» » » Shampooing anti chute

Shampooing anti chute (Chute de cheveux)

Conseils santé

 

Un shampoing n’est pas seulement réservé pour le nettoyage des cheveux. Il peut également s’agir d’une solution anti-chute, à condition de bien choisir. Les points suivants sont à considérer pour trouver le bon shampoing répondant à cet impératif.

 

  • Choisir en fonction de ses besoins

Sur cette page, vous aurez le choix entre différents shampoings anti-chute répondant à vos besoins :

Le shampoing stimulant, qui contribuera et boostera la pousse de vos cheveux. Il améliore la vascularisation du follicule et vitalise le débit sanguin. De plus, il comporte tous les éléments nécessaires pour la santé et la force de la chevelure grâce à des actifs, comme la lavande et l’orange.


Le shampoing fortifiant est le plus conseillé pour les cheveux qui subissent diverses agressions. Il donne à la chevelure un aspect résistant et fort. Le mieux est de choisir celui à base d’ingrédients présentant les meilleures vertus, comme la quinine et l’arginine.


Le shampoing régulateur, qui permet d’éviter l’excès de production de sébum. Cette substance grasse protège la kératine et le cuir chevelu. Préférez le shampoing anti-chute dont les matières premières sont surtout constituées d’ortie blanche, de sauge et de romarin.


Le shampoing assouplisseur, quant à lui, adoucira le tissu capillaire qui entoure la racine. Il permet de soulager les irritations et d’atténuer la rigidité des fibres de collagène, grâce aux actifs comme l’orange amère et l’aminexil. Le résultat sera plus favorable si ce produit dispose d’un composant apaisant comme la réglisse, qui a une propriété anti-inflammatoire.

  • Bien appliquer son shampoing anti-chute

Choisir son shampoing n’est pas suffisant pour traiter la chute des cheveux. Il faut également l’appliquer convenablement.

D’abord, brossez bien soigneusement votre chevelure pour la démêler, avant de l’humidifier. Cette action facilite le lavage et favorise une bonne application du produit.

 

En appliquant le shampoing, massez doucement et ne frottez pas trop votre cuir chevelu avec le bout des doigts. Si vous grattez sans faire attention, votre cuir chevelu risquerait de s’irriter. De plus, ce petit massage vous détendra et vous libérera de votre stress, si vous en souffrez bien sûr.

 

En ce qui concerne le rinçage, ne le négligez pas. Évitez d’utiliser de l’eau chaude. Privilégiez plutôt de l’eau fraîche. Au cas où vos cheveux sont mal rincés, l’effet du shampoing pourrait impacter davantage la santé de votre cuir chevelu et de vos fibres capillaires.

 

À noter toutefois que l’efficacité d’un shampoing anti-chute dépend également des raisons de ce problème. 

Shampooing anti chute

Les raisons de la chute des cheveux

Chaque matin, vous trouvez régulièrement des cheveux sur votre oreiller ? Sachez que ce phénomène peut être normal. Sinon, plusieurs facteurs peuvent y être en cause.

 

Quand parle-t-on de perte de cheveux normale ?

Si vous êtes un individu en parfaite santé, plus de 90 % de vos cheveux se trouvent continuellement dans une phase de croissance. Étant inactive, la proportion restante a tendance à tomber. Heureusement, grâce à l’autonomie de chaque follicule capillaire, nous évitons la perte de tous nos cheveux en même temps. Toutefois, si la perte est plus importante, un ou plusieurs facteurs peuvent être en cause.

Variations hormonales

Souvent, les jeunes mamans connaissent une perte importante des cheveux. En effet, lorsqu’elles étaient enceintes, les hormones de grossesse ont retenu ces derniers. Lorsque leur niveau baisse, la chute des cheveux est inévitable. Celle-ci n’est heureusement que temporaire.

 

Qu’en est-il des pertes importantes des cheveux en automne ? Ce phénomène est l’un des effets sur les hormones stéroïdiennes de l’exposition au soleil en été.

 

Chez l’homme, une perte de cheveux régulière plus marquée est due à la testostérone, hormone responsable de la croissance pilaire.

Stress ou autres problèmes

Vous suivez régulièrement un rythme trop intense, le stress qui en résulte peut provoquer une perte plus ou moins marquée des cheveux. Il en est de même si vous venez de vivre un choc physique ou émotionnel de type divorce, mort d’un proche ou accident. Dans ce cas, la perte survient notamment dans les trois à six mois de l’évènement.

 

Si la perte est soudaine ou sévère, il y a de fortes chances qu’elle soit liée à divers troubles ou pathologies comme les troubles thyroïdiens, la carence en fer ou les effets secondaires d’un médicament. Un dermatologue saura déceler la véritable origine de ce phénomène et prescrire les solutions adaptées.