» » » Transpiration

Transpiration (Dermatologie)

Conseils santé

 

La transpiration est une fonction naturelle qui a pour but d'aider à réguler la température du corps. Son odeur, son excès ou son absence peuvent être invalidantes et devenir gênantes. L'automédication est ici délicate pour trouver le remède adéquat. Il est possible d'avoir recours à l'homéopathie en prenant 3 granules 1 fois par jour des deux remèdes les plus évocateurs jusqu'à amélioration des symptômes. Les souches suivantes sont à utiliser en fonction de la localisation : 

  • Calcaréa carbonica 5 CH : à utiliser lors de transpiration de la tête et du front en s'endormant
  • Silicea 7 CH : traitement homéopathique indiqué en cas de transpiration des pieds
  • Sepia 9 CH : souche homéopathique préconisée en cas de transpiration des aisselles avec une odeur fétide et/ou des paumes des mains irritantes. 
  • Nitricum acidum 7 CH : on conseille ce traitement homéopathique en cas de transpiration des aisselles avec une odeur fétide, des sueurs froides des mains et/ou des sueurs irritantes des pieds. 

Voici les souches homéopathiques à utiliser en fonction des modalités d'apparition : 

  • Natrum muriatium 7 CH : souche homéopathique à utiliser après les repas en cas de transpiration de la face et autour du nez
  • Sulfuricum acidum 7 CH : traitement homéopathique indiqué après avoir mangé chaud ou bu de l'alcool lors de transpiration épuisantes la nuit
  • Ambra Grisea 7 CH : traitement homéopathique préconisé en cas de transpiration survenant lors d'une émotion.
  • Agaricus 7 CH : conseillé en cas de transpiration comme de l'eau, la nuit
  • China Rubra 7 CH : à utiliser si la transpiration apparait la nuit, lors d'une fatigue à l'effort, et/ou si elle est épuisante au niveau du cou.
  • Sulfur 9 CH : Convient au sujet qui transpire facilement, notamment après les repas, et qui a toujours trop chaud. 
  • Phosphoricum acidum 9 CH : indiqué en cas de transpiration abondante la nuit, épuisante. 
  • Veratum album 9 CH : traitement homéopathique préconisé en cas de malaises avec des sueurs froides au niveau du front et de la face.

Le saviez vous ? Lors des grosses chaleurs, limitez les boissons très chaudes ou, au contraire, très glacées car elle créent des changements brutaux de température du corps compensés par une sudation plus importante. Supprimez le café, les boissons alcoolisées et les aliments épicés, ils augmentent la température interne. Evitez les aliments riches en zinc et en fer comme le fois, les sardines, les crustacés, les abats ou encore le jaune d'oeuf.
 

Transpiration

Un soin homéopathique dont les avantages sont avérés !

Afin de pouvoir profiter des bienfaits de l'homéopathie au maximum, consultez un médecin homéopathe. Afin de vous soigner au mieux, votre praticien vous prescrira un traitement spécifique. En sachant qu'avec l'homéopathie comme pour les domaines médicaux, il y a des moments de la journée précis pour prendre chaque produit.

 

Deux genres de traitements : courts ou longs

Le traitement homéopathique est connu pour soigner plusieurs pathologies graves, mais aussi de multiples maladies récidivantes. Dans le cas d'une affection aiguë, il s'agit d'un traitement court qui vient rapidement à bout des symptômes. Dans le cas d'une maladie chronique, il s'agit d'un traitement étendu sur une longue période qui cherche à limiter l'intensité et la fréquence des crises.

L'homéopathie se pratique suivant deux directions. On trouve premièrement l'homéopathie pluraliste, qui associe différents produits. Un homéopathe dit "uniciste" n'utilise pas de produits complémentaires, mais une substance active unique.



Quels effets contre quels troubles ?

L'homéopathie a démontré son utilité contre de multiples pathologies. Parmi les plus communes, on peut citer l'état grippal et l'anxiété. Des troubles fonctionnels comme l'herpès ou les allergies apparaissent de façon récurrente. L'homéopathie permet aussi de traiter ces types de maladies récidivantes. Aider votre corps à lutter contre la maladie et parallèlement diminuer les symptômes causés par cette dernière est l'une des missions de l'homéopathie. Dans la majorité des cas, l'homéopathie est un traitement de support : celle-ci diminue, entre autres, les effets indésirables de la chimiothérapie.

 

Des soins naturels pour tout le monde

Vous êtes jeune, ou au contraire âgé ? Un homme, ou une femme ? Peu importe, car l'homéopathie peut être proposée à tous.

 

L'homéopathie est renommée pour ses granules, mais on peut également prendre les remèdes sous forme de sirops ou de suppositoires.

 

Une spécialité à l'efficacité reconnue ? L'homéopathie !

Tout au début du 19e siècle, dans le royaume de Saxe, qui correspond de nos jours à l'Allemagne, un médecin du nom de Samuel Hahnemann invente le terme « homéopathie ». La pratique de l'homéopathie a vu sa cote de popularité croître au fil des recherches réalisées pour contribuer au bien-être des patients. Plus de la moitié de la population de l'Hexagone utilise à présent l'homéopathie, qui est prescrite par de nombreux généralistes. Si acheter des tubes homéopathiques est simple, nous recommandons de d'abord consulter un spécialiste.

 

L'homéopathie ? C'est simple à comprendre !

Partant de l'hypothèse que le corps de l'homme peut guérir de divers maux par ses propres moyens, cette spécialité médicale est très facile à comprendre. L'homéopathie sert à le stimuler. En dehors de la maladie, les diverses réactions psychiques et physiques du patient ont une importance cruciale aux yeux des spécialistes en homéopathie. L'un des grands fondements qui définissent cette médecine est ce que l'on nomme la similitude. Si elle est utilisée dans des doses très réduites, une substance provoquant des effets semblables à ceux causés par la maladie a la capacité de soigner un patient. L'homéopathie fait usage de substances soit d'origine végétale, soit d'origine animale. Cette médecine peut par ailleurs se servir de substances minérales, par exemple le calcaire ou le potassium. La dilution de substances actives est ce qui rend l'homéopathie efficace. Pour arriver à une dose dite « homéopathique », le nombre de dilutions est très important. C'est ainsi qu'il est possible d'améliorer considérablement l'efficacité d'un traitement.