» » » Défenses naturelles

Défenses naturelles (Aromathérapie)

  • Zoom sur les défenses naturelles

Les défenses naturelles permettent à l’organisme humain de se protéger en toute autonomie contre les agressions venant de l’extérieur.

 

Un corps bien portant parvient plus facilement à annihiler l’action des agents pathogènes. Pour être en forme, il importe d’adopter une alimentation bien équilibrée.

  • Les principaux responsables de la défense naturelle

Les muqueuses et la peau sont les premiers moyens de protection du corps humain. Elles luttent contre l’incrustation de substances étrangères, telles que de parasites ou de microbes. La surface cutanée en particulier empêche l’intromission d’agents responsables des infections.

 

Cet organe est la plupart du temps infaillible. Mais il peut arriver qu’il ne puisse remplir convenablement sa mission. Il peut laisser passer des éléments dangereux et étrangers dans l’organisme. Ces derniers transportent avec eux des pathologies, des champignons, des bactéries ou des virus par l’intermédiaire des parasites.

  • Comment le corps lutte-t-il contre l’attaque des antigènes ?

Ces agents pathogènes sont également dénommés antigènes. Le corps vient lutter contre leur invasion au moyen de ses défenses naturelles. Il fait alors appel à l’intervention des agents spécialement responsables de cette protection naturelle, les lymphoïdes et les leucocytes.

 

Lorsque l’organisme repère la présence des éléments qui lui sont étrangers, il se déclenche immédiatement une réaction défensive contre ces corps nouveaux.

 

Cette action de lutte se traduit concrètement par des sensations de douleur et des rougeurs constatées au niveau des zones agressées. Elle se manifeste également par une augmentation de la température au-delà de la normale.

  • Que se passe-t-il en cas d’échec ?

Si l’infection est grave, l’organisme ne pourra pas à lui tout seul, parvenir à l’élimination de ces antigènes. Il cherchera alors d’autres formes de défenses naturelles en faisant appel aux cellules immunitaires. Celles-ci se trouvent généralement au niveau des ganglions lymphatiques. Elles agissent dans le but de détruire ces agents étrangers.

 

Ce phénomène explique le concept de la vaccination. Il s’agit d’introduire dans le corps humain des substances nocives à l’organisme. Au moindre contact avec des antigènes, le corps de l’homme se protège plus facilement contre ces agents pathogènes, responsables des infections et des maladies.

 

Afin de renforcer ses défenses naturelles, il est indispensable de s’alimenter de manière saine et équilibrée. Privilégier par exemple les fruits et légumes qui comportent un taux élevé de minéraux et de vitamines, boire suffisamment d’eau afin d’évacuer les déchets toxiques.

Défenses naturelles

Comment accroître ses défenses naturelles ?

La défense naturelle est assurée en principe par les muqueuses et la peau. Toutefois, il se peut que ces éléments ne parviennent pas à empêcher l’intromission d’agents pathogènes extérieurs, comme les microbes.

 

Le corps réagit alors instantanément, afin de freiner les attaques de ces antigènes. Pour lutter contre ce genre de situation, il est conseillé d’utiliser certains produits naturels provenant d’aromathérapie ou de phytothérapie.

 

Les vertus des huiles essentielles

Les huiles essentielles se placent aux premiers rangs des meilleures défenses naturelles. Afin de désinfecter l’air ambiant, dispersez de l’eau ajoutée d’huile essentielle de citron de temps en temps dans votre maison.

 

Vous pouvez aussi vous en frictionner sur certaines parties de votre corps, comme l’avant-bras et le ventre. Pour ce faire, prenez un mélange d’huiles essentielles d’eucalyptus radiata, de bergamote et d’arbre à thé. Ces plantes sont reconnues pour leurs bienfaits apaisants et tonifiants.

 

Un massage avec des huiles essentielles antivirales permet aussi de fuir l’apparition d’états grippaux. Essayez de combiner les huiles essentielles de thym, de Ravintsara et de poivre noir, qui sont toutes dotées de vertus antigrippes bien connues.

 

Optimiser les défenses naturelles chez l’enfant

Afin de favoriser le système immunitaire de l’enfant, pensez à adopter au quotidien certains gestes faciles et simples. Invitez-le à dormir suffisamment, jusqu’à 12, voire 14 heures par jour. Le manque de sommeil conduit en effet, à une fatigue physique et intellectuelle et ainsi, à l’affaiblissement de l’organisme.

 

Incitez vos touts petits à respirer de l’air en leur encourageant à des activités externes (vélo, course…). De cette façon, vous contribuerez à une bonne stimulation de leur système immunitaire. Limitez aussi leur consommation de sucreries.

 

Il a été prouvé scientifiquement que ceux-ci agissent négativement sur le système immunitaire.