» » » » Nicopatch 14mg/24h - 28 patchs
Nicopatch 14mg/24h - 28 patchs
Zoom

Nicopatch 14mg/24h - 28 patchs

Note moyenne : 0 avis

Ce médicament est indiqué dans le traitement de la dépendance tabagique afin de soulager les symptômes du sevrage nicotinique chez les sujets désireux d'arrêter leur consommation de tabac.

Produit en stock
Quantité 
+
-

Maximum 5

Ajouter au panier

Livraison dès 3.99 € à domicile, point relais, click & collect

Livraison offerte dès 49 € de commande

 

Type de produit

Ces produits peuvent également vous intéresser
Description
MARQUE

Dispositif transdermique, ce médicament libère de la nicotine afin de faciliter le sevrage tabagique. S’appliquant sur la peau, il est indiqué pour soulager les symptômes de manque afin de prévenir la rechute chez les fumeurs.

 

Ces patchs renferment de la nicotine comme substance active. Chaque unité mesure 20 cm² et se compose de 30 mg de nicotine délivrant 14 mg de nicotine par 24 heures. Les excipients qui constituent ces patchs sont  les suivants : copolymère d’acrylate et de vinylacétate, copolymère de méthacrylate de méthyle et de diméthacrylate d’éthylène glycol, film polyester/polyéthylène, film polyester siliconé.

 

La posologie du nicopatch 14 mg/24 heures

Le nicopatch 14 mg/24 heures est seulement réservé à l’adulte et à l’adolescent de plus de 15 ans. Toutefois, il ne doit pas être utilisé chez les adolescents de moins de 18 ans sans les recommandations d’un médecin. Le nicopatch doit être utilisé par 24 heures. La durée du traitement recommandé est de 3 mois, toutefois, elle peut varier selon la réponse individuelle. Il faut savoir que la durée de traitement ne doit pas excéder 6 mois.

 

Notez que le dosage que vous utilisez est susceptible de changer au cours de votre traitement. En effet, la dépendance à la nicotine d’un individu peut évoluer. De plus, ce dosage peut parfois être trop faible ou alors trop élevé. Si vous ressentez des signes de surdosage ou de sous-dosage, vous devez consulter un médecin pour qu’il puisse modifier votre posologie ou suggérer un autre traitement.

 

Les signes de manque se manifestent par une envie forte de fumer, une irritabilité, des troubles de sommeils, une agitation ou impatience et une difficulté à se concentrer. Les signes de surdosage sont  les suivants : nausées, douleurs abdominales, diarrhées, salivations excessives, transpirations, maux de tête, étourdissements, troubles de la vue et de l’audition et faiblesse générale.

 

Quelles sont les précautions d’emploi du nicopatch ?

L’avis d’un professionnel de santé est conseillé avant l’utilisation de ce médicament si vous êtes diabétique. Il en est de même si vous souffrez d’une maladie de la peau, du foie ou des reins. Vous devez en outre consulter un docteur si vous avez récemment eu une crise cardiaque, souffrez d’un angor instable ou s’étant aggravé. Il en est de même si vous avez des arythmies cardiaques sévères ou une hypertension non contrôlée. Une consultation préalable est également nécessaire si vous souffrez d’hyperthyroïdie ou d’un phéochromocytome, d’ulcère de l’estomac ou du duodénum.

 

Il est recommandé de demander l’avis d’un professionnel de santé si vous voulez associer différents substituts. La dose contenue dans ce patch peut provoquer une intoxication grave, voire mortelle chez les jeunes enfants. Il faut donc tenir ces dispositifs hors de la vue et de la portée des enfants. Ce médicament ne convient pas aux femmes enceintes ou qui allaitent.

 

Des ajustements de posologie peuvent être effectués si vous prenez des médicaments pour soigner l’asthme. Il en est de même si vous suivez un traitement pour une schizophrénie, une maladie de parkinson, un diabète et une substitution pour la dépendance aux opiacés.

 

Les contre-indications du nicopatch

Ce dispositif médical est contre-indiqué chez les non-fumeurs et les fumeurs occasionnels. Il est également déconseillé aux individus présentant de l’allergie à la nicotine ou à l’un des composants qui le constituent.

 

Les effets indésirables du nicopatch

L’usage de ce produit pharmaceutique peut entrainer des effets secondaires chez certaines personnes. Les effets indésirables le plus fréquemment rencontrés par les utilisateurs sont des affectations cutanées apparaissant sur la zone d’application. En effet, ce dispositif médical risque de provoquer ces réactions d’intensité légère à modérée. Il faut savoir qu’elles diminuent de façon rapide au retrait du patch. Il est aussi susceptible d’occasionner des réactions cutanées sévères ou persistantes constatées après plusieurs jours d’utilisation. Dans ces cas, il est conseillé d’arrêter le traitement et de consulter un professionnel de santé.

 

Ce médicament peut également causer des éruptions cutanées et des démangeaisons parfois généralisées. Il peut en outre provoquer des gonflements soudains au niveau du visage et/ou de la bouche et/ou de la gorge. Il peut ainsi causer des difficultés à avaler et/ou des difficultés à respirer.

 

Les effets indésirables fréquemment constatés après l’utilisation de ce médicament sont l’apparition de rougeurs et démangeaisons sur la zone d’application ainsi que l’insomnie. Les autres effets souvent évoqués suite à l’usage de ces patchs sont l’apparition des papules et la sensation de brulure sur la zone d’application.

 

Les autres effets secondaires rapportés par les utilisateurs de ce médicament sont les suivants : constipation, diarrhée, maux de ventre, nausées, vomissements, bouche sèche et augmentation de la transpiration. Ils peuvent également constater d’autres symptômes se manifestant notamment par des maux de tête, des étourdissements, une irritabilité, des douleurs musculaires, un engourdissement et un fourmillement sur la zone d’application, une fatigue, des rêves anormaux et des palpitations.

Retour en haut
Description
MARQUE

Pierre Fabre Dermo Cosmétique
Cauquillous Bas
81500 Lavaur
France


+33 (0)5 63 58 88 00


 

Retour en haut
Informations mises à jour le 28/02/2021 à 21:18:53