» » » » Celluvisc 4mg/0,4ml collyre en récipient unidose - boîte de 90 unidoses
Celluvisc 4mg/0,4ml collyre en récipient unidose - boîte de 90 unidoses
Zoom

Celluvisc 4mg/0,4ml collyre en récipient unidose - boîte de 90 unidoses

Note moyenne : 5 avis

Le médicament Celluvisc est indiqué pour soulager les signes d'irritation liés à la sécheresse de l'oeil (quand il existe une insuffisance de larmes).

Produit en stock
Quantité 
+
-

Maximum 2

Ajouter au panier

Livraison dès 3.99 € à domicile, point relais, click & collect

Livraison offerte dès 49 € de commande

 

Description
Le conseil du pharmacien
MARQUE
Notes et avis

Le Celluvisc 4 mg/0,4 ml collyre en récipient unidose est un médicament se présentant sous forme de solution limpide et incolore. Il est traditionnellement utilisé pour atténuer les signes d’irritation causés par la sécheresse de l’œil. Cette dernière se manifeste généralement en cas d’insuffisance de larmes. Le Celluvisc 4 mg/0,4 ml collyre en récipient unidose est principalement constitué de carmellose sodique. Ses excipients sont le chlorure de sodium, le lactate de sodium, le chlorure de sodium et le chlorure de calcium. Ce médicament est également composé d’eau purifiée.

 

Quelle est la posologie du médicament Celluvisc 4 mg/0,4 ml collyre en récipient unidose ?

Celluvisc 4 mg/0,4 ml collyre en récipient unidose est un médicament réservé aux adultes, y compris les personnes d’âge mûr. Il s’utilise strictement en instillation oculaire. La posologie usuelle est à raison de 1 goutte dans l’œil ou dans les yeux à traiter. Le traitement peut aller de 2 à 8 fois par jour selon la gravité des symptômes. Celluvisc 4 mg/0,4 ml est un médicament à utiliser avec minutie et précaution. Pour l’utiliser correctement, il faut ouvrir l’unidose en tournant le capuchon. Tirez légèrement la paupière vers le bas et regardez vers le haut pour instiller le collyre dans le cul-de-sac conjonctival.

 

Précautions d’emploi du Celluvisc 4 mg/0,4 ml collyre en récipient unidose

Si les symptômes s’aggravent ou s’amplifient, il faut arrêter le traitement immédiatement et consulter un médecin. Le Celluvisc 4 mg/0,4 ml collyre en récipient unidose ne contient pas de conservateur. Il doit impérativement être utilisé après ouverture et jeté après utilisation. Il ne faut pas conserver le médicament pour un usage ultérieur, car il peut y avoir un risque de contamination bactérienne. Notons aussi qu’un trouble visuel de courte durée peut se manifester à l’instillation du produit le temps qu’il se répartisse dans l’œil.

 

Quelles sont les contre-indications du médicament Celluvisc 4 mg/0,4 ml collyre en récipient unidose ?

Il ne faut jamais utiliser le Celluvisc 4 mg/0,4 ml collyre en récipient unidose si vous êtes hypersensible à la substance active et/ou aux excipients du médicament.

 

Les effets indésirables éventuels

Bien qu’il soit disponible sans ordonnance, le Celluvisc 4 mg/0,4 ml collyre en récipient unidose est susceptible d’entraîner des effets secondaires. Le médicament peut provoquer une irritation, des brûlures et une gêne oculaire. Différents symptômes comme le gonflement de l’œil, des affections oculaires, des sensations de picotement, un prurit et une augmentation lacrymale peuvent être constatés. Dans certains cas, les patients ressentent des douleurs oculaires et des troubles de la vision. La formation de croûtes au bord des paupières figure aussi parmi les effets secondaires éventuels du Celluvisc 4 mg/0,4 ml collyre en récipient unidose.

 

Préconisé pour traiter l’irritation de l’œil, le Celluvisc 4 mg/0,4 ml est un médicament strictement réservé à l’adulte. Il est impératif de respecter la posologie indiquée dans la notice lors de l’utilisation. En cas de doute, de surdosage, d’omission, de symptômes persistants ou encore d’apparition d’effets secondaires, il est impératif de consulter un médecin. Celui-ci saura vous conseiller au mieux selon la gravité des symptômes et de votre état de santé.

Retour en haut
Description
Le conseil du pharmacien
MARQUE
Notes et avis

La sécheresse oculaire est liée à la production de larmes par l’œil. Elle est le signe d’une mauvaise qualité de ces dernières ou de leur quantité insuffisante. Elle ne doit pas être confondue avec la sensation d’avoir les yeux secs. Cette dernière est souvent purement subjective suite à un surmenage de vos yeux ou à un contact avec des produits irritants. L’application du collyre Celluvisc permet de traiter la sécheresse oculaire.

 

Qu’est-ce que la sécheresse oculaire ?

Les larmes sont indispensables pour protéger l’œil, et plus précisément la cornée. Les glandes lacrymales les produisent en continu pour qu’elles puissent former une barrière de protection contre les agents extérieurs comme la poussière et les bactéries. Elles ont également comme fonction d’humidifier et de nourrir la cornée. Ce sont les clignements des paupières qui leur permettent de recouvrir l’ensemble de la cornée.

 

La sécheresse oculaire se manifeste lorsque les larmes produites par les glandes lacrymales sont en quantité insuffisante ou de mauvaise qualité. Cela provoque une irritation de la cornée et favorise les infections oculaires.

On estime qu’actuellement, un tiers des adultes est concerné.

 

Quels sont les symptômes de la sécheresse oculaire ?

Plusieurs facteurs permettent de diagnostiquer une sécheresse oculaire et de justifier le recours à un collyre comme Celluvisc. Ces différents symptômes ne sont pas obligatoirement cumulatifs. Il s’agit notamment :

  • d'une sensation de brûlure ou de démangeaisons dans l’œil ;
  • d’une impression d’avoir du sable ou un corps étranger dans l’œil ;
  • d’une sensibilité accrue des yeux à la lumière ou au tabac ;
  • d’une absence de larmes (en épluchant les oignons, lors d’une forte émotion, etc.) ;
  • des paupières qui semblent collées le matin ;
  • de facilement avoir les yeux larmoyants quand il y a du vent ou en lisant ;
  • de ne pas supporter les lentilles de vue.

Quelles sont les causes de la sécheresse oculaire ?

Les raisons pour lesquelles un individu développe une sécheresse oculaire sont multiples :

  • le vieillissement car il provoque l’atrophie des glandes lacrymales ;
  • la pollution ;
  • un air trop sec ;
  • un usage prolongé des écrans (ordinateurs, tablettes et smartphones) ;
  • un effet secondaire de certains médicaments ou de certains traitements ;
  • un symptôme post-opératoire d’une chirurgie réfractive : la sécheresse n’est alors que temporaire ;
  • un symptôme d’une maladie comme un psoriasis oculaire ;
  • une réaction allergique.

Dans tous les cas, le collyre Celluvisc va permettre de combattre cette sécheresse oculaire. Mais si elle perdure, il convient de consulter son médecin traitant ou un ophtalmologue.

Laurence Silvestre

Docteur en Pharmacie

Section d'inscription : A - Numéro RPPS : 10001822864

 

 

Retour en haut
Description
Le conseil du pharmacien
MARQUE
Notes et avis

Clonshaugh Business and Technology Park
Coolock, Dublin, D17 E400,
Ireland

 

805 631 600 

 

cs_facial_france@allergan.com

Retour en haut
Description
Le conseil du pharmacien
MARQUE
Notes et avis

Avis des internautes sur Celluvisc 4mg/0,4ml collyre en récipient unidose - boîte de 90 unidoses (5 avis)

- Posté le lundi 23 décembre 2019 par brigitte P
pratique unidoses , hydrate bien les yeux secs
- Posté le mercredi 08 mai 2019 par Caroline BBB
Conforme aux attentes
- Posté le dimanche 30 septembre 2018 par Martine D
Bonjour,
Une boite était déchirée.
Cordialement
[Ajouter votre commentaire]
Retour en haut
Nos conseils santé
conjonctivite
Comment soigner une conjonctivite pour les enfants ?
Santé
La conjonctivite est une irritation de la membrane recouvrant l'œil et protégeant l'intérieur de la paupière. Les origines peuvent être diverses. Les bactéries et les corps étrangers sont souvent à l’origine de cette maladie. Les symptômes sont tels que des larmoiements et des sécrétions jaunâtres qui collent les yeux au réveil. Alors comment soigner son enfant contre ce mal ?
En savoir plus
conjonctivite
Comment soigner une conjonctivite ?
Santé
L'inflammation de la membrane appelée conjonctive, recouvrant la cornée, est conjonctivite et sa cause peut être d’origines diverses. De ce fait, selon la cause du mal, le traitement différera et c'est ici même que réside l'importance de la consultation d’un ophtalmologue.
En savoir plus
Informations mises à jour le 16/01/2021 à 09:02:08