» » » La toilette intime peut-elle être à l'origine de l'infection urinaire ?

La toilette intime peut-elle être à l'origine de l'infection urinaire ?

Pour discerner le vrai du faux sur la cystite et les idées reçues la concernant, il est important de clarifier certains points. Infection urinaire très fréquente chez les femmes, l’hygiène intime est parfois pointée du doigt lors des crises. Et c’est normal, car des comportements liés aux toilettes vaginales peuvent effectivement être en cause dans certains cas. Si le manque d’hygiène favorise le développement des bactéries dans la zone, l’excès est tout aussi néfaste.

 

L’importance de l’équilibre de la flore vaginale

Le vagin est naturellement habité par des bactéries et des champignons qui y vivent, en temps normal, en parfaite harmonie dans le but de protéger la région intime féminine des agressions et des infections. Par conséquent, lorsque cet équilibre est rompu, les infections en tout genre, bactériennes ou fongiques, peuvent facilement se développer. Et les premières causes du déséquilibre sont l’hygiène vaginale excessive et l’utilisation de produits agressifs.

 

batterie de l'infection urinaire

 

Éviter la cystite en ayant une bonne hygiène intime

Ne pas se laver tous les jours, tout le monde sait que cela permet aux bactéries de se proliférer librement dans la région intime et l’appareil urinaire. Par contre, il y a des femmes qui pensent que faire de nombreuses toilettes vaginales peut les éloigner des risques sous prétexte que l’endroit est bien propre et que les bactéries sont nettoyées.

 

Vous savez maintenant que c’est une mauvaise idée. 2 douches intimes par jour sont la fréquence idéale pour ne pas souffrir de l’infection urinaire. De l’eau claire suffit, les savons peuvent agresser la flore bactérienne.

 

Voici quelques autres bons gestes liés à l’hygiène intime pour prévenir la cystite et ses récidives :

  • Ne pas mettre de parfum ou de déodorant dans la zone intime et ses environs ;
  • Changer de sous-vêtements chaque jour, préférer le coton et éviter les strings ;
  • Après les selles, s’essuyer de l’avant vers l’arrière pour ne pas ramener les bactéries de l’anus à l’entrée du vagin ;
  • Après chaque rapport sexuel, il faut uriner et vider totalement la vessie et nettoyer la partie intime.

En savoir plus sur les infections urinaires : 

Comment éviter l'infection urinaire après un rapport sexuel ?

Infection urinaire : Quel rapport avec la sexualité et l'hygiène intime ?

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.