de fièvre ainsi que les préventions possibles.


bouton de fièvre

Les médicaments antiviraux par voie orale

Dès les premiers signes d’apparition, par exemple des démangeaisons ou des brûlures, il convient de prendre des antiviraux par voie orale. Ces médicaments visent, non pas à exterminer le virus, puisque c’est impossible, mais leur rôle sera d’empêcher le bouton de fièvre de s’infecter et de causer des lésions.

 

L’aciclovir ou valaciclovir est des traitements antiviraux très efficaces pour empêcher la surinfection du bouton de fièvre tout en empêchant les poussées fréquentes d’herpès labial. Pour soigner le bouton de fièvre par le biais d’antiviral par voie orale, comprimés entre autres, il est recommandé de prendre 4 comprimés de 500 mg de valaciclovir 2 fois en un jour. Il faut ici veiller à ce que les prises soient espacées de 12 heures.

 

A noter

 

Le traitement est plus efficace s’il est entrepris dès l’apparition des premiers symptômes de picotements ou de brûlures sur les lèvres. Il vise ainsi à éviter la formation des vésicules, et de fil en aiguille, celle des croutes pouvant être disgracieuses.

 

 

À part l’aciclovir et le valaciclovir, le zelitrex ou le zovirax sont aussi des médicaments à prendre par voie orale pour soigner le bouton de fièvre. L’aciclovir et le valaciclovir sont des médicaments génériques.

 

crème bouton de fièvreLes médicaments antiviraux par voie cutanée

Hormis le traitement interne, le traitement par voie cutanée se révèle aussi efficace et plus utilisé étant donné son action est rapide et ne cause pas d’effets secondaires.

Il s’agit notamment de la crème bouton de fièvre, du baume ou autres produits d’usage externe pour traiter le bouton de fièvre tel que le patch bouton de fièvre. L’atout de tels remèdes est qu’ils peuvent se procurer en vente libre. Toutefois, ils ne peuvent être utilisés ailleurs que sur les lèvres.

 

À part l’aciclovir crème, il existe d’autres crèmes antivirales pour lutter contre l’herpès labial comme l’herpésédermyl ou le kendix.

 

En général, la crème s’applique 5 fois par jour pour traiter le bouton de fièvre. Leur application nécessite une précaution particulière en ce sens elles sont fabriquées pour ne pas être avalées. Aussi, après chaque application, il faut se laver soigneusement les mains. Il faut également éviter toute ingurgitation. En cas d’absorption accidentelle, il est recommandé de consulter immédiatement le médecin.

 

Les antiviraux par voie gingivale

Certains comprimés d’aciclovir ne s’avalent pas, ils sont à placer sur la gencive. Cette forme est essentiellement prescrite pour les personnes ayant des poussées herpétiques fréquentes. Dans ce cas, l’action du médicament vise à limiter les lésions en cas d’apparition. En d’autres termes, ces antiviraux par voie gingivale visent à réduire le risque de formation de vésicules en cas d’apparition de bouton de fièvre. Mais ils préviennent aussi les poussées fréquentes d’herpès labial et diminuent sa durée lors d’apparition des premières apparitions de bouton de fièvre sur la gencive supérieure, au-dessus des incisives.

 

Tel comprimé n’est pas à avaler ni à sucer. Il se place seulement dans la bouche pour y être dissout progressivement au cours de la journée.

 

Il faut préciser que le sujet peut toujours manger et boire normalement même en présence de comprimés gingivaux. Toutefois, le brossage des dents est à proscrire pendant l’application du comprimé gingival.

 

Voici donc les différents traitements médicamenteux pour le soin du bouton de fièvre. Mais est-ce les seuls traitements ou existe-t-il d’autres méthodes pour soigner telle maladie ?

 

Il existe des méthodes de grand-mère pour éviter les survenus fréquents du bouton de fièvre. Elles peuvent à la fois prévenir et guérir l’herpès labial. En voici quelques produits naturels en vente sur tous les marchés pouvant être utilisés en tant que remède contre le bouton de fièvre.

  • Le citron et son action antiseptique remede de grand-mere

Le citron est un véritable antiseptique. De par cette vertu, il soigne efficacement le bouton de fièvre. Pour ce faire, il faut presser un citron et mettre le jus dans un bol. Ensuite, tremper un coton hydrophile dans le bol afin de l’imbiber de jus de citron. Appliquez le coton sur le bouton de fièvre. Laissez agir pendant quelques minutes et répétez l’opération à raison de 3 à 4 fois par jour jusqu’à obtenir un résultat palpable.

 

Il faut toutefois signaler que l’application risque d’être un peu piquante. Aussi, il est préférable de ne pas le faire chez les enfants de bas âge.

  • Le miel, un bon remède contre le bouton de fièvre

Le miel est un produit naturel possédant plusieurs vertus thérapeutiques. Il en est ainsi dans le traitement naturel du bouton de fièvre.

 

L’application du miel sur le bouton de fièvre n’est pas si difficile, il suffit d’en prendre un peu sur le doigt et l’appliquer directement sur la lésion. Laisser ensuite agir pendant 15 minutes avant de le rincer délicatement avec de l’eau. L’application doit se faire 3 fois par jour afin de faire disparaitre le bouton de fièvre.

 

Le miel est très doux, alors il peut être utilisé même chez les enfants.

  • L’ail, un excellent antiviral contre le bouton de fièvre

L’ail est un parfait allié pour lutter contre le bouton de fièvre. Il peut être utilisé dès sensation de picotement ou de démangeaison. Ainsi, il est conseillé de frotter une gousse d’ail sur la zone lésée. Le but étant de prévenir la formation des vésicules et de soigner rapidement le bouton de fièvre.

 

En savoir plus sur les boutons de fièvre : 

Quelles sont les causes d'un bouton de fièvre ? 

Quand un bouton de fièvre devient-il non contagieux ? 

Comment soigner un bouton de fièvre ? 

Quels remede pour soigner un bouton de fièvre ? 

Comment accelerer la cicatrisation d'un bouton de fièvre ? 

Comment enlever un bouton de fièvre en une nuit ? 

 

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.