» » » Shampooing bio

Shampooing bio (Shampooing)

Conseils santé

 

La plupart des personnes se tournent plus vers les produits naturels pour soigner leurs cheveux. En matière de soins et traitements, rien ne peut rivaliser avec les bios.

  • Comment savoir si votre shampoing est bio ?

Tout est une question de label. Généralement tous les cosmétiques bio doivent être approuvés BIO. Pourtant ils ne répondent pas aux mêmes critères.

 

Certains fabricants limitent le taux des éléments naturels contenus dans les produits à 95 % minimum. Ces composants doivent être obligatoirement issus de l’agriculture biologique pour préserver la qualité des produits.

 

D’autres cosmétiques ont un sou-label à l’instar des Labels cosmétiques écologiques. Les conditions sont moins strictes, et la quantité des substances naturelles requises varie de 70 à 50%.

 

D’autre part, on distingue également les produits cosmétiques Vegan. Ces derniers ne sont pas forcement bio. Cependant, ce label exige l’absence totale d’éléments d’origine animale dans leurs produits.

  • La composition des shampoings bio

Comme leur nom l’indique, ces produits doivent contenir essentiellement des éléments issus de la nature comme :

 

- L’eau, les principes actifs bios.
- Les huiles essentielles adaptées selon les besoins des cheveux, des graisses bios.
- Les parfums naturels si nécessaire.
- Les tensioactifs doux d’origine végétale.

  • Quels shampoings prendre pour vos soins capillaires ?

Après avoir vérifié le label et les ingrédients, il vous faut encore choisir les shampoings qui conviennent à votre type de cheveux.

Pour les cheveux gras, un shampoing qui pourra éliminer les excès de sébum est recommandé. A cet effet, privilégiez ceux qui sont à base de pamplemousse,  de miel, de verveine ou de citron.


Pour une chevelure à tendance sèche, vous avez un large choix, car la plupart des shampoings bio sur le marché sont spécialement dédiés à ces types de cheveux afin de les redonner vie et les soigner.  Les shampoings hydratants comme ceux à base de lavande bio et de fleur d’oranger sont prévus à cet effet.


Pour ceux qui ont les cheveux colorés, un shampoing permettant de garder une coloration saine et qui conserve le pigment est recommandé. Choisissez donc ceux qui sont à base de riz et d’aloe vera bio.

 

Après avoir choisi votre shampoing bio en tenant compte du label, des ingrédients et de votre type de cheveux, vous pouvez employer votre shampoing. Pour qu’ils produisent l’effet souhaité, il faut l’appliquer sur des cheveux humides, masser doucement, garder un temps de pause et rincer à l’eau tiède.

Shampooing bio


La composition des shampoings bio

Pour bien choisir son shampoing bio, il est nécessaire de connaître sa composition. En général, ils contiennent de l’eau, de l’huile, des émulsifiants ou tensio-actifs, des conservateurs, des principes actifs et du parfum.

De nombreux principes actifs

 

Les shampoings bios contiennent plus de principes actifs que d’autres, soit plus que le taux présent dans les cosmétiques traditionnels qui est de 1 %.

 

Ne contient pas de conservateur

Ce type de shampoing est exempt de conservateurs. Ces composants agissent comme des anti-bactériens dans les produits qui sont dotés d’une solution aqueuse. Or, les shampoings naturels sont la plupart solides, ce qui exclut l’action de conservateurs irritants et allergènes. Les shampoings bios agressent donc moins votre cuir chevelu.

 

Les tensioactifs bios

Les produits de soins naturels proviennent de l’agriculture bio. Ils sont donc moins agressifs que ceux du cosmétique traditionnel. Leur rôle est de mélanger les phases huileuses ou aqueuses à la base lavante du shampoing. Ils sont classés par famille :

 

- Les tensioactifs cationiques : qui ont des usages bactériostatiques et émulsifiants. Ils sont idéaux pour la kératine de la peau et du cuir chevelu, mais irritant pour la muqueuse oculaire.
- Les tensioactifs anioniques : ce sont des bases lavantes et agents moussants forts. Parmi ces tensioactifs anioniques, on retrouve : les savons alcalins, métalliques et organiques, les dérivés des sulfates et les lipoaminoacides.
- Les tensioactifs amphotères : ils sont souvent utilisés comme base lavante pour les peaux sensibles et fragiles. Ils ont une composition mixte et peuvent comporter aussi bien des anioniques que des cationiques. Ils possèdent également des propriétés antiseptiques et détergentes. Ils moussent peu et n’agressent pas la peau et le cuir chevelu. Certaines variétés de tensioactifs amphotères sont très peu irritantes pour la peau, tels les polypeptides et les glucosides (decyglucoside, cocoglucoside).

 

Ces tensioactifs d’origine végétale sont tous respectueux de l’environnement.