Infection urinaire : Comment distinguer le vrai du faux ?

mardi 17 juillet 2018
infection urinaire

La cystite est une infection urinaire qui vise principalement les femmes. Les causes peuvent être nombreuses, mais dans 80 % des cas, les femmes concernées développent les symptômes, juste après les coïts. Cette tendance a entraîné la propagation de nombreuses idées reçues qui lient l’infection à la sexualité. Pour connaître l’essentiel sur la cystite, il faut savoir ce qui est vrai et ce qui est faux concernant la maladie.

 

Est-ce une infection sexuellement transmissible ?

La réponse est non. Bien que les épisodes de cystite aient souvent lieu après les rapports sexuels, il s’agit d’une auto-infection dans la majorité des cas. Il faut comprendre que ce qui cause la cystite et la prolifération des bactéries de l’anus dans la vessie.

 

L’entrée ou le mouvement du pénis lors d’une relation intime peut donc ramener ces bactéries dans l’appareil urinaire de la femme.

 

bacterie qui provoquent une cystite

 

De toutes les manières, les hommes sont rarement atteints par cette pathologie puisque, non seulement leur méat urinaire se trouve loin de leur zone anale, mais la prostate fabrique aussi des acides antibactériens qui protègent de tout risque de colonisation.

 

Le lien entre les hormones et l'infection urinaire

Parmi les personnes à risque, il y a les femmes enceintes et celles qui sont ménopausées. Cela laisse déduire que les modifications hormonales sont à pointer du doigt. Et c’est vrai. Pendant la grossesse, la fluctuation des œstrogènes entraîne souvent le déséquilibre de la flore vaginale, ce qui facilite la prolifération des germes responsables dans cet endroit.

 

grossesse quand on a une cystite

 

Durant la ménopause, le déficit hormonal peut rendre les muqueuses vaginales et urétrales plus fragiles. Dans ce cas, les agents pathogènes peuvent facilement entrer dans le méat urinaire, remonter l’urètre et se proliférer dans la vessie.

 

L’hygiène intime et la cystite

Une mauvaise hygiène vaginale est un facteur de risque de cystite. C’est la raison pour laquelle les crises sont courantes pendant les règles. Le fait de garder trop longtemps un tampon ou une serviette hygiénique sous prétexte que ce n’est pas encore plein est une mauvaise idée. D’un autre côté, l’excès de douches intimes peut également s’avérer néfaste.

 

tampons hygiénique

 

En effet, le contact trop fréquent avec l’eau rompt la flore bactérienne du vagin et facilite la dissémination des bactéries pathogènes dans l’urètre et puis dans la vessie. Le port de sous-vêtements, de pantalons trop serrés peut aussi favoriser l’apparition des symptômes de la cystite.

 

Les mesures préventives contre les cystites post-coïtales

Les premiers réflexes à adopter après chaque relation sexuelle consistent à boire un grand verre d’eau et puis à uriner en faisant en sorte de vider totalement la vessie tout en nettoyant la zone intime avec de l’eau claire. Après une pratique de sexe anal, il faut impérativement éviter de réintroduire le pénis dans le vagin.

 

Sinon, il faut d’abord enfiler un tout nouveau preservatif. Quand vous vous essuyez après les selles, procédez toujours d’avant vers l’arrière pour ne pas ramener les germes de l’anus dans le méat.

 

En savoir plus sur la cystite chez la femme : 

Comment diagnostiquer une cystite avec un test urinaire ?

Comment soigner une cystite ?

Quelles sont les causes d'une cystite chez la femme ?

Quels sont les symptômes de la cystite ?

Sang dans les urines : l'infection urinaire peut-elle être la cause ?

Une  infection urinaire peut-elle se transformer en pyelonéphrite ?

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.