» » Comment soigner un abcès dentaire ?

Comment soigner un abcès dentaire ?

vendredi 18 février 2022

 

Infection bactérienne qui survient au niveau buccal, l’abcès dentaire est le plus souvent douloureux. Il se caractérise par un gonflement de la gencive avec l’apparition d’un état fébrile et des difficultés à mastiquer. Si l’abcès dentaire n’est pas traité, il peut éventuellement engendrer des complications plus ou moins sévères. La manifestation d’un abcès dentaire provoque, dans certains cas, de violentes souffrances, voire de la fièvre. Le traitement d’un abcès dentaire se fait généralement à travers des prises d’antibiotiques, mais dans les cas plus graves, le dentiste a recours à un drainage.

 


 

abcès dentaire

Définition

L’abcès dentaire est un genre d’infection bactérienne qui affecte surtout les dents. Il s’agit d’une lésion infectieuse et purulente qui est causée par les bactéries. Cette affection concerne les tissus parodontaux qui requièrent un traitement dentaire, compte tenu des risques de complications. S’il n’est pas traité dans les temps ou de manière plus ou moins négligée, l’abcès dentaire peut conduire jusqu’à la destruction du soutien dentaire. La guérison ou l’arrêt spontanés de cette maladie n’est pas possible. À noter que l’abcès en question peut être chronique ou aigu. Dans le cas où l’abcès dentaire est chronique, il se démarque par l’évacuation continuelle de pus dans la cavité buccale. L’abcès dentaire se manifeste généralement par une inflammation de la gencive accompagnée de douleurs au cours de la mastication.

 

D’après les spécialistes, l’abcès dentaire peut être gingival, parodontal, apical ou sous couronne. En effet, plusieurs formes de manifestations sont constatées, comme le cas où la maladie provienne d’une infection des gencives ou d’un déchaussement de la dent. C’est là qu’on parle alors d’abcès gingival ou parodontal. Par ailleurs, si l’infection bactérienne se manifeste à la suite de l’apparition d’une carie ou d’une fracture dentaire, il s’agit d’un abcès apical. Toutefois, l’abcès est aussi susceptible de se développer à l’intérieur des tissus qui entourent une couronne.

 

Les causes de l’abcès dentaire

L’abcès dentaire est un symptôme assez dérangeant qui est le plus souvent localisé dans les tissus qui enveloppent la racine dentaire. Il tient généralement son origine d’une infection de la pulpe située dans la cavité centrale de la dent. Cette cavité est bondée de petits vaisseaux sanguins et de nerfs, pouvant causer des douleurs parfois insupportables lors de l’abcès dentaire. Cependant, les causes d’un abcès dentaire sont nombreuses, pour ne citer que la carie, un traumatisme dentaire, l’éruption d’une dent de sagesse, une éventuelle accumulation de tartre sous la gencive, un déchaussement des dents ou encore une parodontite non soignée.

 

Quels sont les facteurs favorisants ? 

hygiène dentaire

 

Parmi les facteurs de risques d’un abcès dentaire, le stress, le diabète ou une infection récente des voies respiratoires supérieures sont mentionnés. Néanmoins, une mauvaise alimentation, la mauvaise hygiène bucco-dentaire, le tabagisme et l’habitude à l’alcool favorisent également l’apparition de l’abcès dentaire.

 

Quels sont alors les symptômes ?

D’un point de vue général, les symptômes en rapport avec l’abcès dentaire apparaissent d’une manière assez soudaine, avec la manifestation d’une douleur intense et lancinante qui est habituellement localisée au niveau de la racine de la dent. Il peut s’agir d’une gencive enflammée, d’un mauvais goût dans la bouche, une mauvaise haleine, une mobilité accentuée de la dent concernée, et parfois une évacuation de pus par la carie ou par la gencive. Si l’infection est plus ou moins étendue, d’autres symptômes vont surgir, à savoir le gonflement sous la peau, une gêne ressentie au moment où on ouvre la bouche, de la fièvre, une fatigue et aussi des frissons.

 

Il n’est pas également rare que les parois de l’abcès se rompent d’elles-mêmes. Cette manifestation provoque alors un écoulement de pus de couleur verdâtre et très nauséabond. Les douleurs disparaissent normalement après un drainage de l’abcès. Cependant, si l’abcès dentaire n’est pas traité dans les conditions voulues, l’infection est susceptible de s’étendre jusqu’à la matrice osseuse dentaire. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle l’abcès est toujours considéré comme étant une urgence clinique prioritaire qui nécessite la consultation d’un dentiste dans les plus brefs délais.

 

Quels sont les diagnostics et vers qui se tourner en cas d’abcès dentaire ?

dentiste

 

L’abcès dentaire est une infection qui doit être diagnostiquée par un dentiste, soit au cours d’une consultation de routine quand il est à son stade primaire. Toutefois, il peut s’agir d’une consultation d’urgence quand les symptômes causent une douleur intense. Parfois, une radiographie est essentielle afin d’évaluer la gravité de l’abcès, notamment pour prévenir les éventuelles complications. Pour un abcès dentaire, le cas peut être une urgence, surtout en cas de signes d’infection plus étendue comme une élévation de la température, un visage gonflé, mais aussi en cas de pathologie qui est susceptible de diminuer l’immunité.

 

Ce dernier concerne le cas des personnes qui suivent un traitement immunosuppresseur, qui souffrent du diabète, qui suivent une chimiothérapie ou qui sont assujetties au VIH et qui sont séropositives. Pour certains problèmes cardiovasculaires tels qu’une valve abîmée, par exemple, il est crucial de consulter rapidement un dentiste.

Il est à noter que l’abcès dentaire est à ne pas confondre avec une réaction qui est strictement inflammatoire, à l’image de celles qui sont causées par un aliment qui reste coincé entre les dents ou un œdème postopératoire après une extraction des dents de sagesse.

 

Que faire en attendant l’intervention d’un dentiste ?

En attendant la consultation d’un professionnel, il est utile de commencer par une prise de médicaments contre la douleur, à savoir du paracétamol ou de l’acétaminophène. Il est toutefois déconseillé de prendre des anti-inflammatoires, étant donné que ces médicaments aggravent parfois l’infection. Il est également possible d’appliquer un gel anesthésique local sur la partie douloureuse afin de soulager les souffrances dues à l’abcès.

 

Cependant, le fait de placer un clou de girofle dans la bouche, notamment au niveau de la zone affectée, permet aussi de soulager l’abcès. En effet, le clou de girofle est connu pour ses effets anesthésiants et antibactériens. Il est quand même important de le laver au préalable avec de l’eau avant de l’insérer dans la bouche. Par ailleurs, il est aussi possible de préparer une infusion à base de clou de girofle pour traiter les symptômes d’abcès. Pour ce faire, prendre 3 clous de girofle et les mettre dans de l’eau bouillante durant une dizaine de minutes. Il suffit ensuite de se gargariser avec la préparation en tentant de faire passer la décoction sur la partie douloureuse. Si l’on ne possède pas de clou de girofle, l’huile essentielle de clou de girofle est aussi une alternative efficace. Dans le contexte, mélanger 1 goutte de cette huile essentielle avec une cuillère à soupe d’huile de table. Badigeonner le mélange sur la zone douloureuse avec un coton-tige.

 

Appliquer également une poche de glace sur la joue où la zone affectée est localisée. Il est toutefois important de mettre un linge ou une petite serviette entre la peau et la poche de glace. Cette pratique ne doit pas durer longtemps, au maximum une dizaine de minutes. Cela est à prendre en compte, car la glace peut provoquer une certaine brûlure par le froid.

 

Comment éviter l’abcès dentaire ?

Même si les symptômes ne sont pas encore palpables, il convient de faire des bains de bouche au bicarbonate de soude dissous dans de l’eau. La posologie idéale est de 1 cuillère à café pour un verre d’eau. Il est aussi utile de se brosser les dents matin et soir avec une bosse à dents très souple. Le fait de ne pas mastiquer la nourriture où l’abcès est localisé est important. Il est déconseillé d’utiliser du fil dentaire ou des brossettes interdentaires du côté de l’abcès. En cas de manifestations de douleurs, il est formellement interdit de prendre un antibiotique au hasard dans la trousse à pharmacie.

 

Quels sont les traitements possibles pour un abcès dentaire ?

bain de bouche

 

Avant toute chose, il est crucial de toujours continuer à brosser les dents malgré les saignements et la douleur. Il convient également de prendre du paracétamol et de consulter un dentiste le plus vite possible. Il est interdit de crever ou d’inciser soi-même l’abcès avec une aiguille ou une lame. Les anti-inflammatoires de type Voltarène ou Ibuprofène ne sont pas conseillés. Ces médicaments peuvent tout à fait augmenter la propagation de l’infection en cachant son évolution. En effet, ces anti-inflammatoires agissent seulement sur la douleur. Chez les enfants, la propagation de l’infection se produit plus rapidement que chez les adultes. Dès qu’un gonflement de la joue est détecté, il est impératif de partir pour les urgences.

 

Dans la mesure du possible, deux traitements vont alors être proposés au patient. Le premier concerne le traitement local qui est vraiment nécessaire. Celui-ci doit être effectué par un chirurgien-dentiste, consistant surtout à réaliser un drainage de l’infection. Ce dernier se fait par le biais de l’ouverture de la dent concernée pour accéder à l’extrémité des racines ou encore par l’extraction directe de la dent. L’intervention est souvent accompagnée d’une prescription d’antibiotiques et d’antalgiques.

 

Toutefois, si l’abcès concerne principalement la gencive, un drainage ou un curetage est nécessaire pour nettoyer l’infection. À noter que si l’abcès s’est extériorisé à la gencive ou que des amas de pus se sont formés, la poche doit être ouverte afin de drainer les pus. Cette intervention va généralement diminuer la pression et apaiser les douleurs ressenties par le patient. Un abcès dentaire doit être soigné dans les plus brefs délais, et cela sera fait par un vrai spécialiste, même si certaines personnes ont plutôt peur d’aller chez les dentistes. En effet, il est crucial de tout mettre en œuvre pour bénéficier d’un traitement adéquat de l’abcès.

 

Par ailleurs, il a été constaté que les infections odontogènes sont polymicrobiennes. De ce fait, un diagnostic rapide et un traitement adapté qui inclut l’élimination du facteur étiologique sont indispensables pour une prise en charge accommodée. Les antibiotiques font partie des traitements d’appoints utiles pour combattre les infections odontogènes. Toutefois, l’utilisation de ces médicaments ne doit pas substituer l’élimination du facteur étiologique.

 

La pénicilline associée avec le métronidazole, entre autres, est une excellente couverture antimicrobienne qui permet de lutter contre la majorité des infections odontogènes, incluant notamment l’abcès dentaire. D’ailleurs, cette association peut tout à fait être considérée comme l’antibiothérapie par excellence. Par ailleurs, la clindamycine est aussi une alternative efficace en cas de soucis odontogènes, notamment chez les personnes allergiques à la pénicilline ou en cas d’échec de ce médicament.

 

Comment dégonfler un abcès dentaire de manière naturelle ?

sourire dents blanche

 

Lors d’un abcès dentaire, une urgence dentaire est à considérer au plus haut niveau afin de soulager le plus rapidement la douleur. Toutefois, il arrive que le rendez-vous chez le stomatologue ou le dentiste soit prévu dans quelques jours. Alors, le patient doit penser à d’autres alternatives pour apaiser sa souffrance et dégonfler l’abcès autrement, sans pour autant recourir à des pratiques à risques. Dans la démarche, il est bon de stipuler qu’il existe des solutions naturelles et adaptées pour traiter, ou du moins soulager les symptômes de l’abcès.

 

En effet, l’abcès est vraiment une urgence dentaire qui doit être prise en compte le plus rapidement possible. Il est développé généralement à la suite d’une carie qui n’a pas été traitée à temps. L’abcès dentaire est le résultat d’une accumulation de pus à l’intérieur de la pulpe dentaire, contenant les vaisseaux sanguins et les nerfs, mais peut également concerner les gencives. Si cette infection n’est pas traitée normalement, elle va alors causer d’autres manifestations plus compliquées comme la fistule. Cette dernière est une sorte de canal qui permet de drainer le pus vers les muqueuses ou la circulation sanguine. Ainsi, l’urgence dentaire en question contaminera les organes proches, incluant la langue, les voies respiratoires, le cœur, les poumons et même les intestins. Il arrive que l’abcès dentaire puisse même mener à une septicémie.

 

Quoi qu’il en soit, en attendant la prise en charge du dentiste, le recours à des méthodes naturelles peuvent être envisagés afin d’apaiser le gonflement. Parmi ces solutions se démarque le cataplasme d’argile verte. Cette matière naturelle est connue pour ses facultés à drainer le pus et les plaies. L’argile verte peut aussi intervenir dans le traitement des entorses et des foulures, résorber les hématomes et apaiser les douleurs au niveau des articulations et des muscles. De ce fait, cette matière est tout à fait conseillée dans le cas d’une urgence dentaire comme l’abcès. Le cataplasme est à appliquer directement sur la joue où l’abcès est localisé.

 

Il y a aussi le bain de bouche au calendula. Cette plante est réputée pour ses propriétés anti-inflammatoires. D’ailleurs, la calendula est aussi connue pour être un analgésique efficace qui soulage rapidement la douleur. Il suffit d’ajouter 10 gouttes de calendula en teinture mère à l’intérieur d’un verre rempli d’eau chaude avant d’utiliser le mélange pour effectuer un bain de bouche.

 

Toujours dans le contexte du bain de bouche, celui fabriqué à partir de chlorure de magnésium est aussi une solution efficace en cas d’abcès dentaire. Il s’avère d’ailleurs que cette substance est conseillée pour soulager certaines infections, notamment en raison de ses nombreuses caractéristiques. Dans le cas d’un problème odontogène, il suffit de réaliser un bain de bouche avec 3 gouttes de chlorure de magnésium ajoutées dans un verre d’eau.

 

Les autres astuces efficaces pour soulager un abcès dentaire

Autre que ceux déjà cités, d’autres dérivés de plantes ou de végétal à l’état brut sont également des moyens efficaces en cas d’abcès dentaire. Le gingembre, entre autres, est une plante qui possède des propriétés antidouleur. Pour bénéficier d’une infusion de gingembre, en couper quelques lamelles, les mettre dans un récipient et verser au-dessus de l’eau bouillante. Laisser infuser quelques minutes jusqu’au refroidissement. Utiliser ensuite cette infusion en bain de bouche.

 

Est-ce que l’abcès dentaire peut provoquer des complications ?

Si un abcès n’est pas soigné comme il convient, il est tout à fait susceptible de mener à des complications qui peuvent être parfois graves, voire conduire au décès. En effet, à un stade plus avancé, le gonflement sera observé à l’extérieur et des ganglions vont apparaître au-dessus de la mâchoire. Il arrive alors que l’infection se propage à travers les autres tissus mous comme ceux de la joue, la peau et les muscles. Le phénomène devient alors de la cellulite infectieuse. De ce fait, le pus se fraie un chemin à travers ces tissus et perce un orifice de sortie ou fistule. Cette dernière aboutira sur la gencive ou parfois à l’extérieur, notamment sur la peau du visage telle que la joue ou le menton.

 

dentifrice

 

Cependant, d’autres complications plus sévères seront constatées si l’abcès n’est pas traité dans les conditions optimales. Parmi ces complications se distinguent la perte de la dent. En effet, l’abcès est susceptible d’infecter l’os qui retient la dent et ainsi le détruire, on parle alors de parodontite. Il peut aussi s’agir d’une infection unilatérale des sinus. Les racines des molaires du haut se trouvent généralement près des sinus. Si l’abcès engendre du pus, les sinus vont alors être remplis de ce pus, provoquant ainsi des douleurs à l’appui sur les pommettes ou quand la tête est projetée vers l’avant, un écoulement unilatéral purulent sera observé.

 

Dans certains cas, les complications vont également conduire à l’endocardite bactérienne, c’est-à-dire que les bactéries responsables de l’abcès dentaire risquent d’atteindre le cœur à travers les vaisseaux sanguins. Quand ils arrivent à l’intérieur du cœur, ces bactéries infecteront les valvules et entraîneront des conséquences qui sont parfois mortelles.

 

Comme mentionné, si l’abcès dentaire n’est pas rapidement soigné, il risque d’évoluer vers une éventuelle rupture de la paroi de l’abcès, engendrant ainsi une fistulisation ou même une destruction de l’os qui entoure la dent concernée. L’infection peut également se propager jusqu’aux structures avoisinantes telles que la langue, la gorge, les sinus et bien d’autres encore. Il arrive même que l’infection parvienne jusqu’au niveau cérébral, notamment en cas de diffusion par voie sanguine. Dans les cas les plus graves, l’infection risque d’atteindre le cœur, les poumons, le système digestif, les reins et les articulations.

 

Même si le cas est assez exceptionnel, l’abcès du cerveau peut réellement se manifester. En effet, l’infection est susceptible de se propager des dents jusqu’au cerveau par le biais des veines. À noter qu’une infection du cerveau peut conduire à un coma.

 

Chez les sujets immunodéprimés, une cellulite est susceptible de se diffuser depuis la joue au cou jusqu’à la poitrine. Elle va ensuite provoquer une nécrose de tous les tissus pour arriver jusqu’à une éventuelle septicémie. Même avec une prise en charge clinique appropriée, le pronostic vital est engagé.

 

Par ailleurs, les complications peuvent aussi aller jusqu’à l’apparition de l’angine de Ludwig. Il s’agit là d’une infection plus sérieuse qui est parfois fatale. L’angine de Ludwig concerne surtout les parties qui sont situées sous la langue et sur le côté. Cette infection est susceptible de bloquer les voies respiratoires et d’engendrer la mort par étouffement. Si le cas se présente, une trachéotomie doit alors être considérée en urgence.

 

Quoi qu’il en soit, pour stopper l’infection et écarter les risques de complications sévères, il convient de consulter un spécialiste dès l’apparition des premiers symptômes, mais aussi de se rendre aux urgences s’il y a l’apparition de fièvre de plus de 38 °C ou que la déglutition devient de plus en plus difficile.

 

Quelles sont les préventions à prioriser pour éviter l’abcès dentaire ?

Afin d’écarter les risques d’abcès dentaire, quelques gestes sont à adopter, comme le fait de s’habituer à une bonne hygiène bucco-dentaire, de respecter les visites régulières chez le dentiste, notamment pour détartrer ou pour effectuer un examen complet de la dentition, de diminuer ou même d’arrêter la consommation de tabac, d’éviter les nourritures et les boissons acides et d’éviter les aliments trop sucrés. Pour ces derniers, les boissons gazeuses, le jus d’agrumes et les préparations bondées de sucres sont surtout ceux qui sont à bannir de l’alimentation. En effet, ces aliments peuvent contribuer à la formation des caries. Par ailleurs, les cigarettes sont l’un des facteurs qui favorisent la détérioration des dents et de l’émail dentaire. Leur consommation doit alors être réduite au minimum ou même arrêtée si possible pour ne pas favoriser la parodontite.

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.

Liste des thèmes
Actualités 4
Santé 515
Beauté 8
Diététique & nutrition 32
Bébé & maman 2
Bien-être 8
Hygiène 4
Conseils Santé 3
Nature & plantes 164