Peau déshydratée : tous les soins pour hydrater la peau

Lait corporel Placentor - flacon de 400 ml
Produit en stock
13.09 €
Page 1 sur 3>>>

Parfois, tiraillement, desquamation ou inconfort cutané nous emmène à conclure qu’on a une peau sèche. Mais dans certains cas, ce n’est pas tout à fait vrai. La peau peut être confrontée à une déshydratation. C’est ce qui arrive lorsqu’elle manque d’eau. Ce manque est le résultat d’un ensemble de facteurs que cela soit interne ou externe. À la différence de la peau sèche qui est un état naturel de la peau, la déshydratation peut toucher tout type de peau, même les peaux grasses. Pour se débarrasser d’une telle situation, des solutions s’offrent à vous. Alors pas de panique ! A la fin de votre lecture, vous saurez quoi faire pour dire adieu à un tel inconfort cutané.

 

Qu’est-ce qu’une peau déshydratée ?

Par définition, une peau déshydratée est une peau qui manque d’eau. Comme tous les autres organes du corps, la peau a besoin d’une bonne hydratation, et ce, en permanence. La peau est composée en majeur partie d’eau. En effet, la peau contient à hauteur de 70 % d’eau. Les deux tiers de cette eau s’accumulent au niveau du derme, c’est-à-dire en profondeur et le tiers au niveau de l’épiderme. Lorsque la quantité nécessaire est insuffisante, la peau ne peut pas assurer à 100 % son rôle protecteur. Elle ne peut même pas lutter contre les agressions. Mais ce n’est qu’une situation ponctuelle et passagère. Elle disparaît donc après une bonne hydratation de la peau.

 

Nuance entre peau sèche et déshydratée

Ainsi, il y a une différence entre peau sèche et peau déshydratée. Une peau est dite sèche lorsqu’elle ne peut pas produire suffisamment de sébum. La sécheresse de la peau se traduit donc par une insuffisance de sécrétion de substance grasse. C’est un état naturel de la peau, tout comme la peau normale, grasse ou mixte.

 

En revanche, tout type de peau peut souffrir de déshydratation. Une fois que la quantité utile en eau n’est pas atteinte, la déshydratation commence à attaquer. Ce problème ne fait pas de distinction entre peau sèche ou grasse, car elle ne compte pas la teneur en gras, mais en eau. C’est pour cela qu’il ne faut pas tout de suite courir acheter des produits pour peau sèche, il est indispensable de savoir l’origine de l’inconfort cutané.

 

Les différentes causes de la déshydratation de la peau

La peau peut s’avérer déshydratée quand son apport hydrique est insuffisant. Mais une évaporation de l’eau contenue dans la peau peut aussi être à l’origine d’une telle situation. 

 

La peau est dotée d’une couche appelée couche cornée. Elle se situe sur la partie supérieure de la peau, c’est-à-dire au niveau de l’épiderme. Son rôle est notamment de protéger la peau, et particulièrement le film hydrolipidique. Ce dernier est un film ayant pour rôle d’empêcher l’excès d’évaporation de l’eau. Composé de gras et d’eau avec un pH acide, le film hydrolipidique a pour fonction de protéger la peau contre toute forme d’agression externe. Ce film participe également à la souplesse de la peau et à son élasticité. De ce fait, le manque d’eau à ce niveau peut entraîner une altération du film hydrolipidique. Ce qui explique le phénomène de déshydratation. Maintenant, place aux différents facteurs pouvant amener à ce phénomène.

 

Les facteurs internes

Le manque d’eau est le principal facteur interne de déshydratation. En principe, à l’âge adulte, on a besoin de 1,5 litre d’eau par jour pour hydrater le corps. Ce besoin peut être augmenté en période chaude ou à la suite d’activités physiques ou mentales intenses. L’insuffisance en eau se répercute sur la peau et entraîne les tiraillements.

 

Le stress est aussi un facteur déterminant de la déshydratation de la peau. Plus connu sous le nom de stress oxydatif, le stress fait grimper le taux de radicaux libres dans le corps. Ce qui provoque un vieillissement assez rapide des tissus cutanés, et donc une altération de la couche cornée. Et lorsque cette couche ne peut plus assurer son rôle protecteur, l’eau s’évapore facilement de notre peau, c’est la Perte Insensible en Eau ou PIE.

 

Le tabagisme et l’alcoolisme concourent également à la déshydratation de la peau. La peau des fumeurs et des buveurs d’alcool ressemble toujours à une peau âgée, caractérisée par des rides et des tiraillements.

 

Les facteurs externes

Le climat et la pollution de l’environnement sont les principaux facteurs externes d’une déshydratation de la peau. Si la déshydratation prédomine en hiver, c’est que le vent froid altère la couche cornée de l’épiderme. Il en est de même pour la pollution.

Par ailleurs, l’utilisation de produits trop astringents favorise l’évaporation de l’eau au niveau de la peau, car elle fragilise la barrière cutanée. C’est le cas notamment des produits cosmétiques présentant trop d’ingrédients chimiques. L’utilisation des détergents n’en est pas moins responsable.

 

Ce qu’il faut faire pour traiter une peau déshydratée

Étant donné que c’est une situation pouvant être passagère, la déshydratation de la peau est remédiable. Aussi, il faut suivre une bonne hygiène cutanée en évitant les produits trop astringents. En ce qui concerne les différents produits cosmétiques, il faut surtout miser sur ceux à base d’acide hyaluronique. Ce dernier a une très grande capacité absorbante d’eau. Ce qui permet de retenir mille fois plus d’eau qu’avec les autres produits.

 

Lors des vacances en été, il faut éviter de s’exposer au soleil sans avoir appliqué une crème solaire. Le soleil, par le biais des rayons UV, altère la barrière cutanée et augmente l’évaporation d’eau retenue au niveau de la peau.

 

Spécialement pour le visage, il est indispensable d’opter pour les sérums hydratants à la place des crèmes à forte teneur en huile. Il est également recommandé d’utiliser une huile démaquillante le soir avant d’aller se coucher. Ceci dans le but d’éliminer tout résidu de maquillage, susceptible d’endommager le film hydrolipidique. Et pour garder un visage repulpé, il faut faire un gommage enzymatique une à deux fois par semaine.

 

Pour terminer, il est conseillé d’adopter une bonne alimentation, équilibrée et saine. Il faut aussi boire suffisamment d’eau, notamment après avoir effectué des activités physiques ou mentales intenses.