Le coup de soleil est une blessure courante qui apparaît principalement par beau temps et à défaut d’appliquer un écran solaire. Il est pourtant néfaste pour la peau, car il engendre des irritations et diverses séquelles. Heureusement, il existe des remèdes efficaces pour les soigner comme la crème spéciale « coup de soleil ».

 

La crème coup de soleil

La crème à appliquer dépend de l’intensité et de l’étendue du coup de soleil. S’il s’agit d’un coup de soleil simple, il suffit d’appliquer un produit qui apaise comme l’Osmosoft ou la Biafine, trois fois par jour. S’il y a de fortes démangeaisons, une crème à l’hydrocortisone est recommandée. Par ailleurs, si le coup de soleil est accompagné de cloques, il faut le désinfecter avec de la chlorhexidine aqueuse et mettre un pansement hydrocolloïde. Puis, on peut appliquer la Biafine en couche généreuse sur la zone irritée quitte à ajouter une autre couche quand la peau absorbe l’émulsion. Puis, il faut protéger la partie avec une compresse humide.

 

La Biafine est une émulsion calmante et protectrice qui contient de la trolamine. Elle contient aussi de l’extrait de paraffine, du sorbate de potassium, de l’huile d’avocat, du propylèneglycol, etc. Si au début, elle était destinée à soigner les brûlures domestiques, de nos jours, elle est aussi utilisée en cas de coup de soleil. En effet, cette crème protège et hydrate la plaie, évitant son dessèchement et favorisant une bonne cicatrisation de la peau. Celle-ci apaise également les brûlures. Par ailleurs, il faut éviter de s’exposer au soleil après son application, car elle accentue les effets des rayons de soleil étant donné qu’il s’agit d’une crème grasse. Il existe aussi d’autres dérivés de la Biafine, dont Lamiderm ou Biafine Act. À titre informatif, une crème à base de trolamine est utilisée pour calmer les rougeurs lors d’une radiothérapie.

 

Pour calmer les rougeurs et apaiser durablement la peau victime d’un coup de soleil, le lait après soleil ne suffit pas. Il faut utiliser une crème réparatrice formulée pour réparer, nourrir la peau en profondeur et limiter les dégâts causés par le soleil. Celle-ci a une émulsion protectrice, anti-inflammatoire et apaisante qui traite les brûlures. Ce type de crème protège également des agressions extérieures. Par ailleurs, privilégiez une crème cicatrisante avec une action antiseptique pour accélérer la guérison.

 

Mesures de précautions et contre-indications pour la crème spéciale « coup de soleil »

Une crème « coup de soleil » ne doit pas être utilisée sur une peau saine. Elle n’a pas les mêmes actions qu’une crème solaire et ne protège donc pas la peau. En effet, étant donné qu’elle contient de la trolamine, il ne faut pas l’appliquer trop longtemps sur une zone étendue de la peau. Cette crème « coup de soleil » n’a aucun effet nocif chez les femmes enceintes, mais il faut toujours demander l’avis d’un médecin.

 

L’usage de la Biafine est déconseillé en cas de lésions infectées, de plaies hémorragiques ou d’allergie. L’idéal serait de demander l’avis d’un médecin. En effet, en cas d’allergie, une personne peut ressentir des picotements et de légères douleurs. De même, cela peut provoquer des eczémas. Dans ce cas, il faut tout de suite interrompre le traitement.

 

Les causes d’un coup de soleil

Une protection inadaptée ou une trop grande exposition au soleil requiert une meilleure protection de la peau, car une réaction inflammatoire apparaît : le coup de soleil. Les risques d’attraper ce dernier sont surtout augmentés durant la saison chaude, pendant les vacances. Avec la Biafine, le corps va éliminer les cellules endommagées par les rayons ultraviolets. Cette crème a une action à la fois apaisante et hydratante. Un coup de soleil est une brûlure superficielle qui peut être du second ou du troisième degré. Dans ce cas, il faut demander conseil auprès d’un pharmacien ou d’un médecin. Après un coup de soleil, prenez une douche tiède pour apaiser la peau ou passez la peau lésée sous l’eau tiède durant un quart d’heure.

 

Le coup de soleil est une inflammation des couches supérieures de l’épiderme suite à une surexposition aux rayons ultraviolets UVA et UVB. Si l’exposition se prolonge, la peau est agressée, ne parvient plus à se protéger et finit par brûler, engendrant un coup de soleil. Ce dernier, à son tour, augmente les risques de cancer de la peau et accélère le vieillissement cutané. Certes, le soleil est, entre autres, source de vitamine D, mais ces rayons ultraviolets sont néfastes et sont dangereux pour la peau. La gravité des lésions dépend du niveau de protection et du type de peau.

 

Les signes d’un coup de soleil

Le coup de soleil se manifeste par la rougeur et la douleur au toucher. D’autres signes peuvent apparaître en fonction du degré et de la gravité de la brûlure. La zone géographique et l’heure de la journée sont différentes pour déterminer le moment où l’on peut être victime d’un coup de soleil. Le degré de brûlure peut être léger ou intense. Si le coup de soleil est léger (1er degré), la brûlure se trouve généralement sur le haut du dos, les épaules ou le visage. La peau est chaude et rouge, mais disparaît après 7 jours. En effet, le système immunitaire fonctionne, rendant la peau plus résistante. Si elle est plus grave, la peau pèle, puis cède la place à une zone dépigmentée.

 

Dans le cas d’un coup de soleil moyen, la peau est rouge, mais gonflée. Des cloques peuvent même se former après quelques heures. Ce deuxième cas se guérit après 2 semaines.

 

Par ailleurs, dans le cas grave ou une brûlure au 3e degré, la peau est douloureuse, prend une coloration rouge vif. Cela peut être suivi de nausées, de fièvre, de vertiges et de cloques. Les cloques se présentent sous forme de plaques chez les adultes et sous forme d’érythèmes chez les enfants. Sa guérison est longue et elle peut induire des cicatrices.

 

Dans tous les cas, il faut utiliser une crème solaire avec un indice SPF 50 et évitez de rester longtemps au soleil. Évitez aussi d’exposer les enfants de moins de 3 ans. À la plage, portez un chapeau à large bord, des lunettes noires et n’oubliez pas le parasol.

 

Découvrez les autres gammes solaires

Toutes les crèmes solaires

Les crèmes solaires bio

Les crèmes solaires bébé

Les crèmes solaires minérales

Les crèmes après-soleil

Toutes les crèmes à mettre après l'exposition

Tous les produits solaires Oenobiol

Les crèmes bronzantes

Les crèmes solaires visage

Les crèmes contre les coups de soleil