» » » Spray nasal

Spray nasal (Oreille & nez)

  • Avec quels produits laver son nez ?

On trouve beaucoup de produits pour l’hygiène nasale sur votre pharmacie en ligne pharmashopi.com, que ce soit pour les infections, l’otite ou la sinusite.

 

Lorsqu’il est question de faire un lavage nasal, on hésite souvent entre sérum physiologique et eau de mer, avec et sans huiles essentielles. Quels sont donc les produits adaptés ?

  • Sérum physiologique et eau de mer : quelle est la différence ?

Le sérum physiologique est un produit à base de chlorure de sodium, sans autres minéraux contrairement à l'eau de mer. 

 

En effet, ce dernier est très riche en oligo-éléments et en sels minéraux comme le calcium, le cuivre ou le soufre. Ces minéraux aident les cellules ciliées de la muqueuse nasale, c'est-à-dire les cils qui filtrent la poussière et les microbes.

 

Ils favorisent également la production du mucus protecteur qui est très riche en anticorps. 

 

Cependant, les sérums physiologiques sont plus conseillés en cas de rhume, notamment celles enrichies en agents tensioactifs qui facilitent la sécrétion des mucus pour bien se moucher.

  • Différence entre mer isotonique et hypertonique 

Quand l’eau de mer est trop salée, elle devient isotonique, c'est-à-dire concentrée en sel, ou chlorure de sodium, dont la teneur est similaire à celle de notre corps, soit 9 g/l. Le procédé est obtenu généralement par électrolyse ou dilution d’eau, deux techniques qui permettent de conserver la teneur des autres minéraux.

 

Des solutions d'eau de mer hypertoniques sont disponibles dans les pharmacies et les grandes surfaces. Elles ont une concentration en sel très forte qui dépasse parfois les 20 g/l. Étant donné qu’elles sont très irritantes pour la muqueuse nasale, leur utilisation n’est conseillée que pour un nez bouché ou une sinusite aiguë. La raison est qu’elles vont facilement créer un appel d'eau qui désengorgera les cellules congestionnées. 

 

Plusieurs eaux de mer diluées sont enrichies en oligoéléments tels que le cuivre qui est à la fois anti-infectieux et anti-inflammatoire. Ce qui est utile en cas d’infection virale, bactérienne aiguë, et bien d’autres encore. Concernant le soufre, il est très efficace pour renforcer les défenses immunitaires. De même qu’il est parfois conseillé d’y recourir lorsque des infections ORL ou respiratoires récidivantes venaient à apparaître.

 

Quant aux huiles essentielles qui sont antivirales et décongestionnantes (eucalyptus, thym ou romarin), elles sont très souvent associées à de l'eau de mer hypertonique. Elles sont conseillées en cas de rhume, mais pas avant 3 ans, ou douze ans pour certains, et ne doivent pas être utilisées par les personnes allergiques ou ayant des antécédents de convulsion.

Spray nasal

Les raisons de bien se laver le nez

Nous nous douchons tous les jours, pourtant nous n’accordons pas assez d’importance pour le lavage nasal alors qu’y recourir permet d’éviter les infections ORL.

 

Nous allons, dans cet article, vous dire pourquoi se laver le nez est important.

 

Se laver le nez : pourquoi ?

Se laver fréquemment le nez offre beaucoup d’avantages. Ce geste d’hygiène :

 

- Sert de prévention et de traitements contre les infections rhinopharyngées

- Améliore la respiration et l’olfaction qui sont gênées par la pollution environnementale 

- Joue un rôle de barrière face aux allergies aériennes en les empêchant de déclencher la réaction allergique locale nasale,

- Restaure l'activité physiologique nasale : filtration, drainage, immunité... 

 

Se laver le nez : comment et quand ?

La fréquence des lavages peut varier selon la nécessité. Le liquide salé isotonique n'est pas toxique et n’affecte donc pas le fonctionnement de l’organisme, il n'y a alors aucune limitation théorique au nombre de lavages nasaux quotidiens. Mais, il est conseillé de se nettoyer le nez deux fois par jour, matin et soir avec des mouchages de temps en temps. Il faut savoir que la majorité des maladies nasales nécessitent environ six utilisations par jours.

 

Afin que le nettoyage soit efficace, il doit se faire d’une façon plus simple et très rapide pour éviter les lassitudes. Il en va de même pour les pulvérisateurs.

 

Lavage nasal : Même en bonne santé, sans rhume ni rhinite allergique ?

Se nettoyer le nez n’est pas obligatoire. Mais par contre, l'action préventive des lavages nasaux peut vous protéger contre les infections rhinopharyngées et les rhinites allergiques. Y recourir est donc conseillé pour les personnes fragiles et allergiques.

 

Lavage nasal : des contre-indications ?

Jusqu'à maintenant, les médecins n’ont pas indiqué des contre-indications. Cependant, chez les individus hypertendus, l’apport du sel est parfois contrôlé. Il est alors préférable d’éviter d'en avaler durant le traitement.