» » » Dans quels cas prendre de l'ibuprofène 400 ?

Dans quels cas prendre de l'ibuprofène 400 ?


 

L’ibuprofène est un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS), un dispositif médical dont la prise peut présenter quelques risques pour la santé de certaines personnes.

 

Comme il rentre dans cette catégorie, l’ibuprofène 400 peut également causer des effets néfastes pour l’organisme, bien qu’il fasse partie des médicaments sans ordonnance. Tous les sujets qui souhaitent l’utiliser devraient pour cela suivre minutieusement les précautions indiquées. Avant de le prendre, elles doivent connaitre tous les détails concernant ce médicament, déterminer son état de santé par rapport à l’intolérance ou à l’interaction et consulter un professionnel de santé en cas de doute.

 

Ces initiatives permettent donc d’éviter ou de limiter tous les risques afférents à son utilisation.

 


 

ibuprofene 400

Connaitre en détail les informations concernant l’ibuprofène

Avant de prendre l’ibuprofène comme l’ibuprofène 400, les patients doivent adopter certaines précautions. Cela commence par la connaissance des informations concernant la posologie, les contre-indications, les propriétés et les effets de ce médicament. Ces renseignements sont cruciaux puisqu’ils révèlent tous les détails qui nous devons savoir sur cet anti-inflammatoire.

 

Ils apportent donc des précisions sur son utilisation afin de tirer pleinement profit de ses bienfaits et de réduire les risques liés à son usage.

  • Qu’est-ce que c’est l’ibuprofène ? ibuprofene

L’ibuprofène appartient au groupe des médicaments qui possèdent des propriétés antalgiques, antipyrétiques et anti-inflammatoires. Son action permet de soulager les douleurs et la fièvre. Elle permet de soigner les inflammations, quelle que soit sa localisation. L’ibuprofène 400 déploie également des activités qui participent à l’inhibition de la production et de l’activité des particules connues sous le nom de prostaglandines synthase ou plus exactement de la cyclooxygénase. Ce sont des enzymes catalyseurs qui favorisent l’apparition des douleurs et des inflammations sur les tissus corporels.

 

Scientifiquement, l’actif de ce médicament est connu sous la formule brute C13H18O2. Il a été développé depuis les années 1960 par les chercheurs du groupe Boots UK, puis breveté en 1961. De nos jours, il est disponible sous plusieurs noms commerciaux tels que le brufen, l’advil, le nurofen, l’upfen, le motrin, l’algifen, l’algifor et bien d’autres encore. Il est également présenté sous différents dosages comme le cas de l’ibuprofène 400.

 

Ainsi, les conditions de vente se diffèrent d’un pays à un autre. Généralement, la présentation à 200 mg est commercialisée sans ordonnance. La forme 400 mg est en vente libre en Algérie et au Maroc. En France, au Canada et en Suisse, l'ibuprofène peut être vendu sans ordonnance, seulement à une quantité limitée. À l’exception de l’Algérie, l’achat du dosage 600 mg nécessite une prescription médicale. Pour le cas du Maroc, la vente de cette présentation est carrément interdite.

 

Pour faciliter son utilisation et pour mieux cibler les affections, l’ibuprofène est aussi disponible sous différentes formes de présentation. Il est donc vendu sous forme de comprimé solide ou de capsule molle, de sachets à granulé, de solution buvable ou de comprimés orodispersibles.

  • Dans quel cadre prend-on l’ibuprofène 400 ? 

L’ibuprofène est très connu pour ses propriétés anti-inflammatoires et antalgiques. Son intervention permet ainsi de soigner les inflammations et les douleurs sous toutes les formes. Les professionnels de santé le prescrivent donc pour le rhumatisme inflammatoire chronique, l’arthrose, la lombalgie, la fièvre, les maux de tête, les rages de dents ou les courbattures.

 

règles douloureuses

 

Les femmes utilisent également l'ibuprofène pour soigner les règles douloureuses. Les médicaments contenant cet actif sont aussi sollicités durant le traitement d’une arthrite, d’une dysménorrhée primaire et d’une pyrexie. Lorsque ses molécules entrent en action avec la pseudoéphédrine, cet actif peut prendre en charge les symptômes d’un rhume. Ses effets apaisent donc la sensation de nez bouché.

Quelle est la posologie pour l’ibuprofène 400 ? 

Afin d’atténuer les possibles effets secondaires sur l’estomac, la posologie de l’ibuprofène recommande sa prise pendant les repas et avec un grand verre d’eau. Son utilisation doit seulement se faire sur une de courte durée, qui est de 3 jours pour le traitement d’une fièvre ou d’une migraine et de 5 jours en cas de douleur. Le dosage pour un adulte avoisine donc le 1200 mg par jour, soit 6 unités de 200 mg ou 3 de 400 mg. Il faut les répartir en 3 prises qui sont séparées de 6 heures de temps au minimum. Pour chaque prise, il ne faut pas dépasser la dose journalière maximale qui est de 400 mg.

 

Pour le cas des comprimés, les médicaments doivent être avalés avec de l’eau sans les croquer. Pour la forme orodispersible, il faut simplement la déposer sous la langue et attendre qu’ils se fondent.

 

Concernant la présentation par dosage, l’utilisation des médicaments 100 mg est seulement recommandée pour les enfants qui pèsent entre 20 à 30 kg. La catégorie 200 mg convient aux adultes et aux enfants dont le poids est supérieur à 20 kg. Enfin, l’ibuprofène 400 mg est réservé aux personnes qui pèsent plus de 30 kg.

  • Quelles sont les contre-indications ? 

En raison de ses activités, presque identiques à celles de l’aspirine, l’ibuprofène est fortement déconseillé chez les femmes enceintes ou allaitantes. Son utilisation dans ces cas pourrait affecter la santé du fœtus ou du nourrisson. Cette contre-indication s’impose également si le patient est atteint d’un ulcère de l’estomac ou d’un duodénum récent ou ancien.

 

femme enceinte ibuprofène

 

Cela s’applique aussi pour le cas d’une personne qui développe une réaction allergique ou une hypersensibilité à l’effet de l’un des composants de cet actif.

  • Quels sont les effets indésirables de l’ibuprofène 400 ? 

Par rapport aux effets du paracétamol, ceux de l’ibuprofène s’avèrent être plus efficaces. Toutefois, son utilisation peut présenter quelques risques néfastes pour la santé dont certains pourraient provoquer des affections graves. Ces effets secondaires résultent en général du processus d’inhibition non sélectif. Ils se regroupent en 4 catégories, dont les troubles digestifs, systémiques, cutanés et endocriniens.

 

Sur le tractus digestif, l’effet de cet actif peut provoquer chez certaines personnes de la gastrite et de la stomatite, une inflammation de la bouche et des gencives. Il peut également entrainer des douleurs abdominales ou même de l’ulcération.

 

Les troubles systémiques se manifestant par des jaunisses à bilirubine non conjuguées qui sont parfois très sévères. Le patient pourrait aussi présenter des inflammations au niveau des voies biliaires intra ou extrahépatiques. Cette affection est connue sous le nom de cholangites. Pour certaines personnes, les médicaments dérivés de l’ibuprofène peuvent occasionner des céphalées, des bourdonnements d’oreille, de somnolence ou de confusion d’idée.

 

eczéma

 

Pour les affections cutanées, les réactions observées après la prise de cet actif sont pour la plupart d’ordre allergique ou intolérance. Elles se manifestent par des allergies cutanées, une nécrolyse épidermique toxique, une ductopénie ou une dermohypodermite nécrosante. Les études ont également rapporté des cas d’asthme, mais cette hypothèse reste encore discutable. Certains spécialistes affirment que cela pourrait être le résultat d’une hypersensibilité croisée avec d’autres AINS et que l’ibuprofène sert juste à apaiser les symptômes de cette maladie.

 

Les études cliniques ont démontré que cet actif est un perturbateur endocrinien non négligeable. Sa présence dans l’organisme provoque l’instabilité de 3 hormones testiculaires. Son effet agit sur la production des hormones lutéinisantes, des substances directement liées à la fabrication de testostérone chez l’homme.

 

Déterminer l’état de santé du patient

Comme le cas de l’ibuprofène 400, l’ibuprofène est un anti-inflammatoire très puissant. Sa présence dans l’organisme produit le même effet que celui des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) comme l’aspirine. Elle peut donc provoquer plusieurs effets secondaires, surtout chez les patients à risque. C’est pourquoi toute personne qui s’intéresse aux médicaments contenant cet actif doit avant tout bien connaitre son état de santé.

 

aspirine

 

Le patient doit se référer à son historique médicamenteux ou à son niveau d’intolérance face à l’effet de cet actif. Il doit également considérer les affections récentes ou anciennes occasionnées par la prise de ce médicament.

  • L’intolérance face aux effets de l’ibuprofène

L’ibuprofène figure parmi les actifs anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). Son utilisation comporte donc des risques pour les personnes qui sont intolérantes aux effets de ces substances actives. Dans la plupart des cas, cette réaction se traduit par l’apparition immédiate d’un signe allergique ou d’une hypersensibilité. Ces dernières sont souvent liées à l’inhibition de la cyclo-oxygénase 1 (COX-1), des enzymes connus sous le nom de prostaglandines synthases.

 

Cliniquement, la réaction allergique ou pseudo-allergique immédiate survient juste quelques heures après la prise. Pour l’ibuprofène, elle se manifeste par des affections comme l’urticaire ou l’angiœdème. Dans le cas sévère, elle peut provoquer un bronchospasme ou un choc anaphylactique. Le cas d’intolérance pourrait aussi occasionner, durant le traitement des ruches, du gonflement facial, de l’éruption, de l’asthme, des difficultés respiratoires, des tâches de rougeurs ou des ampoules.

  • Les affections incompatibles avec l’ibuprofène

Au cours de traitement, le danger de l’ibuprofène s’avère être plus important pour les patients présentant une insuffisance rénale ou cardiaque ainsi qu’une hypertension sévère. Toutefois, ces cas se manifestent très souvent chez les personnes âgées puisque leur fonction rénale diminue avec l’âge.

 

Les activités de l’ibuprofène peuvent donc altérer la fonctionnalité des reins et bloquent le flux sanguin. Les médicaments à base d’ibuprofène figurent ainsi parmi les premiers responsables d’un trouble cardio-vasculaire. Ils possèdent des propriétés qui empêchent la coagulation sanguine et la synthèse de thromboxane. Ce dernier influence les hormones en tant que vasoconstricteur, un processus qui peut faire augmenter la pression artérielle.

 

L’effet de cet actif inhibe également la production des enzymes qui favorisent la protection de l’estomac contre l’acidité gastrique ou gastro-duodénale. Pour cela, les professionnels de la santé déconseillent fortement son utilisation sur un sujet souffrant d’un ulcère de l’estomac ou d’un antécédent d’hémorragies digestives.

  • L’utilisation dans le cadre d’une grossesse et d’un allaitement 

Pour les femmes enceintes et allaitantes, la prise de toutes formes de médicaments pourrait toujours comporter un risque pour sa santé et pour celle de l’enfant à naître.

 

L’effet du dit médicament se transmet au fœtus par le sang pour le premier cas et se passe à travers le lait maternel pour le cas d’un nourrisson qui tète. Avec les médicaments AINS comme l’ibuprofène, le risque est omniprésent. C’est pourquoi il est déconseillé de les utiliser pendant le troisième trimestre de grossesse. Cette période demeure très importante puisqu’elle correspond à la formation de la plupart des organes.

bébé qui mange

La présence de cet actif dans le sang de la mère pourrait donc provoquer la fermeture du canal artériel. Pour le cas d’un fœtus mâle, l’effet secondaire peut impacter le développement testiculaire. Comme il s’agit d’un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS) comme l’aspirine, l’ibuprofène produit les mêmes effets que l’aspirine sur la grossesse presque à terme, soit au 6e mois.

 

Les malformations et les complications pourraient toujours survenir. La prise de cet actif à ce stade expose le fœtus à des risques d’insuffisance rénale ou cardiaque. Dans des cas extrêmes, la future mère pourrait faire une fausse couche.  

 

Consultez un professionnel de santé en cas de doute

La lecture de la notice demeure la première étape de la prise de toutes formes de médicament, surtout lorsqu’il s’agit d’un ibuprofène sans ordonnance.  

Seulement, certaines personnes ont parfois des difficultés à comprendre les consignes en raison de leur état de santé ou de certaines mentions parfois incompréhensibles par certaines personnes.

 

Il faut noter que les notices sont globalement rédigées pour le cas général et ne prennent pas en compte les cas particuliers. C’est pourquoi l’automédication s’avère être très dangereuse pour les patients à risque. La meilleure chose à faire est donc de consulter les professionnels de santé. Plusieurs facteurs pourraient donc nourrir les doutes sur l’utilisation des médicaments comportant cet actif.

  • L’interaction de l’ibuprofène avec d’autres actifs

En cas d’ignorance, l’interaction médicamenteuse avec l’ibuprofène pourrait comporter des risques graves pour la santé. Avant d’acheter un produit pharmaceutique comprenant cet actif, il convient donc de demander conseil après d’un médecin ou au moins du pharmacien. Pour cela, il faut leur parler de l’historique du traitement afin que ces professionnels de la santé puissent établir une recommandation correcte et fiable.

 

consultation médecin

 

En association, l’ibuprofène et le paracétamol interviennent comme des analgésiques très puissants. Leur combinaison permet donc de traiter les douleurs résultant d’une intervention chirurgicale. Elle révèle un taux d’efficacité jusqu’à 70% pour ce cas. Ce résultat affirme que ces deux médicaments déploient des activités analgésiantes hautement efficace lorsque leurs effets sont mélangés. Leur association produit également des résultats probants sur le traitement d’une douleur inflammatoire des muscles, des nerfs, des articulations ou d’un traumatisme postopératoire. Cette synthèse est donc recommandée pour soulager les courbatures, les tendinites, les sciatiques, les lombalgies, les névralgies, l’arthrose, l’arthrite ou la goutte.  

 

L’utilisation de l’ibuprofène peut être combinée avec celle des autres médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). Seulement pour ce cas, le patient doit connaitre que ce mélange augmente le risque d’apparition des effets secondaires de cet actif.  

 

Comme l’aspirine, l’ibuprofène possède des activités qui permettent de fluidifier le sang. Son utilisation pourrait dans ce cas limiter l’efficacité des anticoagulants et les antiagrégants plaquettaires comme le Plavix.

 

Selon les données cliniques récoltées, la majorité des effets secondaires provoqués par l’ibuprofène sont liés à son association avec les médicaments antidouleur tels que l’aspirine. Leurs prises augmentent donc la pression artérielle et réduisent les effets des médicaments contre l’hypertension. Elles comportent donc un risque très élevé chez un sujet ayant un antécédent d’accident cardiovasculaire ou d’une insuffisance rénale potentiellement sévère. Dans le cas où cette association s’avère être incontournable pour le traitement, le patient doit réduire autant que possible la durée d’utilisation. Bien sûr, cela devrait se passer sous contrôle d’un professionnel de santé et les médicaments sont achetés seulement sur prescription médicale.

 

La présence de cet actif dans le sang pourrait augmenter le taux de lithium dans le sang.

  • L’origine exacte des douleurs et de la fièvre

Pour certaines personnes, l’ibuprofène ne produit pas l’effet attendu sur les douleurs et la fièvre. Pour ces cas, l’origine des maladies est souvent le premier responsable.

 

Ces symptômes pourraient ainsi être les signes d’une affection sérieuse qui ne relève pas des activités de cet actif. Si la pathologie ne provient pas de l’inflammation, l’automédication avec l’ibuprofène ne permet pas de soigner les symptômes. L’action de cet actif vise seulement les affections de cet ordre. Ainsi, seul un médecin peut faire une évaluation complète et correcte sur l’état du patient.

 

Avec les douleurs comme les céphalées, les courbattures et les règles douloureuses, le paracétamol tel que le Dafalgan, l’Efferalgan ou le Doliprane sont toujours les médicaments les plus appropriés.

 

Connaissez-vous les médicaments comprenant l’ibuprofène en tant principe actif ? 

Bien qu’il puisse provoquer divers effets secondaires, l’ibuprofène demeure l’un des médicaments le plus utilisés dans le monde. Il entre dans la composition d’un large panel de médicaments qui soigne les douleurs et l’inflammation. Il intervient tant que principe actif ou en association avec d’autres substances.

 

La liste de ces dispositifs médicaux est très longue, mais quelques-uns sortent du lot en raison de leur efficacité contre ces affections et leur teneur en ibuprofène anti-inflammatoire.

  • L’ADVIL 200 mg, comprimé enrobé est un médicament comportant en tant que principe actif l’ibuprofène. Il s’agit donc d’un anti-inflammatoire non stéroïdien, habituellement indiqué pour le traitement à court terme d’une fièvre ou des douleurs. Son effet peut également apaiser les maux de tête, l’état grippal, les douleurs dentaires, les courbatures et les règles douloureuses.
  • L’ADVILCAPS 200 mg, capsule molle figure parmi les médicaments qui engagent l’ibuprofène comme principe actif. Il possède pour cela des activités anti-inflammatoires. Les professionnels de la santé le recommandent dans la plupart des cas pour le traitement à courte durée de la fièvre et des douleurs. Certains patients l’utilisent également contre les maux de tête, l’état grippal, les douleurs dentaires, les courbattures et les règles douloureuses.
  • L’ibuprofène, l’ADVILEFF 200 mg, comprimé effervescent rejoint la catégorie des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens. Il déploie ainsi les mêmes effets que l’aspirine sur la fièvre et les douleurs légères. Son utilisation permet aussi de traiter les maux de tête, les douleurs musculaires, les règles douloureuses, les rages de dents, l’état grippal et les douleurs associés à un rhume.

Comme son nom l’indique, l’IBUPROFENE RANBAXY MÉDICATION OFFICINALE 200 mg contient en tant que principe actif de l’ibuprofène. C’est donc un anti-inflammatoire non stéroïdien très efficace contre la fièvre et les douleurs. Son utilisation concerne ainsi les maux de tête, l’état grippal, les douleurs dentaires, les courbattures et les règles douloureuses.

 

Contenant de l’ibuprofène, l’IBUPROFENE RATIOPHARM 200 mg possède des propriétés antalgiques, antipyrétiques, anti-inflammatoires et inhibiteur de courte durée sur les fonctions plaquettaires. Ce dispositif médical convient pour cela pour le traitement de la fièvre et des douleurs. Il soigne donc les maux de tête, l’état grippal, les douleurs dentaires, les courbatures et les règles douloureuses.

 

état grippal

 

L’IBUPROFENE RATIOPHARM CONSEIL 5 % est un médicament anti-inflammatoire non stéroïdien. Il doit ce titre à la présence de l’ibuprofène en tant que principe actif dans ses molécules. Les propriétés de cette substance active lui confèrent donc la capacité de traiter les symptômes des traumatismes bénins comme l’entorse et la contusion.

  • L’ADVILTAB 200 mg, comprimé enrobé fait partie des médicaments qui se compose d’ibuprofène. Son effet permet d’apaiser les symptômes de la fièvre et des douleurs. La plupart des gens l’utilisent donc contre les maux de tête, l’état grippal, les douleurs dentaires, les courbatures et les règles douloureuses.
  • L’ANTARENE 5 %, gel est souvent préconisé pour combattre les symptômes d’une tendinite superficielle et les traumatismes bénins comme l’entorse et les contusions. Il s’agit d’un anti-inflammatoire non stéroïdien du groupe propionique. Ce médicament déploie ses propriétés anti-inflammatoires et antalgiques pour traiter ces affections.

Parmi les médicaments qui comporte de l’ibuprofène, le BRUFEN 400 mg, comprimé pelliculé demeure le plus efficace et le plus puissant. Ses effets agissent sur un large éventail de pathologies. Il peut soigner le rhumatisme inflammatoire chronique, la polyarthrite rhumatoïde, la spondylarthrite ankylosante, le syndrome de Fiessinger-Leroy-Reiter, le rhumatisme psoriasique et le rhumatisme abarticulaire. Ils interviennent également en cas de tendinite, de bursite, d’arthrose, d’arthrite microcristalline, de lombalgie, de radiculalgie et d’état de fébrilité.

 

Pour terminer cette liste, nous avons aussi le NUROFEN 200 mg, comprimé enrobé. Ce médicament contient également de l’ibuprofène et peut à cet effet traiter la fièvre et les douleurs. Son intervention est donc utile pour le cas d’une personne qui souffre de maux de tête, d’état grippal, de douleurs dentaires, de courbatures et de règles douloureuses.

 

En savoir plus sur l'ibuprofène 400 ou 200 :

Dans quels cas prendre de l'ibuprofène 400 ? 

Quelle est la posologie de l'ibuprofene 400 ? 

Quelles sont les indications de l'ibuprofene 200 ? 

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.