» » » Quels sont les symptômes de la gale ?

Quels sont les symptômes de la gale ?

mardi 29 décembre 2020

 

Beaucoup pensent que la gale est liée à une mauvaise hygiène quotidienne. Elle a toujours été considérée comme étant une maladie du tiers-monde. Mais il n’en est rien. La gale est une infection cutanée d’origine parasitaire. On a longtemps cru qu’elle a totalement disparu, mais elle continue toujours de sévir. Elle se transmet par contact direct, par l’intermédiaire de vêtements ou de literie contaminés. La gale est une maladie très disgracieuse et fortement irritante. Les démangeaisons incitent au grattage ce qui cause les lésions cutanées, principales manifestations de la gale. Néanmoins, il n’y a pas raison de paniquer. La gale se traite facilement à l’aide de médicaments. Toutefois, les démangeaisons peuvent durer jusqu’à 4 semaines.

 

Apporter plus de clarté sur la gale implique de détailler les symptômes de la gale, les causes, ainsi que les traitements possibles avant de clore par les préventions. Les différents types de gale vont également être présentés.

 


 

démangeaison gale

Les symptômes de la gale

La gale passe d’abord par une première phase : l’incubation. Cette étape varie de quelques jours à plusieurs semaines. Puisque la gale se transmet par contact, le sujet n’est pas systématiquement contagieux durant la phase d’incubation. Gardez néanmoins à l’esprit que les premières contaminations peuvent se produire pendant cette étape.

 

Après la phase d’incubation, les démangeaisons commencent à se ressentir. Elles présentent une intensité variable suivant chaque patient. Elles sont également plus accentuées le soir et la nuit. Les démangeaisons sont plus fréquentes sur certains endroits du corps : entre les doigts, au niveau des poignets ou dans la face intérieure de l’avant-bras. Les prurits sont aussi très fréquents au niveau des aréoles des seins chez les femmes, du pli du coude, des aisselles, du triangle des fesses, de l’ombilic et de la partie externe de l’appareil génital.

 

Si les démangeaisons apparaissent moins sur le visage et le dos chez l’adulte, elles sont par contre fréquentes à ces endroits chez les nourrissons. Ces derniers peuvent même présenter des démangeaisons sur les paumes des mains et des pieds.

 

La gale peut donc être particulièrement désagréable chez les nourrissons. Les lésions peuvent se manifester au niveau du cou, de l’abdomen, de la tête, du visage et de la poitrine dans les cas de gale chez l’enfant. La maladie se manifeste dans ce cas par des sillons blancs et sinueux ou de petites bosses rouges. Les éruptions peuvent également se traduire par des égratignures.

 

Ces démangeaisons à prédominance nocturne évoluent en sillon scabieux. Mais elles peuvent aussi entraîner la formation de nodule ou de bouton de gale.

 

Il ne faut pas confondre la gale avec d’autres infections cutanées comme l’eczéma ou la mycose. Un simple examen clinique est insuffisant lorsque les éruptions sont moins manifestes. Il faut parfois effectuer un prélèvement cutané pour pouvoir confirmer la présence du parasite au niveau de la peau.

 

Mais pourquoi attrape-t-on une telle maladie ?

 

Les causes de la gale promenade en famille

Il est faux de penser que la gale est une maladie causée par la malpropreté. La présence du parasite n’est pas liée à l’hygiène. Ce qui n’exclut pas le fait de bien faire sa toilette.

 

La gale est une infection de la peau liée à un type d’acarien appelé sarcoptes scabieihominis. Ce parasite mesure à peine 0,4 mm ce qui le rend invisible à l’œil nu. La gale apparaît après que la femelle ait creusé un sillon sous la peau pour y pondre ses œufs. Les larves d’acariens commencent à éclore 3 à 4 jours après la ponte. Ces dernières vont ainsi gagner la surface de la peau pour y creuser de nouveaux sillons appelés sillons scabieux. Le diagnostic de la gale est ainsi effectué à partir de ces sillons. Il suffit que 5 à 10 acariens colonisent la peau pour que le sujet soit atteint de la gale.

 

Les prurits commencent en général après 3 semaines d’infestation. Mais à partir de la 2e contamination, ils surviennent plus rapidement, c’est-à-dire en quelques jours seulement. Cela est dû au fait que la peau est devenue hypersensible au parasite.

 

Mais comment attraper la gale? La gale est une infection cutanée très contagieuse qui se transmet par contact direct avec une peau infectée. Elle se transmet également par l’utilisation ou le simple contact de la peau avec des effets personnels utilisés par un sujet infecté. C’est la raison pour laquelle toute la famille risque de l’attraper si un seul membre est porteur du parasite.

 

Si telles sont les causes et les symptômes de la gale, que doit-on faire alors pour le traiter ? De quelles prises en charge bénéficie-t-on ?

 

Les traitements possibles de la gale

Le traitement de la gale se fait généralement par voie médicamenteuse. Après avoir diagnostiqué la gale, le médecin prescrira une crème ou une lotion. Son application nécessite un temps de pause de plusieurs heures.

 

médicaments

 

La crème ou la lotion à base de benzoate de benzyle est un médicament efficace pour traiter la gale. Il est recommandé de prendre un bain ou une douche avant d’appliquer le dispositif médical. Pour l’application à proprement parler, il faut la badigeonner à l’aide d’un pinceau plat sur tout le corps. Deux couches successives doivent être appliquées sur la peau. La deuxième couche se fera une dizaine de minutes après la première. Si la gale n’atteint pas encore un stade élevé, l’intervalle d’application peut atteindre plusieurs heures, voire plusieurs jours. Il est toutefois impératif de rincer le produit 24 heures après application. Les parties soignées doivent inclure les appareils génitaux externes. Par contre, ce produit ne doit pas être appliqué sur le cuir chevelu et le visage.

 

Un autre produit issu de l’association d’esdépalléthrine et de butoxyde de pipéronyle est préconisé par le médecin. Il est présenté sous forme d’aérosol. Son application se fait ainsi par pulvérisation. Il est donc plus facile à utiliser. Toutefois, il est contre-indiqué chez les sujets asthmatiques et les femmes enceintes. L’aérosol est aussi déconseillé aux nourrissons souffrant de bronchiolite.

 

Si une personne est infectée dans un foyer, il faut que tous les autres membres suivent le traitement, car la gale est très contagieuse. Il faut également bien nettoyer les effets infectés pour pouvoir éliminer complètement les parasites.

 

En savoir plus sur la gale : 

Quels sont les symptômes de la gale ? 
Comment reconnaître les boutons de gale pour les traiter ?

Comment peut-on attraper la gale ? 

La gale est-elle contagieuse ? 

Comment traiter la gale efficacement ? 

Comment soigner la gale de l'enfant rapidement ? 

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.

Liste des thèmes
Actualités 4
Santé 471
Beauté 7
Diététique & nutrition 32
Bébé & maman 2
Bien-être 8
Hygiène 4
Conseils Santé 3
Nature & plantes 164