Dans quel cas prendre des vitamines ?

lundi 18 février 2019
vitamines

Les vitamines sont d’une importance capitale pour le corps humain. Il y a de différentes sortes de vitamines, mais la question qui se pose est surtout de savoir à quoi sert chaque catégorie de vitamine.

 

En cas de manque, que pourrait-il se passer ? Comment combler les carences ? Pour plus de détails, il est conseillé de lire ce qui suit.

 

Quelle définition attribuer aux vitamines ?

La vitamine est définie comme étant une substance organique qui est nécessaire pour le corps humain. Cependant, elle se prend en petite quantité. Ainsi, il suffit de peu pour que le corps retrouve toute sa forme. Les vitamines ne sont pas conçues par l’organisme et c’est pourquoi elles sont apportées par l’alimentation. La seule exception est la vitamine D.

 

Si une carence en vitamine survient, cela peut conduire à des perturbations qui peuvent être graves ou passagères. Cependant, il n’y a pas besoin de se remettre en question étant donné que les besoins biologiques sont généralement couverts par l’alimentation. 

 

En fait, les besoins en vitamines diffèrent d’une personne à une autre et cela varie également en fonction de l’état de santé de chaque individu. Le mode de vie et l’activité physique entrent aussi en jeu. Pour un fumeur par exemple, la vitamine C fait généralement défaut.

 

Les rôles des vitamines

Ainsi qu’il a été précisé, il existe différentes sortes de vitamines et leurs fonctions ne sont pas les mêmes.

  • La vitamine A

Déjà, il y a la vitamine A, qui est également connue sous le nom de « rétinol ». C’est une vitamine qui est indispensable pour le bon fonctionnement des yeux. C’est un excellent antioxydant. Sa fonction est celle d’optimiser la croissance osseuse. Elle permet également le développement des bronches, mais encore, la vitamine A défend l’organisme contre différentes infections.

 

Par ailleurs, la vitamine A a également des vertus sur la peau. C’est en effet un excellent anti-âge. C’est pourquoi de nombreux produits cosmétiques en contiennent dans leurs compositions. En outre, cette vitamine est également retrouvée dans les aliments venant des animaux. Tel est le cas de l’huile de poisson, du beurre, du foie ou même du lait et des œufs. Dans les aliments d’origine végétale, on parle plutôt de provitamine A. Cela concerne surtout les carottes, les choux, le potiron ou encore les abricots et le melon.

 

La vitamine A semble plus que nécessaire, mais il faut prendre garde lors de la grossesse, car ce type de vitamine n’est pas recommandé pour le fœtus du fait de sa toxicité. D’ailleurs, les gynécologues ne prescrivent aucun complément alimentaire contenant de la vitamine A pour les femmes enceintes.

  • La vitamine B1

La vitamine B1, pour sa part, est connue sous l’appellation de « thiamine » ou « aneurine ». Elle est idéale pour ceux qui cherchent à avoir de l’énergie. Elle entre également en jeu dans le développement cellulaire. Ce n’est pas tout, car la vitamine B1 joue aussi un rôle important dans la transmission de l’influx nerveux.

 

L’aneurine est aussi connue pour sa faculté à optimiser le processus de digestion. Elle défend le corps contre les effets néfastes de la consommation d’alcool. Les pays en voie de développement font souvent face au problème de carence en vitamine B1. C’est un mal plus connu sous le nom de « béribéri ». De ce fait, les patients souffrent de problèmes neurologiques et cardiaques. Dans les pays développés, cela peut causer la polynévrite chez les personnes alcooliques.

 

Pour combattre ce problème de carence en vitamine B1, il suffit de retrouver la vitamine en question dans les céréales complètes ou encore dans les flocons d’avoine. Il est aussi possible de s’approvisionner en vitamine B1 via la volaille ou encore la levure de bière.

 

Si le problème devient grave, le mieux est de demander conseil à un thérapeute qui saura rediriger les patients vers des compléments alimentaires contenant de la vitamine B1.

 

À noter que ce type de complément est nécessaire aux personnes qui prennent du café. De même, ce sont des compléments convenant aux personnes âgées et aux individus souffrant d’insuffisance cardiaque.

  • La vitamine B2

La vitamine B2 ou riboflavine est également nécessaire à la production d’énergie. Elle conçoit les globules rouges en plus des hormones qui protègent l’épiderme. De plus, elle cuirasse les muqueuses et optimise la réparation des tissus.

 

Ici, la carence est possible même dans les pays riches, un problème qui est surtout causé par le mode alimentaire de l'individu. Ce qui a pour conséquence d'affaiblir la peau. Même que les lésions en question peuvent aussi concerner la cavité buccale ou génitale.

 

Heureusement, la vitamine B2 se retrouve dans les produits laitiers ou encore dans les abats, les mollusques… etc.

  • La vitamine B3 ou niacine

La vitamine B3 est également connue sous l’appellation de « vitamine PP » ou encore de « nicotinamide ». En œuvrant avec la vitamine B6, elle produit de l’énergie cellulaire et participe à la fabrication de l’ADN. C’est grâce à cette vitamine que l’organisme se développe de manière normale.

 

La vitamine B3 participe à la dégradation du glucose. C’est grâce à cette vitamine que le taux de cholestérol chute et que les patients évitent les problèmes de triglycérides.

 

Lorsqu’une carence se produit, le sujet est parfois atteint de pellagre et cela peut provoquer des dégradations au niveau de la peau. À cela s’ajoutent des problèmes nerveux et digestifs. Il est possible de retrouver cette vitamine dans les abats, la viande, les légumes ou encore les avocats et les figues.

 

Les femmes enceintes et allaitantes sont autorisées à prendre un supplément de vitamine B3 si cela s’avère nécessaire. Il en est de même pour les sujets qui souffrent de triglycérides ou encore de diabète. Cependant, ce n’est pas un médicament qui se prend à la légère, il importe donc d’avoir une ordonnance médicale à portée de main.

  • La vitamine B5

Elle est aussi connue comme étant la pantothénique. Ici aussi, cette vitamine entre dans le processus de production d’énergie, mais elle fabrique également l’hémoglobine et joue un rôle majeur dans la transmission de l’influx nerveux. Plus important encore, cette vitamine est importante pour les personnes en proie au problème de stérilité.

 

Pour en avoir en quantité suffisante, il suffit de consommer de la gelée royale, des champignons, du poisson, des abats ou encore des lentilles. Les individus souffrant de stress peuvent également prendre de la vitamine B5. Il en est de même pour les diabétiques ou les personnes qui souffrent de problèmes cardiaques. Toujours est-il qu’il faut demander conseil au médecin avant de prendre un médicament donné même s’il ne s’agit que de vitamine.

  • La vitamine B6

La vitamine B6 est une des vitamines les plus connues. C’est la vitamine qui synthétise les lipides et l’hémoglobine. Elle anticipe les troubles nerveux et joue aussi un rôle dans la production d’énergie. Par ailleurs, ce genre de vitamine conçoit aussi les protéines et combat les produits toxiques, les microbes et les virus.

 

Pour se faire, elle synthétise de la taurine. Cette vitamine fixe le magnésium et a un rôle dans la réponse au stress. En outre, elle soutient l’immunité. Il est conseillé de l’associer à des compléments alimentaires contenant de la vitamine B1. C’est une vitamine qui se retrouve dans les pommes de terre, les bananes ou également les abats et le poisson.

  • La biotine ou vitamine B8

La vitamine B8 est une fois encore impliquée dans le cadre de la production d’énergie. Sinon, elle synthétise aussi le glucose et stimule la pousse des ongles et des cheveux. C’est une vitamine qui se retrouve dans les abats, le soja, le jaune d’œuf, les noix et autres. Sa consommation n’est liée à aucun risque et elle est retrouvée sous forme de complément alimentaire.

  • L’acide folique ou vitamine B9

L’acide folique est la vitamine que recherchent souvent les femmes enceintes ou celles qui désirent avoir un enfant. Elle participe à la conception des cellules du corps y compris les globules rouges. Lorsque le corps manque de cette vitamine, cela peut conduire à une anémie ou encore à une anorexie. La femme enceinte ne doit pas manquer de vitamine B9, car cela peut entraîner une malformation du système nerveux du fœtus. Cette vitamine est présente sous forme de folates et se retrouve dans la salade, le brocoli, les épinards, les légumineuses et autres. Il est d'ailleurs recommandé aux personnes âgées d'en consommer régulièrement pour rester en forme.

  • La vitamine B12

La vitamine B12 est fondamentale, car les cellules nerveuses et les globules rouges en ont besoin. Elle participe aussi à la formation de l’ADN. Si le corps n’en a pas assez, le patient peut être en proie à une anémie accompagnée de fatigue chronique. Les aliments d’origine animale sont ceux qui regorgent de vitamine B12. Ce sont les abats, l’agneau, les coquillages, les œufs ou encore le soja. Les personnes qui se conforment à un régime végétalien sont conviées à prendre un supplément de vitamine B12. Cependant, il faut prendre garde à la surconsommation de cette vitamine, car cela peut provoquer des acnés ainsi qu’une couleur rouge de l’urine.

  • L’importance de la vitamine C ou acide ascorbique

La vitamine C est caractérisée par des propriétés antioxydantes. Elle protège les cellules contre les dégâts de l’oxygène. Cette vitamine participe aussi à la santé des os, des dents, des gencives et du cartilage. On en retrouve d'ailleurs dans divers légumes, dont le brocoli, la betterave ou encore le chou. Elle est aussi présente dans les fruits à l’instar des oranges, des fraises, du kiwi… etc.

 

Lorsque la vitamine C est prise sous forme de complément, elle limite les problèmes cardiovasculaires ou encore le cancer et la cataracte.

  • La vitamine D dans toute sa splendeur

La vitamine D est celle qui est essentielle aux dents et aux os. Elle absorbe le phosphore et le calcium. Grâce à cette vitamine, il est facile de maintenir la structure osseuse. Cette vitamine régule aussi la tension artérielle et optimise la maturation des cellules composant le système immunitaire. C’est l’unique vitamine que l’organisme humain synthétise. Pour ce faire, il suffit de s’exposer au soleil pendant 20 minutes par jour tout en étant protégé par une crème solaire.

 

Cette vitamine se trouve dans les poissons gras, le foie de morue ou encore les sardines en boîte.

  • La vitamine E

La vitamine E se compose de deux familles dont les tocotriénols d’une part et les tocophérols d’autres parts. Il y a 8 sortes de vitamine E au total. Cette vitamine protège la membrane des cellules du corps. Cela concerne les globules rouges. Cette vitamine est celle qui compose les huiles vierges, dont celle d’amande et de colza.

 

Les avocats et les épinards contiennent aussi de la vitamine E. Pour les sportifs, les personnes âgées et celles qui fument, il leur est conseillé d'en prendre sous forme de complément. Quoi qu’il en soit, le mieux est de demander conseils à un pharmacien.

  • La vitamine K

La vitamine K est capitale, car elle intervient dans la coagulation du sang. De plus, elle participe au développement optimal des cellules et à la minéralisation osseuse. Il y a lieu de distinguer la vitamine K1 de la vitamine K2. La première est localisée dans les légumes verts à feuilles. Elle compose aussi les épinards, les tomates et la laitue. Quant à la seconde, elle est fabriquée par les bactéries du tube digestif.

 

La prise de suppléments pour les vitamines

Parfois, il n’est pas nécessaire de prendre des vitamines étant donné que si l’alimentation est bien équilibrée, le sujet ne souffrira d’aucune carence. Les vitamines peuvent aussi être prises sous forme de compléments, mais seul un médecin peut recommander ces substances à un sujet. Par ailleurs, seule une carence conduit à la prise de vitamines et c'est pourquoi des analyses sanguines s’imposent parfois. Ce n’est qu’en regardant les résultats que le thérapeute pourra recommander les vitamines adéquates.

 

Les vitamines permettent de maintenir la forme, mais la prise de ces derniers doit quand même s’accompagner d’un régime alimentaire équilibré. Les fruits et les légumes sont des incontournables. La viande est également à inclure au programme. Il ne faut pas oublier l’huile, les graines et les légumineuses. Notez aussi que ce n’est pas tout le monde qui peut prendre des vitamines. Justement, les femmes enceintes et celles qui allaitent ne doivent pas en prendre sans l’aval du médecin.

 

Les personnes souffrant d’un cancer doivent également éviter de prendre des vitamines, car il se pourrait que ces derniers ne soient pas compatibles avec les traitements comme la chimiothérapie. Qui plus est, les vitamines peuvent accélérer la croissance des tumeurs. De ce fait, ceux qui désirent prendre des vitamines doivent consulter un spécialiste au préalable.

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.