» » » Comment reconnaître les boutons de gale pour les traiter ?

Comment reconnaître les boutons de gale pour les traiter ?


 

La gale est une maladie très répandue. On en entend parler presque partout. Il s’agit d’une infection microbienne qui touche la peau. La gale est extrêmement contagieuse. Elle peut être acquise à la suite d’un simple contact avec une personne atteinte ou ses objets personnels. En suivant un traitement adapté, le patient se rétablit très vite. Afin d’obtenir des soins appropriés au moment opportun, il est important de savoir identifier la gale.

 


 

la gale

La gale, c’est quoi au juste ?

La gale est une maladie de peau causée par un parasite qui s’appelle sarcopte. C’est une pathologie courante, que l’on peut trouver partout dans le monde. Mais, depuis les années 85, le nombre de personnes affectées a régressé.

 

Un sujet contracte la gale lorsque le sarcopte femelle perce la couche cornée de la peau pour y déposer ses œufs. La salive de ce genre d’acarien est responsable d’une sensation de fortes démangeaisons chez le sujet atteint de la gale. Cette urticaire très prurigineuse est le premier symptôme gale.

 

On distingue deux types de gale : 

 

- Le premier est appelé « gale commune ». Il s’agit de la forme la plus courante, causée par la présence de quelques sarcoptes au niveau de la peau. Elle se transmet par le biais des contacts très répétés du corps avec des personnes qui ont déjà au moins un bouton de gale.

 

- Le second type s’appelle « gale profuse et hyperkératosique ». Elle est due à la présence d’un grand nombre de parasites sarcoptes sur la peau. Elle touche toutes les parties du corps. Cette forme de gale affecte en particulier :

  • Les personnes âgées ;
  • Les personnes qui vivent en collectivité ;
  • Et les sujets immunodépressifs.

La gale profuse et hyperkératosique est très contagieuse par rapport à la gale commune.

 

promenade en familleLes principales causes de la gale et les facteurs à risque 

Comme mentionné plus haut, le sarcopte, un acarien issu de la famille des Sarcoptidae est le responsable de la gale.

 

Comment attraper la gale ? Cette maladie se contracte très facilement. Il suffit de quelques contacts corporels avec une personne affectée pour être contaminé. Cependant, le facteur de risque est la promiscuité. De ce fait, la contagion de la gale est plus élevée chez les écoliers, les enfants qui vont tout le temps à la crèche, etc.

Il faut noter que le sarcopte se développe uniquement chez les humains. La transmission se fait entre les hommes de manière directe, suite à un contact de peau à peau avec une personne atteinte, ou de manière indirecte telle que le partage d’affaires personnelles (habits, chaussures, etc.), l’usage d’un même lit, etc.

Un seul contact peut suffire pour être contaminé.

 

Par ailleurs, sachez que la gale des animaux est différente de celle des humains. Son origine est un autre parasite appelé « sarcopte scabiei ». Par contre, il est possible que l’animal affecté contamine son maître. Mais celui-ci ne peut le transmettre à une autre personne, à cause de ce qu’on appelle une impasse parasitaire.

 

Les symptômes de la gale

Le processus d’incubation peut varier de quelques jours à plusieurs semaines.

 

Le signe principal est une sensation de démangeaison dont l’intensité est variable. La plupart des patients consultent un médecin suite à ce symptôme qui présente des caractéristiques particulières :

  • Une accentuation des démangeaisons le soir, à des endroits précis du corps, notamment : les aisselles, entre les doigts, les fesses, etc.
  • Aucun bouton de gale n’est visible sur le dos et le visage, excepté chez les nourrissons ;
  • Un des entourages du patient n’arrête pas de se gratter.

Comment traiter la gale ?

consultation médecin

 

Le traitement gale est effectué sur la personne affectée et tout son entourage, même si les sujets concernés ne manifestent pas encore de symptôme. De plus, l’environnement doit subir également une désinfection (le lit, les habits, etc.). Pour les articles qui ne peuvent pas être lavés, utilisez de la poudre ou un aérosol.

Le parasite peut être éliminé au bout de 24 heures étant donné qu’il ne peut survivre plus longtemps que ce délai, en dehors du contact humain.

 

En ce qui concerne les traitements médicamenteux, ils se déclinent en deux types, dont les traitements locaux et les traitements par voie orale.

 

Pour les traitements locaux, le médecin peut prescrire une lotion à base de benzoate de benzyle à appliquer en doubles couches après chaque bain. Elle se compose d’esdépalletrine mélangé à du butoxyde de pipéronyle sous forme d’aérosol, ou de crotamiton. La posologie est définie par le thérapeute en fonction de chaque cas.

Les traitements par voie orale ne sont requis qu’en cas de forme grave de la gale. Une surinfection bactérienne doit être traitée avec de l’antibiotique en complément de la désinfection locale. L’ivermectine est un médicament utilisé pour soigner la gale. Il est à prendre une seule fois accompagné d’un verre d’eau. Après cette prise, le prurit guéri normalement après quelques jours ou plusieurs semaines. Si la gale met du temps à guérir, cela ne signifie en aucun cas une résistance ou une récidivité. D’ailleurs, des études confirment que le taux de guérison suite à une prise unique de ce médicament est très variable. Si au bout d’une à deux semaines de traitement, le prurit ne disparait toujours pas, une seconde prise s’avère nécessaire.

 

N’hésitez pas à demander l’avis de votre médecin traitant en cas de doute.

 

Évitez d’utiliser l’ivermectine pour soigner la gale enfant si le sujet pèse moins de 15 kilos. Ce traitement est également proscrit chez la femme allaitante et la femme enceinte, surtout pendant les trois premiers mois de sa grossesse.

 

N’oubliez pas de désinfecter régulièrement vos affaires personnelles avec de l’eau bouillante, de la poudre antiparasitaire ou du détergent.

 

Existe-t-il des traitements complémentaires ?

crème irritation de la peau

 

En cas de gale, il peut s’avérer indispensable de soigner les diverses lésions de la peau qu’elle a causées. Le médecin peut donc vous prescrire des antihistaminiques, des antibiotiques, ainsi que d’autres remèdes destinés au traitement d’un eczéma ou d’une urticaire.

 

Néanmoins, les lésions causées par les grattages nécessitent un traitement plus long.

Suivez attentivement les indications et respectez la posologie recommandée.

 

En savoir plus sur la gale : 

Quels sont les symptômes de la gale ? 
Comment reconnaître les boutons de gale pour les traiter ?

Comment peut-on attraper la gale ? 

La gale est-elle contagieuse ? 

Comment traiter la gale efficacement ? 

Comment soigner la gale de l'enfant rapidement ? 

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.