Quels sont les symptômes et le traitement de la gale ?

mercredi 27 février 2019
la gale

D’après certaines rumeurs, la gale serait de retour. Pourtant, cette maladie n’a pas totalement disparu, vu qu’en 2010, elle a touché un grand nombre de personnes, de différents âges et de divers milieux socio-économiques.

 

Pour preuve, un sondage a permis de démontrer que 300 millions de la population mondiale seraient atteints de la gale aujourd’hui.

 

Alors, des questions se posent, qu’est-ce vraiment la gale ? Comment la reconnaît-on ? Quels sont ses traitements et ses moyens de préventions ?

 

La gale : c’est quoi ?

C’est une maladie de la peau contagieuse. Elle est causée par le sarcopte, un acarien microscopique qui a la faculté de pénétrer la couche superficielle de la peau.

 

La gale peut se transmettre de façon directe, par contact prolongé entre humains, mais aussi de façon indirecte par échange de vêtements ou de literie. Cependant, cette dernière ne se fait que très rarement, car une température de plus de 60°C peut tuer le sarcopte. La gale peut également être considérée comme une infection sexuellement transmissible vu qu’elle peut provoquer une contamination sexuelle.

 

Contrairement à ceux que beaucoup pensent, elle ne choisit pas ses cibles. En effet, il lui est possible d’attaquer toutes personnes de tous âges et de toutes catégories sociales. Elle peut également se présenter sous forme d’épidémie dans les lieux défavorisés, dans les foyers pour personnes âgées ou chez des individus ayant des moyens de défense immunitaire faibles.

 

Voici les différents types de gale : gale du nourrisson, gale hyperkératosique, gale profuse. Il existe aussi sous des formes compliquées comme la gale animale.

 

La gale : diagnostics et symptômes

Généralement, les premiers symptômes sont de vives démangeaisons le soir et des lésions cutanées causées par les grattages. Ainsi, le diagnostic de la gale commune repose sur l’observation des symptômes et des lésions de la peau. En effet, leur localisation sur certaines parties du corps peut évoquer la gale. Généralement, les parties touchées sont les doigts, les coudes, la surface antérieure des poignets, les fesses, les cuisses ou la partie intime de l’homme.

 

Chez l’enfant et le nourrisson, les symptômes sont plutôt des vésicules ou des pustules au niveau du palmo-plantaire. Alors, si l’un de ces signes se présente, n’hésitez pas à consulter un médecin rapidement.

 

Un grattage de la peau au niveau des sillons permet parfois d’identifier le sarcopte au microscope. Cependant, un résultat négatif ne permet pas d’annuler le diagnostic, la recherche étant difficile en dehors des formes profuses et hyperkératosiques.

 

Parfois, le médecin peut effectuer un test avec de l’encre de Chine. Celle-ci est appliquée sur les zones de la peau qui sont rouges et qui démangent. Après un lavage à l’alcool, si des sillons sont présents, ils vont retenir l’encre qui apparaîtra en noir.

 

La gale : les causes

Les démangeaisons et les lésions liées à la gale sont causées par la présence des œufs du sarcopte dans la peau de la personne atteinte. Comme la température de la peau est adaptée à ce parasite, il pourra parcourir plusieurs centimètres par heure dans la peau. La femelle de cet acarien creuse un sillon dans l’épiderme pour y pondre ses œufs.

 

Pendant sa durée de vie qui est d’environ 1 mois, elle va pondre plus de 40 œufs qui vont mettre 20 jours pour éclore. Une fois adultes, les nouvelles générations de sarcoptes vont s’accoupler pour se multiplier. Contrairement à la gale commune où le nombre de femelles n’est seulement que de 10, ceux de la gale profuse et hyperkératosique peuvent aller jusqu’à plusieurs millions.

 

Quant à la gale animale, elle peut prendre différentes formes : gale de chien, gale de mouton… Elle provoque les mêmes symptômes que les types de gale classique et peut se transmettre à l’homme.

 

La gale : ses traitements

Quand un individu est atteint de la gale, il faut impérativement le traiter et faire un diagnostic sur sa partenaire sexuelle ainsi que les personnes vivant avec lui. Il faut également isoler le malade pendant une durée d’au moins 3 jours pour son traitement. Afin d’éviter un ré-infestation et une épidémie, le traitement du malade doit se faire en même temps que celui de son environnement et de ses lieux d’habitation. Voici quelques techniques pour traiter la gale :

 

Nettoyage de la peau et traitement local : Vous pouvez trouver dans les pharmacies, différents produits antiseptiques pour laver votre corps et éviter les surinfections. Pour les traitements locaux, vous pouvez utiliser le benzoate de benzyle, un produit de référence qui peut être appliquée sur les lésions, le soir avant de vous coucher. Il y a aussi les pyréthrines en spray que vous pouvez mettre sur toutes les parties de votre corps. Cependant, il faut savoir que ce produit est contre-indiqué chez les personnes asthmatiques. Une seule application de ces deux produits sera largement suffisante pour le traitement. Les effets indésirables sont des sécheresses cutanées sévères. Du coup, il vous faudra en supplément, des crèmes très nourrissantes que vous devrez utiliser pendant plusieurs jours après votre traitement.

 

Traitement oral : Ce type de traitement nécessite l’ordonnance d’un médecin. Pour être efficace, il sera utilisé en complément d’un traitement local comme l’Ivermectine. Vous devez prendre ce médicament en une fois tous les 14 jours, cela parce qu’elle n’agit que sur les acariens adultes. Quand vous avez commencé votre traitement, il faut éviter l’utilisation des stéroïdes ou des corticoïdes. En effet, ces produits ne doivent pas être pris, car ils peuvent provoquer un affaiblissement du système immunitaire. Les traitements qui seront proposés par les médecins seront plutôt à base de médicaments antihistaminiques comme la cétirizine.

 

Traitement de l’environnement : L’ensemble des linges de la maison (vêtements, lingerie, serviettes…) doit être lavé et séché à une température de 60°. Pour les tissus qui ne supportent pas cette température, il faudra les enfermer pendant une durée de 6 heures dans des sacs en plastique puis les pulvériser de produits acaricides. Toutes les chambres de la maison doivent également être traitées par des sprays antiparasites que vous pouvez trouver facilement dans les pharmacies.

Il faut savoir que même après un traitement bien suivi, les démangeaisons peuvent se poursuivre pendant environ deux semaines. En effet, les personnes, même si elles sont guéries, peuvent encore sentir des démangeaisons à cause de l’allergie provoquée par le parasite. Il est alors nécessaire d’attendre le renouvellement des cellules de la peau qui prendra 6 semaines. Si les démangeaisons sont insupportables, il est mieux d’utiliser un baume hydratant ou un produit anti démangeaison. Il vous est également possible de consulter un médecin qui pourra vous conseiller des crèmes adaptées à votre peau.

 

Traitement par les huiles essentielles : Avant toute chose, il faut savoir que les huiles essentielles sont contre-indiquées pour les enfants de moins de 6 ans et les femmes enceintes. Quoi qu’il en soit, n’hésitez pas à demander l’aide d’un pharmacien avant d’en acheter, parce que certaines d’entre elles peuvent provoquer des allergies. Les meilleures options restent :

 

- L’Huile essentielle de tea tree : elle s’applique directement sur les sillons. Le soir, avant de vous coucher, vous pouvez recouvrir les parties traitées avec de la vaseline.

- L’huile essentielle de girofle : ce produit ne doit être utilisé que chez les personnes adultes et les enfants de plus de 15 ans. Avant de l’utiliser, il sera préférable de faire un test de tolérance. Pour garantir son efficacité, il pourra être mélangé avec de l’huile végétale.

 

La gale : les moyens de prévention

On ne peut pas prévenir la contamination par les parasites quand on est en relation rapprochée avec des individus atteints de la gale. Cependant, comme il s’agit d’une maladie très contagieuse, il sera nécessaire de prendre quelques mesures pour éviter sa propagation :

 

- Éviter tout contact cutané avec les personnes malades. Aussi, il ne faut pas partager la literie, les vêtements, les serviettes…

- Respecter les traitements prescrits par le médecin.

- Désinfecter les objets lavables par des aérosols antibactériens que vous pouvez facilement trouver dans les pharmacies.

- Lorsque vous lavez les linges souillés, il faut utiliser des gants jetables. Prenez de nouvelles paires tous les jours.

- Passer quotidiennement l’aspirateur dans chaque pièce de la maison et éviter de garder les résidus à l’intérieur de votre maison. Pour information, le sarcopte ne peut pas vivre 24h hors contact humain.

 

Assurez-vous que votre chien ne se gratte pas sans arrêt, qu’il n’a de pellicules ou de rougeurs sur sa peau. Si vous remarquez une de ces choses, nous vous conseillons de l’emmener rapidement chez un vétérinaire, car il se pourrait qu’il soit atteint de la gale animale.

 

De même, si vous avez des doutes, n’hésitez pas à demander l’aide de votre pharmacien. Gardez en tête que la gale ne choisit pas ses cibles, que tout le monde peut en être victime. Malgré cela, elle reste une maladie guérissable. En effet, si vous respectez bien les traitements et les conseils donnés par le médecin, votre maladie disparaîtra en 48 heures.

 

N’oubliez pas qu’il faut avoir une bonne hygiène : traiter votre environnement, les chambres de votre appartement, votre literie et sans oublier vos vêtements.

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.