» » » Qu'est-ce que la pyélonéphrite du bébé ?

Qu'est-ce que la pyélonéphrite du bébé ?


 

Il n’est pas toujours évident de repérer la pyélonéphrite bébé. Pourtant, elle doit être détectée le plus vite possible. Elle peut entrainer de l’atrophie des reins et ainsi engendrer leurs dysfonctionnements. La pyélonéphrite est une infection des voies urinaires (reins et bassinet) pouvant toucher adultes, enfants et nourrissons. Cette infection urinaire bactérienne s’avère être très grave.

 


 

bébé qui pleure

Différence entre cystite et pyélonéphrite

À la différence de la pyélonéphrite, la cystite est une infection de l’appareil urinaire basse. Elle est moins grave que la pyélonéphrite et provoque une miction douloureuse.

 

La pyélonéphrite bébé est susceptible de détruire les reins contrairement à la cystite. Elle peut être un prolongement d’une cystite mal soignée ou encore d’une infection urinaire.

 

Les complications engendrées par cette maladie se traduisent par une infection dans le sang ou de la septicémie et des cicatrices au niveau des reins (pouvant compromettre le fonctionnement rénal). Il faut rappeler que tout le monde peut être victime de la pyélonéphrite.

 

Pyélonéphrite du bébé : symptômes et causes

La pyélonéphrite chez les bébés (de moins de 2 ans) se manifeste généralement par une fièvre isolée et inexpliquée. La température de l’enfant peut augmenter jusqu’à 40 °C ; alors qu’il n’est pas atteint d’une maladie infantile ou d’autres pathologies pouvant être la cause d’une hausse de température. Une consultation pédiatrique doit immédiatement avoir lieu si ce symptôme apparait subitement.

 

Chez le nourrisson, la pyélonéphrite se traduit par une perte d’appétit ou même de poids. Le bébé tète peu et devient pâle. Il a un caractère grognon et ressent une grande fatigue. La pyélonéphrite de l’enfant entraine aussi des vomissements, des diarrhées, des douleurs au niveau de l’abdomen et des nausées. Cette maladie urinaire peut être accompagnée par du sang lors de la miction et l’enfant pourrait pleurer trop souvent. Tous ces symptômes de la pyélonéphrite ne s’observent pas forcément en même temps.

 

jus de cramberry

 

Pyélonéphrite cause : cette forme d’infection urinaire est causée par la bactérie Escherichia coli. Cette bactérie se localise dans l’intestin ou encore autour de l’anus.

 

Une cystite prolongée ou mal traitée constitue aussi un des facteurs favorisant l’apparition de la pyélonéphrite du bébé. Chez l’enfant et le bébé, cette maladie de la voie urinaire haute (reins et bassinet rénal) peut être due à un reflux vésico-rénal. Ce dernier est en relation étroite avec l’immaturité du clapet. 75% des cas de ce genre d’infection concernent notamment les enfants.

 

Le rétrécissement de l’uretère et la perturbation du passage des urines vers la vessie font aussi partie des causes déclenchant l’apparition et la complication de la pyélonéphrite. 

 

analyses d'urinesExamen, diagnostic et complication

Nombreux sont les facteurs pouvant être à l’origine de la pyélonéphrite. Des examens médicaux doivent être entrepris afin de confirmer le diagnostic. Il est impératif de réaliser une analyse urinaire. Elle peut confirmer ou infirmer que l’enfant souffre de cette infection chronique. Comment recueillir l’urine du bébé ?

 

La récupération directe du jet d’urine est un moyen facile pour ne pas fausser les résultats lors de l’analyse des bactéries concomitantes. L’utilisation de la bandelette permet aussi de faire une analyse d’urine. Déposez la compresse dans la couche du bébé et puis placez dessus la bandelette une fois la compresse mouillée. Cela permet d’observer la présence ou l’absence des nitrites et des leucocytes.

 

Dans le cas où la bandelette présente une réaction positive, des leucocytes et des nitrites sont donc présents. Un examen cytobactériologie des urines ou ECBU doit impérativement être effectué. Si le résultat est positif, l’identification de la bactérie avec précision doit se faire. Dès lors, l’enfant sera placé sous haute surveillance.

 

Afin de rechercher une éventuelle malformation, une échographie doit être effectuée. Ce contrôle permet de rechercher un syndrome de malformation tel que le reflux vésico-urétral.

 

La gravité de la pyélonéphrite bébé peut finir par engendrer de la septicémie, une infection mortelle. La complication se traduit aussi par des cicatrices rénales et même par la destruction des reins. C’est pour cette raison que la consultation médicale est nécessaire. Restez attentif aux symptômes mentionnés ultérieurement et prenez rendez-vous chez un pédiatre.

 

Comment soigner la pyélonéphrite du bébé ?

Comme la cystite, pyélonéphrite chez les nourrissons n’est pas contagieuses. La bactérie responsable de l’infection ne se transmet pas et ne survit pas à l’air libre. Les petites filles semblent être les plus concernées par cette maladie urinaire. Les petits garçons non circoncis à partir de 3 mois sont aussi victimes de l’infection.

 

L’administration par voie intraveineuse des antibiotiques est envisagée dans le traitement urgent de la pyélonéphrite du bébé. Les antibiotiques vont ensuite être pris par voie orale.

 

antibiotique infection urinaire

 

Pour les bébés de moins de 3 mois, une hospitalisation de quelques jours et une perfusion d’antibiotiques accompagnent le traitement. En cas de malformation, une intervention chirurgicale permet de la corriger. Cette opération n’est pas immédiatement proposée par le médecin, car les urètres peuvent grandir et la voie retrouvera ainsi son fonctionnement optimal. Dans le cas contraire, une opération peut être suggérée par le thérapeute.

 

La pyélonéphrite du bébé : comment la prévenir ?

Chez les petits garçons, une circoncision peut éventuellement prévenir ou lutter contre les infections urinaires. Afin de repérer les anomalies au niveau des reins, une échographie doit se faire. Elle permet en fait de localiser les syndromes malformatifs. En général, cette maladie peut disparaitre après un traitement à base d’antibiotiques.

 

Il est important de contacter dans l’immédiat un médecin lorsque vous constatez un ou plusieurs symptômes associés à la pyélonéphrite bébé. En cas de fièvre inexpliquée, n’hésitez pas à consulter un pédiatrique ou votre docteur traitant. Soyez très attentifs aux signaux que votre bébé démontre.

 

Pour l’enfant et pour l’adulte, éviter de se retenir d’uriner. Videz au moins 5 fois par jour la vessie pour éviter toute infection de la voie urinaire. La constipation peut aussi être un des facteurs responsables de ce genre de maladie. Il est de ce fait indispensable de consommer des aliments riches en fibre.

 

Une bonne hydratation permet également de prévenir la pyélonéphrite. Il faut en revanche avoir une bonne hygiène de vie et respecter des simples gestes au quotidien. Comme cette infection présente un grand danger, vous devez toujours rester attentifs à votre état de santé.

 

En savoir plus sur les symptômes de la pyélonéphrite : 

Qu'est ce qu'une phélonéphrite aigue ? 

Qu'est-ce que la pyélonéphrite du bébé ? 

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.