» » » Capteurs & bruleurs de graisses

Capteurs & bruleurs de graisses (Minceur & diététique)

Conseils santé

 

Brûler les graisses superflues c’est tout simplement affiner votre silhouette. Il est nécessaire de le faire, pour le bien-être, certes, car trop de graisses nuisent aux états de forme généraux. Il existe des moyens, offerts par la nature elle-même pour cela.

  • La cétose : c’est quoi d’abord ?

La cétose est définie comme un état métabolique dans lequel la graisse fournit la majeure partie d’énergie pour le corps. Elle est le plus souvent associée aux régimes cétogènes qui sont très faibles en glucides (50 g voire 20 g par jour tout au plus). Donc, le but est d’utiliser le carburant en stock pour pallier ce faible apport, notamment de puiser l’énergie nécessaire dans les graisses en les brûlant !

  • Comment faire ?

- Réduire la consommation en aliments riches en hydrate de carbone : Pour cela, ne dépassez pas 20 g par jour pour : le riz, le blé, l'orge et le maïs, le pain, les pâtes et céréales, les haricots, noix, graines… Le but est d’utiliser l’énergie en stock donc ne plus en apporter par conséquent. Moins de glucose, moins d’apports, moins de réserve et plus de dépense via les sources accumulées (le glycogène).

 

- Inclure des graisses saines dans votre régime : Privilégiez les aliments riches an graisses saines, des produits naturels (sans apports chimiques) et acides gras riches en Oméga 3, 6 et 9. N’oubliez pas que le but est d’enlever les graisses superflues. Parmi les produits proposés il y a : L’huile d’olive, l’avocat, l’huile de coco (Grâce à son parfum exotique, l’huile de coco apportera ses bienfaits dans votre régime. Riche en triglycérides, le foie transforme ces graisses en cétones, qui sont une excellente source d’énergie), le beurre.

 

-Augmenter la quantité de protéines dans votre régime alimentaire : Les protéines représentent l'élément de base du renforcement musculaire. Comme elles ne peuvent pas être entreposées, il faut combler ses besoins au jour le jour. Pour ne pas perdre les muscles également, l’apport en protéines doit être important, pour que le foie y puise des acides aminés dont il a besoin pour produire le glucose source d’énergie.

  • Bon à savoir

Avec la cétose : vous devez manger moins d’aliments riches en graisse pour moins d’apports en calories, pour que le corps utilise l’énergie restante stockée. Privilégiez les protéines pour soutenir les muscles avant tout. Mais cette forte consommation peut induire une perte de calcium via les urines, il donc nécessaire d’ajouter un complément à calcium dans votre cure !

Capteurs & bruleurs de graisses

Anaca3 Brûleur de graisses - 60 gélules
Produit indisponible
19.99
picto-promopicto-1532522838
CaptoRédux Forté Pharma - Boite de 60 comprimés
Faites vite! plus que :
Produit en stock
24.18 € 21.76
-10%

D'où viennent les graisses superflues ?

Les surplus de graisse sur le corps déforment la silhouette. D’autant plus qu’elles peuvent être gênantes lorsque vous enfilez votre jean, notamment au niveau du ventre. Avant de les éliminer, il faut savoir d’où ils proviennent, justement pour éviter l’effet yoyo.

 

La génétique…

Aussi bizarre comme cela puisse être, la génétique a son mot à dire sur la formation de la graisse. Donc si vous avez des membres de la famille avec un gros bedon, il est fort probable que vous en ayez également, seulement ce n’est pas irrévocable !

 

Mais, il est clair que même si les prédispositions génétiques peuvent jouer sur le processus de conversion des aliments en énergie et du stockage des graisses, l'environnement dans lequel vous évoluez est aussi important.

 

Facteurs physiologiques

Le stress en est également responsable. Un état de stress augmente considérablement la sécrétion de cortisol. Cet effet stimule l’estomac qui semble vide à tout temps donc induit à une surconsommation.

 

À côté de cela, les problèmes liés à la mauvaise digestion (ballonnements, gaz, flatulences) occasionnent l’installation d'une masse grasse persistante au niveau ventral. Au troisième âge, le métabolisme ralentit et permet aux graisses de se loger en partie à cause du manque de dépense énergétique, mais aussi, pour les femmes à cause de la ménopause ou des dérèglements hormonaux.

 

Mauvaise hygiène de vie

Il est clair qu’il ne faut pas minimiser les conséquences d’un mauvais régime alimentaire. Les aliments riches en graisses et en hydrates de carbone sont source de calories. Tout cela doit être accompagné d’une bonne dépense énergétique, ce qui n’est pas toujours le cas. Les repas lourds et gras le soir favorisent l'accumulation graisseuse notamment au niveau du bidon, des poignées d’amour…