» » Qu'est ce que le bouchon muqueux ?

Qu'est ce que le bouchon muqueux ?

mardi 05 octobre 2021

 

Substance gélatineuse qui a tendance à s’épaissir au cours de la grossesse, le bouchon muqueux est une sorte d’amalgame de glaire cervicale et de cellules desquamées. Ces éléments font former un amas gélatineux qui va se placer entre les membranes et l’orifice interne du col de l’utérus afin que celui-ci soit obstrué et à l’écart des agents pathogènes externes. En d’autres termes, le bouchon muqueux est un genre d’armure qui sert à protéger le bébé des germes et microbes susceptibles d’être présents à l’intérieur du vagin. Affichant un teint varié, pouvant être blanc, blanc-gris ou rosé, son écoulement est parfois méconnaissable. Toutefois, le bouchon muqueux peut tout aussi bien se mêler aux sécrétions vaginales qui s’activent en fin de grossesse, notamment à travers l’action des hormones. D’ailleurs, il n’est pas rare aussi que cette substance soit un peu plus foncée, beige ou marron, avec parfois des filaments sanguinolents.

 


 

femme enceinte

 

Définition du bouchon muqueux 

Généralement parlant, le bouchon muqueux est une sorte d’amas gélatineux d’une quantité assez infime. Cependant, il présente une consistance qui est similaire à celle d’un blanc d’œuf cru et sa coloration est très variable, dépendant d’une femme à l’autre. Le bouchon muqueux peut être blanc, grisâtre, marron ou encore beige. Il n’est pas rare que le bouchon muqueux soit rosé, voire même sanguinolent. Quoi qu’il en soit, la coloration ne démontre aucune anomalie de ce liquide, car il s’agit d’un phénomène normal.

 

En clair, ce liquide gluant et gélatineux est un assemblage de glaire cervicale translucide ou blanche qui a pour rôle d’obstruer le col de l’utérus. Le bouchon muqueux s’épaissit au fur et à mesure que la grossesse avance, notamment sous l’influence des hormones. En fermant hermétiquement le col, le bouchon muqueux forme en fait une barrière afin de protéger le bébé des bactéries et des microbes qui sont présents dans le vagin. Toutefois, le bouchon muqueux contribue aussi dans la protection des membranes contre les mouvements mécaniques.

 

Dès même la fécondation de l’ovule par le spermatozoïde, c’est la glaire cervicale qui s’épaissit pour devenir un bouchon qui va obstruer le col de l’utérus. Au cours de la grossesse, le bouchon muqueux va alors empêcher les agents pathogènes qui risquent de parvenir jusqu’au bébé. Tout en formant une barrière protectrice, le bouchon muqueux a également pour tâche de retenir le liquide amniotique dans lequel le bébé est conservé jusqu’à l’accouchement. Il est alors utile de mentionner que le bouchon muqueux remplit des fonctions très importantes durant la grossesse.

 

En fin de grossesse, le col de l’utérus va se dilater pour faciliter la naissance du bébé. Cette dilatation conduit à un détachement progressif, puis va entraîner la libération du bouchon muqueux. Ce dernier est alors évacué à l’extérieur de l’organisme à travers les voies vaginales. Le bouchon muqueux peut parfois être évacué en un seul bloc, mais peut aussi être éliminé peu à peu sur plusieurs jours. Il est également à noter que comme la plupart des cas chez la gent féminine, la perte du bouchon muqueux n’est pas vraiment remarquable et ne doit pas généralement être considéré comme étant un signal capital de l’accouchement.

 

Est-ce qu’il peut y avoir des filaments de sang lors de la perte du bouchon muqueux ? bouchon muqueux femme enceinte

Quand une femme perd le bouchon muqueux, il arrive qu’elle remarque un peu de sang si le col de son utérus a saigné. C’est un phénomène normal qui ne doit en aucun cas inquiéter la femme en question. D’ailleurs, le bouchon muqueux peut aussi devenir marron ou noirâtre, notamment s’il tombe dans le cul-de-sac postérieur du vagin. Dans ce cas, il n’y a rien à craindre, car cette coloration peut tout simplement résulter de l’oxydation du sang.

 

Comment savoir si c’est vraiment un bouchon muqueux ?

Le bouchon muqueux est constitué principalement de glaire cervicale. Il peut être rosé, mais parfois sanguinolent. Au cours de la perte du bouchon muqueux, il peut épouser l’aspect d’un blanc d’œuf, mais peut aussi ressembler aux sécrétions nasales qui sont évacuées lors d’un gros rhume. Pour quelques pourcentages de femmes, le bouchon muqueux peut se perdre sous sa forme quasi solide. En revanche, pour d’autres, il va ressembler à des glaires vaginales épaisses.

 

Le bouchon muqueux est un liquide qui peut se régénérer, c’est pourquoi on constate souvent des pertes épaisses sur plusieurs jours consécutifs. Il arrive également que les femmes peu expérimentées concernant la grossesse confondent les sécrétions vaginales en fin de grossesse avec le bouchon muqueux. Un bon nombre d’entre elles en perdent quand elles vont aux toilettes, dans un bain ou également en prenant une douche, tout cela sans s’en rendre compte.

 

Comment savoir si on a perdu le bouchon muqueux ?

Les femmes se demandent souvent s’il est possible d’accoucher sans avoir perdu le bouchon muqueux. Certaines d’entre elles pensent même avoir raté l’expulsion du bouchon muqueux. En effet, le cas est possible, mais il arrive que ces femmes ne soient pas munies de bouchon muqueux dans leurs utérus. Quoi qu’il en soit, il s’agit d’une situation normale. D’après les scientifiques, une femme sur deux ne produit pas de bouchon muqueux quand elle est enceinte.

 

Pourquoi perd-on le bouchon muqueux ?

La perte du bouchon muqueux est un signe que le col de l’utérus travaille. Il joue conformément son rôle en se préparant à l’accouchement. Quand une future maman perd son bouchon muqueux, il arrive que le col soit dilaté jusqu’à 2 cm. Toutefois, cette dilatation ne signifie pas que la femme va accoucher. C’est cette dilatation qui engendre le détachement du bouchon muqueux. D’une manière générale, les femmes qui arrivent jusqu’à une grossesse à terme et qui perdent leurs bouchons peuvent s’attendre à un travail qui commencera dans les cinq jours à venir. Toutefois, certaines femmes peuvent tout à fait passer plusieurs semaines sans signe de travail, malgré le fait que le bouchon muqueux soit déjà perdu. Si la grossesse n’est pas à terme, mais que le bouchon se perd, il convient de ne pas paniquer. À la place, il est important d’en parler avec le médecin afin qu’il puisse vérifier l’état du col.

 

Quand perd-on le bouchon muqueux ?

Une femme enceinte peut perdre le bouchon muqueux à tout moment, notamment au cours du troisième trimestre de grossesse. Le cas peut arriver après une succession de contractions ressenties ou non par la future maman. Quand la perte du bouchon muqueux se manifeste bien avant le terme, il arrive que la femme concernée ne s’en aperçoive même pas. En effet, le bouchon muqueux est susceptible de se mêler aux sécrétions vaginales classiques et abondantes durant la grossesse.

 

L’expulsion du bouchon muqueux peut être due à la pression de la tête du bébé, mais peut aussi provenir des contractions physiologiques du muscle utérin qui se manifestent à certains moments de la journée. Cette contraction est souvent ressentie dès le 4ème mois de la grossesse. Cependant, elle n’a rien à voir avec les contractions de mise en travail. Il est également utile de signaler que cette manifestation ne signifie pas que le col est ouvert. Ce n’est en aucun cas le signe d’un accouchement imminent.

 

Les réactions à adopter en cas de perte du bouchon

femme enceinte

 

Une femme enceinte ne doit pas s’alarmer si la date de l’accouchement est proche. Pour ce cas précis, la perte du bouchon muqueux peut être considérée comme étant un évènement qui n’est pas assez important. D’ailleurs, la perte du bouchon muqueux ne veut pas dire que l’accouchement est imminent. La majorité des femmes qui ont perdu le bouchon muqueux sont susceptibles d’accoucher dans la semaine à venir. Il est donc inutile de se précipiter pour la maternité.

 

Et si le bouchon muqueux survient bien avant le terme ?

Si le bouchon muqueux se perd avant le terme, il est préférable de se faire consulter par un médecin. La perte du bouchon muqueux qui survient lors du 4ème mois ou du 5ème mois de grossesse peut en effet se traduire par un signe d’accouchement prématuré. Ainsi, il est alors recommandé de procéder à un toucher vaginal par le gynécologue.

 

Par ailleurs, s’il n’y a pas de contractions et de perte des eaux associées, il est inutile de se préparer pour la maternité. Il convient tout simplement de signaler le cas au gynécologue lors du prochain rendez-vous. La perte du bouchon muqueux ne doit pas être confondue avec une éventuelle rupture de la poche des eaux ou avec des saignements. Ces derniers requièrent généralement une consultation clinique d’urgence.

 

En revanche, si la perte est accompagnée par des contractions douloureuses et souvent rapprochées, pouvant aussi être suivi d’une perte de liquide amniotique, il est alors crucial de se rapprocher de la maternité. Cela peut en effet signifier que le travail a déjà commencé.

 

Quoi qu’il en soit, la perte du bouchon muqueux est un évènement tout à fait normal qui ne doit susciter aucune inquiétude lorsqu’elle survient. Il n’indique en aucun cas, un possible accouchement imminent et n’expose pas la future maman à aucun risque d’infection, quel que soit le stade du terme.

 

femme enceinteEst-ce que la perte du bouchon muqueux peut indiquer un accouchement imminent ?

Lors d’une grossesse à terme, la femme concernée va habituellement expulser le bouchon muqueux et présenter un col de l’utérus dilaté. Si le bouchon muqueux n’indique pas un accouchement immédiat, d’autres signes peuvent pourtant mettre la puce à l’oreille. D’ailleurs, leur apparition est propre à chaque future mère. Des contractions utérines régulières qui peuvent plus ou moins s’intensifier et que de la fissuration et la rupture de la poche des eaux peuvent être considérées comme étant un signe qui indique que le travail a déjà commencé.

 

Néanmoins, si c’est pour le cas d’une première grossesse, la future mère présente uniquement des contractions. Elle peut tout aussi bien rester chez elle afin d’attendre la perte des eaux. En revanche, dès que la poche des eaux est rompue ou commence à se fissurer, il est alors impératif de se rendre à la maternité le plus vite possible.

 

Est-il possible de perdre le bouchon muqueux en plusieurs fois ?

Quand l’accouchement est proche, le col de l’utérus commence à se transformer pour s’ouvrir peu à peu. La glaire cervicale devient alors plus liquide et filante. Elle est parfois teintée de sang et le bouchon muqueux est souvent évacué avant le commencement du vrai travail. Cette perte intervient habituellement sous quelques jours, voire quelques heures avant l’accouchement. À noter que le bouchon muqueux est totalement indolore et peut survenir plusieurs fois, pouvant aussi passer totalement inaperçu.

 

Lors d’une première grossesse, le col de l’utérus peut souvent rester long et fermé jusqu’au terme. Cependant, à partir de la deuxième grossesse, il est susceptible de devenir plus élastique, étant donné qu’il a déjà été stimulé. Ainsi, ce col peut s’ouvrir plus rapidement et la quantité du bouchon muqueux peut s’avérer plus importante, de sorte à protéger le bébé plus longtemps.

 

Quelles sont les réactions à adopter après la perte du bouchon muqueux ?

Comme indiqué, si une perte de bouchon muqueux est constatée sans contractions ou de perte des eaux associées, il est inutile de se hâter pour la maternité. En effet, il peut s’agir d’un symptôme de travail. Il est également inutile de se confondre les idées, car le bébé reste toujours à l’écart des infections. La perte du bouchon muqueux ne veut pas forcément indiquer que la poche des eaux est rompue. Il est toutefois conseillé de signaler le cas à son gynécologue au moment du prochain rendez-vous.

 

Quand faut-il alors partir pour la maternité ?

valise maternité

 

Dans les circonstances ordinaires, la perte du bouchon muqueux à elle seule n’est pas une raison suffisante pour se convaincre d’aller à la maternité. Cependant, si d’autres signes précurseurs de l’accouchement tels que la perte des eaux ou des contractions se manifestent de manière plus rapprochée, il convient de se mettre en route, car le bébé ne tardera pas alors à arriver.

 

Quels sont les signes d’un accouchement proche ?

D’un point de vue général, trois signes qui peuvent amplement indiquer que la future maman est près du début du travail. Parmi eux se démarque la sensation de désordre intestinal comme la diarrhée, le ressentiment d’un regain d’énergie et la perte du bouchon muqueux.

 

Si tel est le cas, il est alors préférable de préparer la valise pour devenir bientôt une maman épanouie. Concernant le regain d’énergie, il n’est pas nécessaire de le gaspiller avec des tâches ménagères. À la place, il est recommandé de garder cette énergie pour l’accouchement.

 

Néanmoins, si la perte du bouchon muqueux s’accompagne de contractions douloureuses qui surviennent de manières rapprochées et qu’une perte de liquide amniotique est ressentie, il faut alors se dépêcher sans tarder pour un séjour à la maternité. En effet, ce sont des signes qui indiquent un travail qui a déjà commencé.

Certes, chaque accouchement est unique. Cependant, quelques signes préliminaires doivent être pris en compte.

 

Les premières contractions, par exemple, sont des signes qui prédisent un accouchement imminent. Ils se traduisent souvent par l’apparition des contractions utérines. Il est alors inutile de paniquer aux premières contractions, car la maman a largement le temps de se rendre à la maternité, sauf en cas de perte des eaux. En effet, les contractions indiquent généralement le début du travail, mais celui-ci peut durer jusqu’à 14 heures, notamment pour une future maman va accoucher pour la première fois et va durer environ 7 heures pour une femme multipare.

 

En fin de grossesse, le ressentiment du bébé qui bouge dans le ventre doit se percevoir au moins 2 fois en 24 heures. En réalité, le bébé bouge beaucoup plus que ça. Cependant, compte tenu des mouvements de la maman, elle ne le ressent pas forcément, notamment durant la journée. Il est crucial de consulter un gynécologue ou un médecin si le bébé ne bouge pas au moins 2 fois en 24 heures.

 

Pour encourager la future maman à supporter les contractions, le conjoint peut l’aider à se relaxer, suivant les recommandations et les conseils donnés lors de la préparation à l’accouchement. Pour vivre ce moment à deux, le futur papa peut également poser sa main sur le ventre afin de sentir les contractions. Si ce dernier se renforce, cela veut dire que l’utérus est en train de se contracter.

 

femme enceinte accouchement

 

Au commencement, les contractions sont minimes, brèves et espacées, se manifestant environ toutes les demi-heures. Au fur et à mesure, elles vont se rapprocher, s’allonger et s’intensifier. Si elles reviennent à intervalles réguliers, notamment toutes les 10 minutes, il faudra alors penser à partir pour l’hôpital.

 

Comme indiqué précédemment, il n’est pas rare que la future mère soit sujette à des troubles digestifs du genre diarrhées ou vomissements. Il est alors tout à fait possible que le début des contractions de travail se manifeste à travers des signes digestifs. Ils sont alors les témoins des modifications de l’activité contractile de l’utérus. Pour ce cas précis, la prise des médicaments antispasmodiques n’est pas nécessaire. Il suffit d’un bain chaud et de voir comment les choses évoluent peu à peu. Cependant, en cas de doute, aussi moindre soit-il, il convient de prendre directement contact avec la maternité.

 

Concernant la perte du bouchon muqueux, il s’agit en fait d’une substance gélatineuse qui va boucher le col de l’utérus. Ce phénomène normal s’enclenche afin de protéger le bébé des germes et bactéries qui sont présents dans le vagin. Généralement teintée en blanc, blanc-gris ou rosé, cette perte n’est pas toujours reconnaissable, pouvant se mêler aux autres sécrétions vaginales qui sont activées en fin de grossesse sous l’influence des hormones. Sans mentionner que la perte du bouchon muqueux est indolore et peut ainsi passer inaperçue.

 

Quoi qu’il en soit, la perte du bouchon muqueux est le signe que le col de l’utérus se dilate. C’est également une annonce visible et palpable, démontrant que l’accouchement approche. Toutefois, elle n’est pas toujours fiable, car la perte du bouchon muqueux peut survenir plusieurs jours avant l’accouchement. Cependant, si cette perte s’accompagne de contractions douloureuses et rapprochées avec une perte de liquide amniotique, il est crucial de partir immédiatement pour la maternité.

 

Comment différencier le vrai du faux travail ?

Pour les signes du faux travail, ils concernent généralement les contractions irrégulières. Les changements de position ou du bain chaud sont susceptibles de faire varier l’intensité de la douleur des contractions. Un faux travail se manifeste également à travers des durées de contractions irrégulières qui peuvent survenir entre deux secondes jusqu’à deux minutes. Toutefois, ces contractions peuvent s’arrêter ou diminuer d’intensité lors de la prise d’un bain chaud. À noter que les rétrécissions offrent habituellement l’impression d’un resserrement au niveau de l’abdomen.

 

Quant aux signes du vrai travail, les contractions ressenties sont régulières et leur intensité peut augmenter au fur et à mesure. Elles sont susceptibles de ne pas changer, malgré la prise d’un bain chaud ou d’un changement de position. Le vrai travail se remarque aussi à travers une durée des contractions qui est régulière, allant généralement de 45 à 60 secondes. Souvent, la future mère est aussi dans l’incapacité de parler pendant une éventuelle contraction. Il arrive également que de petits saignements soient au rendez-vous. De plus, la contraction donne la sensation d’une vague dans le bas du dos et aussi le bas du ventre. Ces signes ne sont pas énumérés selon leur ordre de manifestation. En effet, ils ne se présentent pas forcément de la même manière, dépendant de chaque cas.

 

En somme, la perte du bouchon muqueux peut réellement être un signe que le jour tant attendu arrive, notamment si la grossesse est à terme. Toutefois, cette perte peut aussi être un simple signe qui montre que le col joue parfaitement son rôle. Si la perte du bouchon muqueux n’est pas accompagnée d’autres signes, il se peut que la future maman doive attendre quelques jours, voire même quelques semaines avant de ressentir le travail. En revanche, si d’autres signes montrent que le travail s’en vient, il faut alors se préparer pour l’hôpital, du moins pour les cinq prochains jours. Si la grossesse n’est pas à terme, il est préférable d’en discuter avec un médecin ou un spécialiste afin d’éviter un travail qui va commencer très tôt. La perte du bouchon muqueux peut être un signe que le grand jour arrive si vous êtes à terme, mais il peut aussi être simplement un signe que votre col travaille. Si vous perdez votre bouchon muqueux et que vous n’avez aucun autre signe que votre travail s’en vient, il se peut que vous passiez quelques jours, voire même quelques semaines, avant d’entrer en travail. Si vous avez d’autres signes que le travail s’en vient, soyez prête à partir pour l’hôpital dans les cinq prochains jours. Si vous n’êtes pas à terme, parlez-en à votre médecin afin d’éviter un travail qui débuterait trop tôt.

 

En fin de grossesse, certains signes anormaux peuvent aussi pousser la maman à se rendre à la maternité sans hésitation, pour ne citer que la hausse de température, les maux de tête, les troubles visuels et les acouphènes ou bourdonnement d’oreilles, la régression du mouvement actif du bébé, la perte des eaux, les saignements, les contractions utérines douloureuses et rythmées et les pertes de connaissance.

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.

Liste des thèmes
Actualités 4
Santé 471
Beauté 7
Diététique & nutrition 32
Bébé & maman 2
Bien-être 8
Hygiène 4
Conseils Santé 3
Nature & plantes 164