» » » Creme hydratante BIO

Creme hydratante BIO (Visage)

  • Quels sont les symptômes d’une déshydratation de la peau ?

Pour reconnaitre une peau déshydratée, il faut vérifier l’état de votre tissu cutané. La peau sèche est facilement remarquable.

 

Vous pouvez, par exemple, repérer le dessèchement par votre teint. En effet, vous allez connaitre une sensation de tiraillement au niveau de votre peau. Elle devient terne, perd de sa souplesse et de sa douceur. La peau perdra aussi la totalité de son éclat naturel.

  • Quels traitements médicaux pour rendre l’état de sa peau ?

Lorsque vous choisirez votre soin, veillez bien à ce qu’il corresponde à votre type de peau. L’erreur à ne pas faire est d’acheter un produit à la hâte sans l’inspecter. Le mieux est même de consulter l’avis d’un dermatologue avant de se tourner vers tel ou tel produit.

 

Pour entretenir votre peau, utilisez, par exemple, de temps en temps, une crème hydratante. L’idéal est même d’opter pour les crèmes hydratantes bios qui sont plus sûres et plus adéquates pour les peaux sensibles. En effet, ces produits ont été testés et leur processus de fabrication suit des normes strictes.

 

Ils ne risquent pas de provoquer des allergies cutanées chez un patient. Par ailleurs, il existe des crèmes hydratantes qui conviennent aux enfants de bas âge.

 

La particularité des produits bios est qu’ils sont sans parabène, sans silicone et sans huiles minérales. Ils ont été élaborés à partir d’ingrédients naturels issus de l’agriculture biologique et apportent tous les nutriments essentiels à la peau pour garantir sa santé. Ces produits peuvent être réparateurs ou protecteurs.

 

Les crèmes réparatrices, par exemple, réactivent les cellules de l’épiderme et les régénèrent. Les crèmes protectrices, quant à elles, protègent le tissu de la peau des risques externes. Ce sont des antioxydants utilisés pour une détoxification. Toutefois, ces deux types de crèmes hydratantes bios nourrissent la peau, la rendent souple, l’adoucissent et l’hydratent.

 

Selon vos besoins, vous pouvez l’appliquer sur votre peau le jour, la nuit, en dehors de votre maison, après votre toilette…

Creme hydratante BIO


Il ne faut pas négliger la santé de notre peau, car elle est très importante. Les rayons UV, le vent, la pollution, le froid de l’hiver, le soleil de l’été… sont tous des ennemis de notre épiderme. Une déshydratation peut également causer le dessèchement passager de la peau.

 

La déshydratation de la peau est due à la fragilité de notre tissu cutané. Ainsi, ce dernier n’arrive plus à y conserver de l’eau. Or, cette dernière est un élément très indispensable pour notre corps, et évidemment pour le bien-être de notre derme et de notre épiderme. Bonne teneur en eau : Peau bien hydratée !

 

La sécheresse cutanée est généralement due aux agressions subies par l’épiderme. Elles touchent souvent les peaux sensibles, délicates et réactives. La déshydratation peut être très mauvaise, car notre peau est composée en majorité par de l’eau.

 

Si l’eau s’évapore, le tissu de la peau subit une P.I.E. ou une Perte Insensible en Eau.

 

Une couche de l’épiderme tient le rôle de protecteur contre les agressions susceptibles de déclencher le phénomène de déshydratation cutanée. Si cette couche, appelée la couche cornée, n’arrive plus à lutter contre ces agressions et se désaltère, la peau va commencer à se dessécher. En effet, l’imperméabilité du tissu va être fragilisée. L’eau va s’évaporer et c’est la déshydratation assurée !

 

Les facteurs externes pouvant altérer notre peau sont très nombreux et on les rencontres surtout dans la vie quotidienne, ce qui les rend inévitables. Il faut alors bien faire attention à notre peau à ces risques, surtout lorsqu’elle est sensible. Par exemple, ne vous mettez pas trop près de votre chauffage ou de votre climatisation. Protégez-vous du soleil, des vents secs, du froid, des rayons ultraviolets, de la pollution… 

 

Évitez autant que possible les produits nocifs à la santé comme le tabac, la drogue ou l’alcool. Méfiez-vous des produits de beauté bas de gamme qui augmentent les risques d’irritation de la peau. Il faut également faire attention au stress et aux rythmes quotidiens. Enfin, assurez-vous que les médicaments que vous utilisez ne soient pas trop agressifs pour votre peau.

 

Malgré tout cela, le dessèchement provisoire de la peau survient également quand on est malade. Dans ce cas, il n’y a plus grand-chose à faire à part se soigner pour retrouver une bonne mine rapidement. La ménopause est un facteur interne pouvant engendrer la déshydratation de notre tissu cutané.

 

Les gènes ou encore le vieillissement cutané peuvent aussi jouer un rôle dans la déshydratation. Toutefois, le dessèchement risque de devenir permanent si l’on n’intervient pas à temps.