» » » Serum physiologique

Serum physiologique

Le sérum physiologique est un allié de votre hygiène et surtout celle de votre bébé. C’est donc un indispensable de votre trousse de pharmacie. Défini comme étant une solution d’eau purifiée et de chlorure de sodium (eau de mer et sel), cette solution ne représente en effet aucun danger. Vous pouvez alors vous en procurer sans ordonnance chez votre pharmacien.

 

Mais quand l’utiliser et comment ? Nous vous proposons ici en quelques lignes différentes façons de recourir au sérum physiologique :

 

Le sérum physiologique peut nettoyer les paupières et les contours des yeux de votre bébé, employez une compresse stérile que vous allez imprégner de quelques gouttes de sérum physiologique. Pour les yeux qui suintent, désinfectez-les en partant du bord intérieur de l’œil vers l’extrémité extérieure puis versez-y une à deux gouttes de sérum physiologique. Si vous avez les yeux secs, vous pouvez humidifier vos yeux avec cette solution.

 

En cas de conjonctivite, vous pouvez toujours le nettoyer, mais en partant de la zone infectée vers le bas et non dans le prolongement de votre paupière.

Si vos yeux sont irrités, quelques gouttes de sérum physiologique vont vous soulager.

 

Pour l’hygiène de nez, il suffit d’inhiber un peu de coton de sérum physiologique et de l’introduire avec délicatesse dans les narines. Vous pouvez aussi vous servir des sprays pour effectuer des douches nasales à votre bébé. Sinon, versez un peu du produit dans une narine, la pression exercée va faire sortir les saletés dans l’autre orifice.


Pour les plaies : vous pouvez passer autant de fois que nécessaire une compresse imbibée de sérum physiologique sur la lésion pour la désinfecter. 


Pour nettoyer les seins des mamans qui allaitent avant et après la tétée. Veillez toutefois à ce que vos tétons ne soient pas uniquement lavés avec du sérum physiologique, car quelques gouttes de lait maternel peuvent prévenir les crevasses.

 

Il est aussi conseillé de respecter le temps d’utilisation des dosettes de sérum physiologique. Celles-ci doivent être employées au plus vite dans les 24 heures après leur ouverture. S’il s’agit d’une bouteille, cette durée peut s’étendre sur 15 jours.

 

Pour l’hygiène nasale et oculaire, en lavage, instillation ou bain, le sérum physiologique peut être utilisé sur une fréquence de 1 à 6 fois par jour, en fonction des besoins.

 

Si vous suivez un traitement à base de collyre, il vous faudra attendre 15 minutes avant de mettre du sérum physiologique.

Nombre de produits : 22
Hygiène du nez bébé Stérimar - spray de 100ml
Victime de son succès
5.99 €

Le sérum physiologique figure parmi les indispensables de la trousse familiale. Cette solution représente un allié incontournable pour garantir l’hygiène au quotidien des petits et des grands. Elle s’utilise essentiellement pour le lavage du nez de bébé, mais elle convient aussi au nettoyage et au soin des oreilles et des yeux d’un enfant. Le sérum physiologique peut également être employé pour laver les plaies. Le point sur le sérum physiologique : composition, pourquoi l’utiliser, ses avantages, comment laver le nez à chaque âge et des conseils pour le nettoyage des yeux, des oreilles et d’une blessure.

 

Le sérum physiologique : quelle est sa composition ?

Sérum physiologique représente une solution saline isotonique stérile et sans conservateurs. Ce liquide physiologique se compose d’eau distillée et de chlorure de sodium (du sel) dilué à 0,9 %. Grâce à sa formule spécifique, il affiche la même concentration de sel que les constituants biologiques du corps humain. De ce fait, il est parfaitement toléré par les cellules de l’organisme et respecte la muqueuse nasale. Sérum physiologique peut être utilisé en toute sécurité dans de nombreuses applications.

 

Quels sont les différents formats de sérum physiologique ?

Sérum physiologique est disponible sous plusieurs formats :

 

– dosettes à usage unique (flapules) : cette présentation est très appréciée par les parents, car elle simplifie le lavage du nez de bébé. Le sérum physiologique en dosette individuelle est pratique à l’usage et à transporter.

– spray pressurisé : cette présentation est dédiée aux adultes et aux enfants qui savent déjà se moucher. Facile à utiliser, elle permet de désencombrer rapidement les narines.

– flacons de 100 ml, 500 ml ou 1 litre.

 

Vous choisissez le type de contenant qui convient à l’usage que vous souhaitez faire du sérum physiologique.

 

Pourquoi utiliser un sérum physiologique ?

En sa qualité de solution salée isotonique, la concentration osmotique du sérum physiologique est similaire à celle des liquides de l’organisme humain (la lymphe et le sang). Il est ainsi particulièrement recommandé pour le lavage du nez de bébé et d’enfants qui ne sont pas encore capables de se moucher seuls pour garantir leur hygiène au quotidien.

 

Le nettoyage du nez avec le sérum physiologique constitue également un geste santé à accomplir tous les jours par les membres de la famille. Quand elle est pratiquée régulièrement, cette simple opération prémunit contre les risques d’infections ORL et aide les voies respiratoires à se protéger contre les agressions extérieures.

 

Quels sont les avantages apportés par une bonne hygiène nasale ?

L’adoption d’une bonne hygiène nasale, via l’utilisation quotidienne de sérum physiologique, permet de profiter de nombreux bienfaits. Ce « geste  santé » permet de :

 

– se prémunir contre les infections ORL, telles que la sinusite chronique ou passagère, le rhume ;

– combattre les pathologies ORL déjà installées ;

– réduire les réactions allergiques en éliminant une quantité maximum d’allergènes et d’éviter toute éventuelle crise ;

– Améliorer le confort respiratoire : le sérum physiologique empêche les impuretés liées à la pollution et à l’environnement d’attaquer les voies respiratoires.

– Favoriser l’activité physiologique du nez via la filtration et le drainage. Les mucosités sont évacuées plus facilement sans risquer de traumatiser les muqueuses.

 

Un lavage du nez de bébé quotidien permet au nourrisson de respirer plus aisément, mais cette action de sérum physiologique s’avère aussi efficace chez les adolescents et les adultes.

 

Où acheter du sérum physiologique ?

Sérum physiologique est commercialisé en pharmacie et en parapharmacie. Plusieurs sites de vente en ligne en proposent également. Cette solution peut être achetée sans ordonnance. Toutefois, même s’il est délivré sans prescription médicale, il est vivement conseillé de lire attentivement la notice qui accompagne le produit avant de l’utiliser.

 

Pourquoi le lavage du nez de bébé s’impose-t-il au quotidien ?

Nombreuses sont les raisons qui justifient la nécessité de nettoyer tous les jours le nez de bébé avec du sérum physiologique.

 

Un nourrisson est incapable de se moucher seul. Il faut attendre qu’il atteigne 3 ans pour accomplir lui-même ce geste. Un lavage du nez de bébé superficiel quotidien avec sérum physiologique revêt toute son importance à titre préventif. Toutefois, lorsque ses narines commencent à être encombrées, l’opération de désobstruction rhinopharyngée doit être plus poussée et réalisée plusieurs fois par jour. 

 

Comme les parois nasales de bébé sont étroites, elles deviennent facilement surchargées par les mucosités. Un simple rhume est susceptible de dégénérer si son nez n’est pas nettoyé soigneusement tous les jours avec du sérum physiologique. Sinon, les sécrétions nasales risquent de descendre dans les bronches et d’engendrer une bronchiolite ou une bronchite.

 

Le nez constitue un organe intégrant la sphère ORL. Son rôle consiste à faire barrière à l’invasion de virus, à protéger contre les impuretés, la pollution et toute autre agression exogène. Lorsque ces derniers parviennent à se déposer sur la muqueuse nasale, ils peuvent être à l’origine de la formation de mucosités qui représentent un terrain favorable à la prolifération de germes, d’où la nécessité de lavage du nez de bébé fréquent avec sérum physiologique.

 

Un nez obstrué ne joue plus convenablement son rôle de filtre. Pour empêcher son engorgement, un nettoyage avec du sérum physiologique s’impose.

 

Le sérum physiologique est-il efficace pour soigner un rhume ?

Sérum physiologique figure parmi les remèdes naturels les plus utilisés pour traiter un rhume. Cette solution constitue un précieux allié des nez bouchés : elle désencombre, nettoie et humidifie les fosses nasales.

  • En cas de rhume chez un adulte

Lorsqu’un rhume affecte une personne adulte, le sérum physiologique peut être instillé dans les narines jusqu’à 4 fois par jour jusqu’à dissipation des symptômes. Les individus sujets au rhume peuvent continuer à nettoyer les fosses nasales 1 à 3 fois par jour en prévention.

  • Le rhume de bébé

Un nourrisson est souvent sujet au rhume. Il peut être affecté par cette pathologie jusqu’à 10 fois au cours d’une année, notamment s’il évolue en collectivité (en crèche ou en garderie par exemple). Généralement, le rhume guérit spontanément au bout de 1 à 2 semaines.

 

Toutefois, il peut entraver le confort de bébé qui respire uniquement par le nez jusqu’à 6 mois. Lorsque son nez est bouché, il éprouve des difficultés pour manger et dormir. Pour l’aider à mieux respirer, il importe de procéder régulièrement à un lavage du nez de bébé avec sérum physiologique.

 

Lavage du nez de bébé quotidien en prévention : comment procéder ?

Le nettoyage quotidien du nez d’un nourrisson doit être effectué de manière douce et rapide. Il est inutile de chercher à le moucher. L’objectif consiste uniquement à laver la muqueuse nasale afin de le prémunir contre toute éventuelle pathologie.

  • Le matériel nécessaire

Pour effectuer un lavage du nez de bébé, vous devez vous munir :

– d’un petit morceau de coton,

– de sérum physiologique.

  • Mode d’emploi

– roulez le bout de coton entre vos doigts de manière à ce qu’il prenne la forme d’un petit bâton d’un diamètre inférieur à celui de la narine du nourrisson.

– imbibez-le de sérum physiologique avant de l’introduire dans le nez de l’enfant qui est allongé au préalable sur le dos.

– effectuez de légers mouvements circulaires afin d’évacuer les impuretés ayant envahi la muqueuse.

– renouvelez l’opération pour nettoyer l’autre narine en utilisant un autre morceau de coton.

 

Cette manipulation peut provoquer chez le bébé un éternuement réflexe qui aide à éliminer les résidus de mucosités.

 

Chez un nourrisson, il importe d’instiller le sérum physiologique avec le minimum de pression pour pallier tout éventuel risque de contamination au niveau de l’oreille moyenne.

 

Au final, il suffit de quelques secondes pour réaliser le lavage du nez de bébé au quotidien. Pourtant, ce geste d’hygiène nasale permet de protéger le petit contre bon nombre de tracas de santé, pour ne citer que les maladies ORL (bronchiolite, rhinopharyngite, rhume, bronchites…).

 

Comment moucher bébé avec du sérum physiologique en cas de rhume ?

Le processus est différent si le nourrisson est affecté par un rhume. Il est plus délicat par rapport au lavage du nez de bébé au quotidien à titre préventif. L’enfant n’apprécie pas forcément l’application de sérum physiologique, mais cette solution détient toute son importance pour désencombrer son nez.

  • Le matériel requis

Pour désengorger le nez d’un bébé enrhumé, vous devez vous procurer :

– de dosettes à usage unique de sérum physiologique,

– d’un paquet de mouchoirs à jeter.

  • Comment procéder ?

– Allongez le nourrisson sur le côté et maintenez fermement sa tête sur le côté. Cette position est obligatoire afin d’éviter les risques de fausse route de sérum physiologique qui pourrait couler dans la gorge de l’enfant et finir par pénétrer dans ses poumons.

– Placez l’embout de la dosette individuelle de sérum physiologique jusque dans la narine supérieure.

 

– Videz tout le contenu de la dosette dans la narine du nourrisson en veillant à ce que sa bouche reste fermée pour éviter que la solution et les sécrétions nasales n’envahissent l’autre narine et en ressortent.

 

– Attendez que bébé déglutisse correctement et redressez sa tête pour que les mucosités puissent s’écouler.

 

– Pour terminer, essuyez l’excédent et séchez son nez avec un mouchoir en papier.

Au cas où l’obstruction nasale est assez importante, n’hésitez pas à renouveler l’opération dans l’autre narine. Sinon, il vous suffit d’instiller le sérum physiologique dans celle qui n’a pas été traitée lors du prochain lavage du nez de bébé.

  • À quelle fréquence ?

À la différence de lavage du nez de bébé quotidien réalisé 1 ou 2 fois/jour à titre préventif, l’application de sérum physiologique doit être plus fréquente en cas de rhume. Pour désencombrer les narines du nourrisson, l’opération doit être répétée avant chaque repas et le soir au coucher, soit à une fréquence de 6 à 8 fois par jour.

 

Ce mouchage intensif peut durer 5 à 6 jours, le temps que les virus soient éliminés de l’organisme via les sécrétions nasales et l’évacuation de celles-ci grâce à l’emploi de sérum physiologique. Par la suite, il suffit de nettoyer les narines de l’enfant 2 fois par jour (matin et soir) jusqu’à complète disparition des symptômes du rhume.

 

Lavage du nez de bébé avec du sérum physiologie et un mouche bébé : comment faire ?

En cas d’encombrement important du nez du nourrisson, vous avez la possibilité de recourir à un mouche bébé. Le procédé peut être désagréable pour l’enfant, mais rassurez-vous, il est parfaitement indolore. La texture douce et la forme de l’embout de l’appareil sont spécialement conçues pour garantir un confort maximum.

 

Voici ce qu’il faut faire :

– allongez le nourrisson sur le dos ;

– humidifiez ses narines avec le sérum physiologique ;

– si vous utilisez un mouche bébé manuel, installez son embout nasal à l’entrée des narines du petit et placez l’embout buccal de l’accessoire à votre bouche ;

– aspirez pour évacuer les sécrétions nasales qui obstruent les cavités nasales de bébé. Les mucosités ne peuvent pas envahir votre bouche, car l’embout est doté d’un filtre qui, lui-même, est nanti d’une languette que vous pouvez changer aisément, sans vous salir les mains. Ce dispositif permet d’aspirer sans forcer les mucosités. Ces dernières sont par la suite stockées dans le réservoir de l’appareil sans aucune possibilité de retourner dans le nez du bébé.

 

Le choix d’un appareil mouche bébé à poire ou électrique épargne l’intervention d’un adulte ou d’un soignant pour aspirer les sécrétions nasales. Ces dispositifs sont conçus pour aspirer eux-mêmes les mucosités par pression sur la poire ou par le déclenchement du système d’extraction de mouche bébé électrique en appuyant tout simplement sur le bouton dédié.

 

Attention ! L’usage d’un mouche bébé ne doit pas dépasser 3 fois par jour chez un enfant en bas âge afin d’éviter une irritation des muqueuses nasales.

 

Comment utiliser le sérum physiologique chez un enfant qui sait se moucher ?

A partir du moment où l’enfant est capable de se moucher, généralement à partir de 3 ans, le nettoyage du nez avec le sérum physiologique devient nettement plus facile puisqu’il peut activement participer à l’évacuation des sécrétions nasales en se mouchant.

 

Jusqu’à ce qu’il soit assez grand pour réaliser lui-même le lavage de son nez, votre aide s’avère indispensable.

 

– Dans un premier temps, l’enfant doit être en position assise, la tête inclinée sur le côté.

– Il vous appartient par la suite d’introduire l’embout du pulvérisateur pressurisé ou de la dosette de sérum physiologique dans sa narine la plus haute (par rapport à l’inclinaison de sa tête).

– Instillez la solution en dosette ou effectuez une pulvérisation courte avec le spray.

– Demandez à l’enfant de se moucher en soufflant fort par le nez.

– Il doit maintenant pencher la tête de l’autre côté pour vous permettre de renouveler l’opération dans l’autre narine.

– Invitez-le de nouveau à se moucher fort.

– Pour terminer, il doit se rincer l’extérieur du nez et s’essuyer avec un mouchoir à jeter.

 

Lavage de nez avec le sérum physiologique chez un adulte : comment procéder ?

Chez un adulte ou un adolescent qui est capable de réaliser le lavage de nez lui-même, voici comment procéder :

 

– l’opération s’effectue en position debout devant le lavabo ;

– inclinez la tête en avant et rentrez le menton de manière à ce que ce dernier rentre en contact avec la gorge. Ensuite, tournez la tête sur le côté pour adopter une posture plus ou moins verticale ;

– introduisez l’embout du récipient de sérum physiologique dans une narine, versez la solution s’il s’agit d’une dosette ou pressez le pulvérisateur ;

– afin d’éviter que le sérum physiologique ne fasse fausse route et parte dans la gorge, respirez calmement par la bouche et ne reniflez surtout pas ;

– la suite de l’opération consiste à toujours garder la tête penchée et à agir de manière à ce que le sérum passe dans l’autre narine sans le laisser envahir la gorge ;

– après avoir répété l’instillation de sérum physiologique de l’autre côté, penchez complètement en avant pour évacuer l’excédent de sérum ;

– pour terminer, mouchez-vous afin d’éliminer les potentielles impuretés restantes et séchez-vous le nez.

 

Quel que soit l’âge du sujet traité, il est déconseillé de se moucher violemment pendant les 10 minutes qui suivent l’administration de la solution isotonique.

 

Sérum physiologique : quelles précautions d’usage ?

Dans l’objectif d’optimiser l’efficacité des produits qu’ils proposent, certains fabricants ajoutent d’autres composants au sérum physiologique. Cependant, ces substances peuvent se révéler très dangereuses pour les bébés si elles sont appliquées dans leurs nez ou leurs yeux. Pour vous offrir la garantie d’utiliser en toute sécurité un sérum physiologique, quelques mesures de prudence s’imposent. Il est recommandé de :

 

– Bien discerner le nom du produit et de lire attentivement l’étiquette qui doit indiquer qu’il s’agit bien d’un sérum physiologique pur, sans ajout de toute autre substance.

– Toujours conserver les dosettes individuelles dans leur boîte d’origine.

– Au cas où vous disposez de plusieurs produits en format unidoses (sérum physiologique et dosettes antiseptiques par exemple), veillez à les ranger dans des endroits différents pour éviter tout éventuel amalgame.

– Gardez le sérum physiologique dans un lieu à l’abri de la chaleur et de l’humidité, hors de portée des enfants.

 

Quelles sont les autres utilisations possibles de sérum physiologique ?

Économique et multiusages, le sérum physiologique s’apprête à d’autres fins que le lavage du nez de bébé et de tous les membres de la famille. Sa déclinaison en dosette peut être employée au quotidien pour le soin des yeux et des oreilles.

  • Pour l’hygiène oculaire

Le nettoyage des yeux de bébé au quotidien est tout aussi important que lavage du nez de bébé pour assurer son bien-être et son confort. Le sérum physiologique convient parfaitement à cet usage. Cette solution est recommandée pour nettoyer l’œil en vue d’éliminer les poussières, les saletés ou favoriser la guérison en cas d’infection oculaire, comme une conjonctivite ou une kératite.

Pour réaliser le lavage des yeux d’un nourrisson :

– prenez une compresse et imbibez-la de sérum physiologique ;

– passez-la sur l’œil en commençant par le bord interne et en allant vers le coin extérieur ;

– au cas où des saletés restent collées à l’œil, ne frottez surtout pas ! Il est préférable de passer doucement la compresse autant de fois qu’il le faut pour les enlever ;

– pour nettoyer l’autre œil, utilisez une nouvelle compresse.

Le sérum physiologique est également efficace chez l’adulte pour :

– atténuer une irritation des yeux causée par un produit chimique (du gaz lacrymogène ou une projection accidentelle) ;

– combattre la sécheresse du globe oculaire en l’humectant ;

– humidifier l’œil en cas de port de lentilles de contact.

Lavage oculaire chez un adulte : les étapes à suivre

– Bien se laver les mains avant de procéder au nettoyage des yeux.

– Pencher la tête en arrière.

– Présenter l’embout de la dosette ou du flacon de sérum physiologique vers l’œil et exercer une légère pression pour instiller 1 ou 2 gouttes dans chaque œil en évitant de toucher la cornée ou la paupière.

– Pour terminer, essuyer le contour de chaque œil avec une compresse en cas de débordement de liquide.

Cette opération peut être répétée 2 ou 3 fois dans la journée.

  • Pour l’hygiène auriculaire

Multifonctions, le sérum physiologique convient aussi au lavage des oreilles des petits et des grands. Pour nettoyer le conduit auditif externe, il suffit de :

– Humidifier un bout de coton formé en bâtonnet avec du sérum physiologique et de nettoyer le conduit auditif externe avec cet accessoire improvisé en veillant à en utiliser un nouveau morceau de coton pour l’autre oreille.

– Essuyer l’excédent de liquide à l’aide d’une compresse stérile.

  • Pour laver les plaies

Grâce à sa composition simple, de l’eau purifiée additionnée de chlorure de sodium, le sérum physiologique permet de nettoyer et de désinfecter les plaies en douceur. Pour cela, il faut :

– Rincer la blessure au préalable avec une dosette entière de sérum physiologique en évitant de mettre directement l’embout du contenant en contact avec la plaie.

– Essuyer l’excédent de liquide uniquement sur la peau saine.

 

Combien de temps garder le contenant de sérum physiologique ouvert ?

Il est conseillé de ne pas conserver et de ne pas réutiliser une flapule de sérum physiologique au-delà de 24 heures après son ouverture. Passé ce délai, il faut la jeter, même si elle contient encore un restant de produit.

 

Afin d’éviter une propagation d’infections, il est recommandé de ne pas employer une dosette pour plusieurs indications. Celle qui a été destinée pour un lavage du nez de bébé ne doit pas être réutilisée pour un nettoyage oculaire ou pour soigner une plaie.

 

Quels types produits pour le lavage de nez de bébé peut-on acheter sur Pharmashopi ?

Vous pouvez trouver plusieurs produits pour le lavage de nez de bébé en ligne pour maintenir les voies nasales de votre tout-petit propres et dégagées. Voici quelques types de produits que vous pouvez acheter sur Pharmashopi :

  1. Mouche-bébé : Les mouche-bébés sont conçus pour aspirer en douceur les sécrétions nasales de votre bébé, aidant ainsi à maintenir ses voies nasales dégagées.
  2. Mouche-bébé électrique : Les mouche-bébés électriques sont dotés d'un moteur qui facilite l'aspiration des sécrétions nasales de votre bébé.
  3. Seringue pour mouche-bébé : Les seringues pour mouche-bébé permettent d'aspirer les sécrétions nasales de manière contrôlée et douce.
  4. Embout pour mouche-bébé : Les embouts de rechange pour mouche-bébé sont utiles pour maintenir l'hygiène et l'efficacité de votre mouche-bébé.
  5. Mouche-bébé à poire : Les mouche-bébés à poire sont une option manuelle pour aspirer les sécrétions nasales de bébé en comprimant la poire.
  6. Sérum physiologique : Le sérum physiologique est une solution saline stérile utilisée pour nettoyer le nez de bébé en toute sécurité.

Lorsque vous choisissez des produits pour le lavage de nez de bébé en ligne, veillez à suivre les instructions d'utilisation pour garantir un nettoyage nasal efficace et en douceur. Le maintien d'un nez dégagé est important pour le bien-être de votre bébé, en particulier lorsqu'il a un rhume ou des congestions nasales.