» » » Comment peut-on attraper la gale ?

Comment peut-on attraper la gale ?

mardi 29 décembre 2020

 

La gale est une affection parasitaire de la peau. C’est une maladie contagieuse qui se caractérise par une forte démangeaison de prédominance nocturne. Les personnes infectées sont dans ce cas prises d’une envie irrésistible de se gratter, surtout pendant la nuit ou après le bain. Cette pathologie est ainsi à la fois gênante et disgracieuse. C’est pourquoi il convient de prendre toutes les précautions pour éviter la contamination. Pour découvrir comment attraper la gale, il faut en effet comprendre cette maladie et connaitre ses causes, ses symptômes, son mode de transmission et son évolution. Ces informations permettent d’appliquer correctement les mesures préventives pour limiter sa prolifération.

 


 

la gale

Présentation de la gale

La gale est une réaction du système immunitaire face à la présence de ses parasites et ses œufs ainsi que leurs excréments. Ses symptômes se manifestent très souvent entre les doigts, sur les poignets, sur le ventre, sur les fesses ainsi qu’au niveau des organes génitaux.

 

En fonction du nombre de parasites qui infectent la peau, les spécialistes de la santé identifient 2 catégories de gale. Il existe pour cela la gale commune et la gale hyperkératosique, aussi appelée la gale croûteuse généralisée ou la gale norvégienne. Pour la première catégorie, cette maladie engage seulement 5 à 10 parasites. Elle peut infecter tous les âges et peut atteindre autant les femmes que les hommes. En ce qui concerne la gale croûteuse généralisée, les sarcoptes se multiplient très vite.

 

C’est pourquoi leur nombre chez une personne infectée peut atteindre jusqu’à plusieurs centaines, voire plusieurs millions. Cette catégorie touche généralement les personnes atteintes d’une démence, d’un VIH, d’un cancer, etc. Le système immunitaire pour ces cas est souvent fragile et facilement franchissable.   

 

Causes de la gale

La gale est provoquée par un acarien appelé sarcopte de la gale. Il s’agit d’un parasite invisible à l’œil nu connu en latin sous le nom de sarcoptes scabiei hominis. Cet agent pathogène attaque l’épiderme et se nourrit du sang. Il ne peut survivre à l’air libre que pendant quelques jours. Pour déposer ses œufs, la femelle féconde de cet acarien creuse un sillon au niveau de la couche superficielle de la peau. Après 3 à 5 jours, les œufs éclosent et donnent des larves. Ces dernières deviennent des sarcoptes adultes au bout de 2 à 3 semaines et envahissent la surface de la peau. C’est en raison de ce processus que la gale n’est pas hautement contagieuse qu’après cet intervalle de temps.

 

Mode de transmission des agents pathogènes de la gale promenade en famille

En tant qu’affection cutanée, la gale se transmet par contact physique rapproché, peau contre peau. Les agents pathogènes contaminent l’épiderme de la personne saine après que celle-ci touche la peau d’un sujet infecté. Le risque est très élevé pour le cas d’un contact intime, amical et familial. Le risque de contamination demeure fréquent pour ce mode transmission chez les enfants à l’école, les membres d’une famille ou les amis proches.

 

La gale est aussi une infection sexuellement transmissible. Il est pour cela possible de l’attraper par le biais d’une relation sexuelle avec une personne contaminée. Son niveau de transmission se classe au même rang que celui de la syphilis et de l’infection à chlamydia.

 

Les parasites responsables de cette maladie peuvent contaminer les objets inertes en contact direct avec la peau comme les vêtements, les draps, les chaussures, etc. Pour ce cas, la contamination est limitée. En effet, les agents pathogènes de la gale ne peuvent survivre en dehors de la peau que quelques jours. Également, ils ne résistent pas au lavage au-delà de 55 ° C.

 

Chez les animaux, la gale se manifeste de manière différente, mais elle peut contaminer l’homme. Heureusement, le système immunitaire humain élimine facilement les parasites des animaux. Lorsqu’elle se transmet à l’homme, la gale animale reste bénigne et ne provoque pas de symptôme visible.

La chaleur et l’humidité augmentent le risque de contamination.

 

Durée d’incubation de la gale

Pour les personnes infectées pour la première fois, la gale ne laisse apparaitre aucun symptôme qu’après 2 ou 3 semaines de contamination. C’est le temps imparti pour que l’organisme puisse identifier l’agent pathogène. Pour les sujets qui ont déjà attrapé la gale auparavant, la démangeaison se manifeste au bout de 3 à 4 jours de recontamination. Pour ce cas, le système immunitaire réagit rapidement puisqu’il connait déjà le parasite.

 

Pendant la période d’incubation, les sarcoptes sont tout à fait capables de contaminer une autre personne. La transmission est pour cela possible même si l’individu infecté ne présente aucun symptôme. Cette hypothèse implique ainsi que le traitement de la gale doit être appliqué dès que les premiers signes de grattage apparaissent. Les mesures de prévention doivent aussi concerner l’entourage proche des personnes contaminées.

 

Évolution de la gale

consultation médecin

 

La gale est une maladie bénigne, mais ses symptômes ne se guérissent pas spontanément. Pour éliminer ses agents pathogènes, il convient de suivre un traitement spécifique. Avec des mesures thérapeutiques sérieuses, il est possible d’éliminer les sarcoptes en 24 à 48 heures. Lorsque ces parasites sont complètement éradiqués, les démangeaisons peuvent encore persister pendant 2 semaines après la fin du traitement. Cela s’avère être une réaction normale de l’organisme puisque les cadavres des parasites ne sont pas encore complètement éliminés. Il faut donc attendre que les cellules cutanées se renouvèlent entièrement pour que les symptômes disparaissent totalement.

 

Contrairement aux idées reçues, cette maladie ne résulte pas d’un manque d’hygiène. Par contre avoir une bonne hygiène participe grandement à sa prévention. Lorsqu’ils se logent dans les objets inertes, les parasites responsables de la contamination peuvent facilement être éliminés au lavage. Par contre, le savon et les produits pour le bain n’ont aucun effet sur les sarcoptes lorsqu’ils infectent la peau.

 

Sans prise en charge, les démangeaisons s’intensifient et pourraient altérer la qualité de vie de la personne contaminée. En raison du grattage, elles pourraient aussi se développer en lésion surinfectée par des bactéries. On parle pour ce cas de la gale impétigineuse, une autre catégorie de cette maladie qui se manifeste par des boutons, des suintements et des gonflements lymphangites.

 

Chez certains patients il peut également arriver que la gale commune évolue en gale croûteuse ou en hyperkératosique.

 

En savoir plus sur la gale : 

Quels sont les symptômes de la gale ? 
Comment reconnaître les boutons de gale pour les traiter ?

Comment peut-on attraper la gale ? 

La gale est-elle contagieuse ? 

Comment traiter la gale efficacement ? 

Comment soigner la gale de l'enfant rapidement ? 

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.

Liste des thèmes
Actualités 4
Santé 471
Beauté 7
Diététique & nutrition 32
Bébé & maman 2
Bien-être 8
Hygiène 4
Conseils Santé 3
Nature & plantes 164