» » » Pansement compressif

Pansement compressif (Soins et pansements)

En se promenant dans la rue, une seconde d’inattention, et nos marches peuvent se confondre, nous voilà par terre avec des petites blessures.

 

Des accidents peuvent vous arriver : à votre travail, pendant votre jogging du matin ou autres.

En effet, nous sommes tous prédisposés au risque de tomber ou de se blesser un jour ou l’autre.

 

C’est justement pour cette raison que nous avons toutes sortes de désinfectants et pansements dans nos trousses de secours :

 

pansement sec, humide, gras, par pellicule, compressif ou autres. Mais l’essentiel que vous devez avoir, c’est le pansement compressif. Le pansement compressif va vous aider à apaiser les douleurs liées à vos blessures, à arrêter le saignement, et à activer la défense de votre organisme contre les bactéries. Il est aussi très utilisé dans les centres d’urgence et hôpitaux pour les patients sévèrement blessés.

 

Le pansement compressif peut être employé de plusieurs manières, car tout dépend de la blessure. Celle-ci peut être superficielle ou grave.

 

Pour les blessures superficielles, il faut seulement nettoyer la plaie avec de l’eau et du savon ou avec un sérum physiologique avant de placer un pansement compressif. Ensuite, apposez du coton et maintenez-le en pressant ou en utilisant une bande élastique adhésive.

 

Son rôle étant de stopper l’hémorragie, il doit être retiré après quelques minutes, soit 20 minutes au maximum pour éviter l’effet garrot.

 

Cependant, en cas d’accident grave, il faut limiter le risque d’infection de la plaie et de contamination croisée. Ainsi, l’application du pansement compressif reste du ressort d’un professionnel expérimenté pour les grandes blessures comme les membres sectionnés (main, doigt, pied…).

 

Alors, pour des maux rencontrés au quotidien, nous vous proposons un pansement compressif : Coalgan Compresse Stop saignement. Ce produit est adapté pour les enfants, femmes enceintes ou les personnes qui ont des difficultés à cicatriser. Composé d’actifs naturels notamment de fibres d’alginate de calcium, il arrête le saignement en favorisant une coagulation rapide du sang et la cicatrisation. Il stimule également l’autodéfense contre les bactéries et micro-organismes. Il est indiqué pour les saignements cutanés et le saignement du nez.

 

Pour les experts qualifiés des hôpitaux, il est nécessaire de mettre un pansement compressif chez les donneurs de greffes et pour les ulcères de jambe, escarres, brûlures, coupures ou abrasion. Lomatuell H pansement gras Velpeau Lohmann & Rausher dispose d’une trame de gaze imprégnée de paraffine.

 

Après les interventions chirurgicales, ou en urgence, le plus indiqué est d’utiliser Curapor pansement adhésif chirurgical Lohmann & Rausher.

Pansement compressif

Qu’est-ce qu’un pansement compressif ?

Pour traiter et apaiser les sensations de douleurs provoquées par les coupures, ampoules ouvertes, écorchures, un pansement compressif est à poser sur une plaie artérielle source d’hémorragie.

 

Il est très utilisé dans les urgences ou pendant le secourisme, mais surtout par les armées en guerre. Ce pansement a pour fonction de compresser la blessure ouverte, en vue d’arrêter le saignement. Il est aussi appelé tampon hémostatique.

 

difficulté de coagulation du sangNécessité d’utiliser un pansement compressif

Dès qu’une plaie est ouverte, le risque qu’elle soit contaminée par des bactéries ou micro-organismes est élevé. Elle est alors prédisposée à des inflammations et à d’autres maladies dermatologiques. Dans tous les cas, le lavage de la plaie est nécessaire, mais ne permet pas de stériliser la plaie ni d’arrêter le saignement.

 

Ppour les petites blessures, utiliser un pansement est toujours nécessaire, mais pas forcément un pansement compressif. Ce dernier est plus recommandé en cas d’hémorragie.

 

Cependant, il y a des situations où l’usage du pansement compressif est plus que nécessaire. C’est le cas des personnes qui présentent une difficulté de coagulation du sang.

 

Il peut s’agir des patients en cours de traitement des troubles de l’hémostase congénitaux comme l’hémophilie ou alors pour les patients sous antiagrégants plaquettaires.

 

En effet, l’hémostase constitue la mobilisation de tous les éléments existants dans le sang pour arrêter une hémorragie. Ce sont des plaquettes ou d’autres facteurs qui contribuent ensemble à la bonne circulation du sang. Pour garantir la coagulation d’une certaine blessure, ils produisent alors des substances qui vont former une membrane sur la plaie.

 

Le choix est large en ce qui concerne les pansements compressifs surtout pour les professionnels. En urgence, pendant le secourisme ou dans les hôpitaux, le pansement compressif est complété par des gants et d’autres équipements pour éviter toute sorte de contamination ou infection.