» » » Comment accelerer la cicatrisation d'un bouton de fièvre ?

Comment accelerer la cicatrisation d'un bouton de fièvre ?

mardi 08 septembre 2020

 

Le bouton de fièvre désigne une petite vésicule douloureuse et inesthétique qui ne présente aucun danger pour la santé. Il guérit par lui-même au bout de 10 jours. Toutefois, en appliquant quelques traitements contre les boutons de fièvres, accélérer sa cicatrisation est tout à fait envisageable.

 


 

Un bouton de fièvre : c’est quoi ?

Le bouton de fièvre ou herpès labial est une infection provoquée par le virus de l’herpès, exceptionnellement le virus herpès simplex de type 1 ou HSV-1. La cause du bouton de fièvre est donc une contamination avec ce virus. Il se manifeste par une éruption cutanée qui touche principalement le visage, notamment les lèvres, le nez ou le menton. Dans la majorité des cas, un bouton de fièvre commence par un picotement, suivi d’une sensation de brûlure et d’une apparition de vésicules. Puis, il laisse place à des petites croûtes.

 

bouton de fièvre

 

Dans la plupart du temps, cette pathologie est asymptomatique, c’est-à-dire que le virus ne se manifeste pas. Cependant, dans d’autres cas, on voit s’éclore des boutons rouges autour de la bouche. Les facteurs qui déclenchent leur apparition sont la fièvre, le stress, la fatigue, les règles, le coup de froid, l’exposition au soleil ou la prise d’une alimentation trop riche.

 

Herpès : un virus contagieux et complexe

Après une primo-infection au virus herpès simplex de type 1, une personne reste porteuse du virus. En effet, ce dernier ne disparaît pas de l’organisme. Il reste caché dans les ganglions nerveux et resurgit une fois que l’occasion se présente. S’il ne se manifeste pas, il n’y a généralement aucun risque de contaminer une autre personne. En revanche, si des lésions cutanées ou des petites vésicules apparaissent, il y a un risque de bouton de fièvre contagieux. À noter que la contagion est maximale lors de cette crise. Dans ce cas, le virus peut se transmettre à une tierce personne facilement par un baiser. La contamination peut également se faire par un contact cutané et une personne peut s’autocontaminer. S’il touche le bouton de fièvre, puis son œil ou encore sa partie génitale, le virus peut peupler ces zones.

 

Bon à saoir : 

 

Dans certains cas, la contagion est aussi possible entre deux crises d’herpès, c’est-à-dire que le virus peut se réactiver sans lésion. Il est transmissible sans signe apparent.

 

patch bouton de fièvreTraitement local pour soigner le bouton de fièvre dans les brefs délais

Les boutons de fièvre se manifestent différemment chez chaque personne. Un traitement peut donc être efficace pour les uns, mais n’aura aucun effet pour les autres.

 

Comment soigner un bouton de fièvre ? Le premier traitement recommandé est l’utilisation d’un patch. Une fois appliqué sur le bouton de fièvre, ce dernier diffuse en continu un gel hydrocolloïde procurant ainsi un apaisement et une protection au bouton de fièvre. Il contribue ainsi à l’assèchement et à la dissimulation du bouton ainsi qu’à la prévention de la formation de croûtes. Un patch permet aussi de limiter la propagation du virus sur d’autres zones, mais aussi chez une tierce personne.

 

Une crème pour les boutons de fièvre est aussi disponible sans ordonnance en pharmacie. Elle permet de réduire l’intensité du bouton de fièvre, donc de favoriser sa cicatrisation. Elle atténue également la durée de la contagion tout en empêchant le virus de se multiplier.

 

Remède de grand-mère pour une cicatrisation rapide remède de grand-mère bouton de fièvre

Mis à part les traitements locaux issus des établissements pharmaceutiques, les recettes de grand-mère s’avèrent également être un remède bouton de fièvre efficace chez certaines personnes. Il s’agit d’astuces naturelles que tout le monde peut essayer. Une application de quelques gouttes de vinaigre de cidre sur la zone concernée peut, par exemple, assécher le bouton de fièvre tout en le désinfectant. Dans l’urgence, il est aussi envisageable d’utiliser un dentifrice à pâte blanche et à base de plantes. Cependant, cette solution est inesthétique.

 

Pour cicatriser rapidement le bouton de fièvre, il n’y a rien de mieux que d’utiliser des produits naturels antiseptiques. On compte, par exemple, le miel à appliquer avant de dormir. Pour les boutons de fièvre résistants, l’application des huiles essentielles est une solution à envisager. Il y a, entre autres, les huiles essentielles d’arbre à thé, de lavande aspic, de ravintsara, de niaouli et de menthe poivrée. Cependant, ces produits sont à utiliser avec précautions sur les peaux sensibles.

 

Traitement antiviral oral pour accélérer la guérison

Pour accélérer la cicatrisation d’un bouton de fièvre, les applications de traitement à usage local ne suffisent pas lorsque le bouton de fièvre est résistant ou quand il apparaît fréquemment. Dans ce cas, il est recommandé de les combiner avec des comprimés antiviraux oraux à base d’aciclovir. Même si éradiquer complètement le virus est impossible, ces remèdes atténuent considérablement l’éruption cutanée due à la contamination et réduisent le risque de récurrence de la maladie. Ils permettent également d’assécher un bouton de fièvre plus rapidement. Généralement, ce traitement ne dépasse pas deux jours.

 

Un antiviral sous forme de comprimé à placer sous la gencive est aussi un traitement idéal pour accélérer la cicatrisation d’un bouton de fièvre. Il est surtout recommandé pour les adultes qui présentent une fréquente poussée d’herpès labial. Ce traitement par voie gingivale diminue le développement des petites vésicules tout en réduisant la durée de la poussée d’herpès.

 

Se débarrasser d’un bouton de fièvre en une nuit

Les personnes qui sont habituées à des boutons de fièvre reconnaissent les symptômes dès sa menace d’apparition, entre autres, le picotement autour de la bouche. Le secret pour réussir à enlever un bouton de fièvre en une nuit est de ne pas attendre que celui-ci apparaisse totalement. Il est recommandé d’agir dès les premiers signes.

 

Pour ce faire, la personne infectée doit associer quelques traitements. Elle peut appliquer un glaçon le plus longtemps que possible sur la partie concernée. Même si cette méthode est désagréable, elle constitue un traitement d’urgence qui ralentit le virus.

 

herpes labial

 

Il est aussi envisageable d’appliquer une crème ou un patch, de prendre des médicaments antiviraux ou encore d’appliquer des huiles essentielles aux vertus antiseptiques ou du miel. À part cela, la personne infectée doit à tout prix éviter de tripoter, de frotter ou de gratter la zone qui picote pour que le virus ne se propage pas rapidement.

 

En savoir plus sur les boutons de fièvre : 

Quelles sont les causes d'un bouton de fièvre ? 

Quand un bouton de fièvre devient-il non contagieux ? 

Comment soigner un bouton de fièvre ? 

Quels remede pour soigner un bouton de fièvre ? 

Comment accelerer la cicatrisation d'un bouton de fièvre ? 

Comment enlever un bouton de fièvre en une nuit ? 

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.