Huile essentielle de ravintsara

Quelles sont les précautions à prendre en compte ?

En raison de la présence de l’eucalyptol dans sa formule, l’huile essentielle de ravintsara est déconseillée pour les jeunes patients et les sujets asthmatiques ou épileptiques ainsi que pour les femmes enceintes ou allaitantes. Elle ne doit pas être inhalée ou instillée ou avalée par les enfants moins de 12 ans ou aux patients ayant des yeux facilement irritables ou avec une cornée sèche. Son utilisation est fortement contre-indiquée chez les enfants moins de 2 ans. Cette même règle s’applique également pour les personnes qui développent des troubles inflammatoires gastro-intestinaux ou biliaires.

 

Comme tous types d’huile essentielle, l’HE de ravintsara comporte quelques risques pour les personnes vulnérables à ses composants. Pour limiter les risques, il est préférable de l’utiliser par voie cutanée, par inhalation ou par diffusion. Il faut éviter autant que possible l’usage par voie orale.

 

Pour certaines personnes, l’application cutanée de l’huile essentielle de ravintsara pourrait provoquer des réactions allergiques ou une intolérance. Avant la première utilisation, il faut toujours effectuer un petit test sur le creux du coude et attendre au moins 24 heures pour vérifier la réaction de la peau.

L’huile essentielle de ravintsara se révèle être un remède très apprécié dans l’univers de l’aromathérapie. Elle délivre dans cette sphère un large éventail de propriétés et de bienfaits qui servent à pallier grand nombre de pathologie. Son utilisation n’est pas un secret pour les professionnels et les adeptes des huiles essentielles. C’est pourquoi ce guide s’intéresse à ce type d’huile essentielle. Il consacre donc ses grandes sections sur son origine, ses propriétés ainsi qu’à ses effets indésirables.

 

D’où vient l’huile essentielle de ravintsara ?

Comme son nom l’indique, l’huile essentielle de ravintsara ou HE de ravintsara est obtenue à partir des feuilles de ravintsara. Connu en latin sous le nom de Cinnamomum camphora, il s’agit d’un camphrier originaire de Chine appartenant à la famille des Lauracées. Cette plante s’est implantée à Madagascar et est devenue l’un des emblèmes de sa pharmacopée traditionnelle. Cette variante malgache est quelque peu différente de la variante chinoise. Le climat et le type de sol malgache ont modifié progressivement sa composition chimique. C’est pourquoi le ravintsara comporte moins de camphre et beaucoup d’eucalyptol.

 

Bien qu’elles portent une appellation presque similaire, l’huile essentielle de ravintsara et l’huile essentielle ravensare sont en réalité très différentes. La première variante possède une molécule chargée en eucalyptol alors que la deuxième se compose d’estragole, de limonène et de sesquiterpènes.

 

Caractéristiques chimiques

L’huile essentielle de ravintsara contient 50 à 65 % d’oxydes comme le cinéole et 6 à 14 % de monoterpénols tels que l’a-terpinéol, le linalol ou le bornéol. Sa formule comporte également 8 à 16 % de monoterpènes comme la sabinène ainsi que d’autres actifs tels que l’ester et les sesquiterpènes.

 

Quels sont les propriétés et bienfaits de l’huile essentielle de ravintsara ?

L’huile essentielle de ravintsara intervient pendant l’hiver grâce à ses propriétés anti-infectieuses, antibiotiques et anti-inflammatoires. Grâce à ces qualités, elle limite les risques de surinfection. Avec son action immunostimulante, elle est très efficace pour stimuler les glandes surrénales. Ces dernières sont les responsables de la réponse immunitaire.

 

Pour ses actions antivirales, cette huile essentielle possède la capacité de combattre efficacement la grippe. Il est à noter qu'il est aujourd'hui possible de se faire vacciner contre la grippe en pharmacie. Elle peut également prendre en charge les hépatites virales et les verrues, soit presque toutes les maladies d’origine virale. Il s’agit donc d’une huile essentielle antivirale par excellence. En outre, cette huile est dotée d’une vertu expectorante. Cela lui permet de faciliter la toux.

 

Les propriétés neurotoxiques, rééquilibrantes de l’HE de ravintsara lui confèrent le pouvoir de contrecarrer la fatigue telles que l’asthénie, l’épuisement, la fatigue physique ou musculaire. Son utilisation est pour cela recommandée en cas de fatigue physique ou mentale et pendant les périodes de convalescence.

 

L’huile essentielle de ravintsara est un antibactérien à large spectre. Elle puise cette capacité à travers sa forte teneur en eucalyptol. Son action est très puissante puisqu’elle peut pallier presque tous les agents bactériens qui peuvent provoquer une maladie.

 

Comment utiliser l’huile essentielle de ravintsara ?

Pour un usage par inhalation, l’huile essentielle de ravintsara est sollicitée pour traiter les premiers symptômes des maladies qui affectent les organes de la sphère ORL. Dans ce cadre, il faut déposer 5 gouttes d’HE de ravintsara dans un bol d’eau très chaude. Après cela, il faut pencher la tête au-dessus du bol et respirer la vapeur qui s’y dégage durant environ 1 à 10 minutes. Pendant cette manœuvre, il faut recouvrir la tête avec une serviette et fermer les yeux.

 

L’utilisation de l’HE de ravintsara par diffusion est souvent indiquée pendant la période hivernale. Elle consiste dans ce cas à assainir l’air intérieur et à limiter la propagation des virus hivernaux. Comme l’huile essentielle pourrait occasionner des effets indésirables chez certaines personnes, sa diffusion directe est déconseillée en présence des enfants ou des personnes à risques. Afin d’éviter toutes mauvaises réactions, il convient pour cela de bien aérer les lieux après la diffusion et d’attendre environ 10 minutes avant de rentrer.

L’application sur la peau de l’HE de ravintsara permet de traiter les symptômes de la rhinite, de la rhinopharyngite ou de la toux grasse. Pour ce faire, il faut diluer 3 à 4 gouttes de cette huile essentielle dans 1 cuillère à café d’huile végétale. Il faut après cela étaler ce mélange le long de la colonne vertébrale et sur les voûtes plantaires. À titre préventif, l’usage cutané de cet HE se révèle être le meilleur moyen pour se protéger et renforcer le système immunitaire pendant les périodes froides. Dans ce cas, il faut déposer 1 à 2 gouttes d’huile essentielle de ravintsara pure ou diluée sur le creux interne des poignets. Il faut les frotter énergiquement l’un contre l’autre et respirer dessus profondément.

 

L’administration par voie orale est aussi recommandée en cas de rhinite, de rhinopharyngite ou de toux grasse. Pour ce traitement, il faut mélanger 1 à 2 gouttes d’HE de ravintsara dans 1 cuillère à café de miel ou sur un cachet neutre. Il faut avaler cette préparation 3 fois par jour pendant 5 jours.