» » » Démaquillant BIO

Démaquillant BIO

Opter pour une lotion démaquillante bio

Il est à noter, avant tout, que les lotions démaquillantes bio sont les alliées des peaux sèches. Effectivement, le visage a tendance à s’irriter facilement et de ce fait, l’utilisatrice a l’impression d’avoir une peau qui tiraille. C’est pourquoi il lui est recommandé de recourir à un démaquillant de type bio. Ce sont des lotions présentées sous forme de crèmes douces au toucher. Elles pénètrent aisément l’épiderme et laissent un film hydratant très agréable au toucher. Ces lotions sont aussi caractérisées par une texture onctueuse qui ne requiert aucun rinçage suite à l’application. Pour appliquer le produit, il suffit de se servir d’un coton ou de l’appliquer directement sur le visage en faisant de petits mouvements circulaires à l’aide des doigts.

 

La plupart du temps, ces lotions sont retrouvées sous l’appellation de crème nettoyante ou encore de lait nettoyant. Le premier ingrédient phare de ces produits est le lait d’amande douce qui est prisé pour ses nombreuses propriétés hydratantes. Cependant, ce type de démaquillant n’est pas uniquement naturel et il convient de lire les étiquettes avant de conclure l’achat.

Choisir une eau micellaire en guise de démaquillant bio

Pour une peau normale ou grasse, il est mieux d’adopter un démaquillant bio qui soit capable de respecter le film lipidique de l’épiderme. Certes, une lotion démaquillante est susceptible d’apporter du lipide en trop au risque de faire briller la peau. Les eaux micellaires, pour leur part, se composent de tensioactifs qui éliminent les impuretés. Dans sa version brillant, ce genre de démaquillant privilégie les ingrédients naturels. Selon la réglementation officielle, pour qu'une eau micellaire soit BIO, il faut plus de 50 % des ingrédients qui soient issus de l’agriculture biologique.

 

En outre, il convient encore de noter que l’eau micellaire bio est un démaquillant bio qui est aussi efficace qu’une eau micellaire classique. Elle est vivement préconisée pour les peaux sensibles ou pour celles en proie aux allergies. De plus, ce démaquillant est conseillé aux peaux fragiles. C’est un produit qui respecte l’environnement, à l’instar des cosmétiques bios. Néanmoins, la composition n’est pas similaire à celle d’une eau classique. En fonction des marques, le rendu varie également.

Les bienfaits du démaquillant bio

Le démaquillant bio a de nombreux bienfaits. De prime abord, il capte les impuretés et les molécules lipophiles qui se trouvent à la surface de l’épiderme. Tel est le cas du surplus de sébum, du maquillage ou encore des restes de pollution. Lors du rinçage à l’eau tiède, ces malpropretés sont éliminées en douceur. L’huile démaquillante bio est caractérisée, pour sa part, par ses qualités regénérantes. Grâce à celle-ci, la peau s’oxygène et les effets du vieillissement sont limités. Certaines variantes de démaquillant bio sont conçues pour purifier la peau sans pour autant la sensibiliser.

 

Par ailleurs, de nombreuses variétés de démaquillants bio conviennent aux peaux fragiles comme aux peaux grasses. Cela est expliqué par la teneur en oxydants, en vitamines et en acides gras. Il s’agit là de 3 éléments nécessaires à la protection de la peau. Ils ont le mérite d’hydrater la peau sans pour autant l’obstruer. Utilisé sur une peau grasse, un démaquillant bio, à l’instar de l’huile démaquillant, peut renforcer la barrière lipidique sans la rendre encore plus grasse. Les démaquillants bios contiennent de puissants actifs capables de réguler la peau afin d’éliminer les corps gras qui sont secrétés de manière naturelle. Il ne faut pas oublier que ces derniers peuvent être à l’origine d’inflammation de la peau.

 

Effectivement, force est de constater que la majorité des problèmes de peau débutent depuis le maquillage. Certes, un lait démaquillant ou une eau micellaire est parfois extrêmement abrasif. Ce qui peut entrainer des irritations ou une sècheresse de la peau. Cette dernière est susceptible de devenir sensible à terme. Afin de se défendre, la peau produit davantage de sébum et cela risque d’obstruer les pores à terme. C’est à cause de cela que les diverses imperfections comme les points noirs apparaissent. Les brillances et les boutons font aussi leur apparition.

 

Il faut aussi comprendre que les démaquillants bio ne contiennent pas de produits irritants dont le paraben et autres produit chimiques. Ce sont des produits biodégradables qui sont respectueux de l’environnement. De plus, ils n’ont fait l’objet d’aucun test sur les animaux et sont alors certifiés « No cruelty ». Ils n’occasionnent aucun effet indésirable sur le long terme. Mieux encore, ils ne coûtent pas forcément plus cher que les autres produits du marché.

Nombre de produits : 9

Il n’est guère facile de trouver un bon démaquillant ni de le choisir. Et qu’en est-il des produits bio tant prisés à ce jour ? D’ores et déjà, il faut que le démaquillant bio s’adapte au type de peau. Il doit aussi être en adéquation avec les habitudes et la routine beauté de celle qui va l’utiliser. Force est de constater cependant que le marché du bio est extrêmement vaste et que les choix sont larges. De ce fait, voici quelques astuces qui vont vous permettre d’en savoir plus sur un soin bio pour le démaquillage.

Concevoir son propre démaquillant bio

Il est aussi envisageable de faire soi-même son propre démaquillant bio. Cette technique se réserve aux adeptes du Do It Yourself. Ce sont des personnes qui sont capables de réaliser leur cosmétique bio. Il ne suffit que de quelques minutes pour la préparation. Il n’est pas nécessaire de partir à la recherche d’ingrédients rares. Certes, la majorité des éléments requis sont dans la cuisine. Les recettes proposées ont été mises au point par des partisanes de la Slow Cosmétique. Il est à noter que la majorité des formules contiennent de l’huile. D’ailleurs, il s’agit du corps gras qui compose la plupart des démaquillants chimiques. Certes, en plus de nettoyer la peau, elle attire les composants du maquillage. Il suffit alors d’ajouter un peu d’huile d’olive, d’avocat ou d’abricot sur un disque de coton avant de l’étaler sur le visage. Il s’agit ici d’une méthode qui convient à n’importe quel type de peau. C’est une technique efficiente et économique qui marche même sur les maquillages waterproof.