Comment bien s'occuper de sa peau durant une chimiothérapie ?

jeudi 31 janvier 2019
chimiothérapie

Pendant la chimiothérapie, le corps est sujet à différents changements, dont la chute de cheveux. Toutefois, ce n’est pas le seul dommage important à prendre en considération.

 

En effet, la chimiothérapie a aussi des effets néfastes sur la peau. C’est pourquoi il est important de prendre soin de sa peau au cours de ce traitement. Cet article vous apprend justement comment procéder tout au long de cette période.

 

Chimiothérapie : qu’arrive-t-il à la peau ?

Les traitements contre le cancer peuvent conduire la peau à devenir rouge. Des plaques peuvent également se former. Mais encore, la peau peut se dessécher et la formation d’acné est à prévoir. En fait, ce sont là les effets secondaires de la chimiothérapie.

 

Pour tout dire, chacun a sa manière de réagir à ce genre de traitement. Certes, les effets peuvent prendre fin lorsque le traitement se termine, mais parfois, il faut passer par des soins dermocosmétiques afin de retrouver une belle peau. 

 

Lors de la chimiothérapie, le problème appelé « main-pied » peut survenir. Il concerne la plante des pieds d’une part et les paumes de la main d’autres parts. La peau rougit et enfle. Ensuite, des cloques apparaissent à la surface. Ce problème survient du fait de certaines thérapies ciblées, mais il peut aussi découler des molécules de chimiothérapie. Ceux qui souffrent de ce syndrome sont conviés à appliquer un agent hydratant qui permet de soulager la peau. Sinon, il est aussi envisageable de passer par une pédicure et une manucure avant d’entreprendre un tel traitement.

 

Si les pieds et les mains sont déjà usés, le mieux est d’opter pour cette stratégie.

 

La radiothérapie peut engendrer des brûlures. Dans ce cas, il est plus conseillé d'utiliser une crème hydratante entre chaque séance. Attention toutefois à ne pas l'appliquer avant. Il faut également éviter tout ce qui est lotion parfumée, déodorant et parfum.

 

Si le patient prend des médicaments avant la séance, il faut le signaler au médecin étant donné que certains produits pharmaceutiques réagissent mal aux rayons.

 

Comment sera la peau pendant cette période ?

Les traitements anti-cancéreux s’éliminent par voie urinaire la plupart du temps. Parfois, ils partent via la sueur et passent donc par les pores. De ce fait, la peau est plus sèche et devient beaucoup plus sensible. Pourtant, certaines personnes peuvent aussi souffrir de peau grasse suite à une chimiothérapie.

 

Les produits de référence pour le corps

Les produits du corps à utiliser dans le cadre de la chimiothérapie ne se choisissent pas à la légère. Pour ta toilette, il vaut mieux se tourner vers un gel nettoyant exempt de savon. Le pain surgras peut également faire l’affaire étant donné qu’il respecte le pH de l’épiderme. Par contre, les savons ordinaires sont à prohiber de par le fait qu’ils contiennent de l’alcool et du parfum.

 

Pour se nettoyer le visage, il est conseillé d’opter pour de l’eau micellaire, car elle présente la particularité de ne pas agresser l’épiderme. Le mieux serait même de se tourner vers une gelée micellaire qui s’applique à l’aide d’un coton. De ce fait, le sujet verra la peau de son visage devenir plus élastique.

 

Afin de rincer le surplus de produits, il suffit de pulvériser un peu d’eau thermale dessus. Puis, il ne reste plus qu’à sécher le tout. Sinon, il est envisageable de sécher le visage avec un coton doux.

 

Recourir à une crème pour le visage

Lorsque le visage est propre, il faut songer à nettoyer la peau en usant d’une crème de jour nutritive qui apporte du confort. Le sujet peut alors continuer à user de ses crèmes et sérums habituels s’ils n’ont pas d’effet secondaire. Le cas échéant, il est recommandé de choisir des produits sans parabène, ni conservateur et parfum. Ainsi, les réactions allergiques ne seront pas à craindre.

 

Sinon, il faut éviter les huiles essentielles qui peuvent faire du mal à l’épiderme. Si la peau semble fatiguée par le traitement, il vaut mieux privilégier l’huile d’amande douce et l’huile d’argan. Celle de germe de blé est aussi une excellente idée.

 

Il est aussi déconseillé de se fier aux produits chimiques qui sont riches en conservateurs. Les produits bios pour leur part ne sont pas vraiment recommandés étant donné que leurs actifs naturels peuvent être trop puissants pour une peau rendue sensible par la chimiothérapie.

 

Entre tout ce qui est gel, savons ou encore crème, il faut savoir que les produits dermocosmétiques sont les meilleurs pour les peaux fragiles. Leur formule est certes simpliste, mais elle ne contient ni parabène ni conservateur.

 

À ce sujet, de nombreuses marques s’y sont intéressées dernièrement.

 

La crème contre les rides ?

Bien que la peau soit à chouchouter en période de chimiothérapie, cela ne signifie pas quil faut éviter les antirides. En effet, il suffit de prendre un produit rempli d’acide hyaluronique qui capte l’eau et la garde dans les couches de la peau. De ce fait, l’épiderme sera plus volumineux et le problème de rides sera facilement contourné.

 

Attention cependant aux crèmes à base d’acides de fruits ou de rétinols qui irrite l’épiderme.

 

La nécessité d’une protection contre le soleil 

La peau fragilisée par la chimiothérapie doit être effectivement protégée contre les rayons du soleil. Pour ce faire, il suffit d’ajouter de la crème de protection solaire sur la crème du jour. Il est alors important de choisir une crème protégeant des UVA et des UVB. Les crèmes ayant des indices de protection maximale sont à préférer. En restant à la maison, il est conseillé de fermer les fenêtres pour protéger la peau.

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.

Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris