» » » Comment soigner un bouton de fièvre du nez ?

Comment soigner un bouton de fièvre du nez ?


Comme son nom l’indique, le bouton de fièvre du nez se niche sur la partie la plus visible du visage. C’est une affection à la fois douloureuse et disgracieuse qui crée une sensation désagréable. Pour toute personne portant ses symptômes, le premier réflexe serait de se débarrasser de ces vésicules le plus vite possible. Heureusement, il existe différents moyens pour soigner cette maladie. Entre l’utilisation des patchs, des crèmes, des lotions et des remèdes naturels, vous avez donc un large choix de médicaments pour venir à bout de ces boutons indésirables. Il suffit de trouver le traitement idéal qui convient à votre organisme ou de traiter directement la cause du bouton de fièvre.


 

Qu’est-ce que le bouton de fièvre du nez ?

Le bouton de fièvre du nez est une forme d’herpès qui attaquent en particulier la peau et les muqueuses aux alentours du nez. Il s’apparente à la catégorie de l’herpès labial en raison de sa zone d’apparition, proche de la bouche. Il y apparaît sous forme de petites vésicules bénignes, mais contagieuses. Les symptômes s’accompagnent, au premier stade de la contamination, de démangeaisons, de rougeurs ou de picotements. Après cela, on assiste à l’apparition de vésicules douloureuses.

Au terme de guérison, ces dernières disparaissent et laissent des marques sur la zone affectée.

 

bouton de fièvre

 

Que cela soit pour la nouvelle contamination ou pour le cas d’une récidive, les causes de l’herpès restent les mêmes. L’exposition au soleil ou au froid, l’état de stress, la menstruation ou la fatigue rendent une personne vulnérable à cette affection.

 

Comme toutes formes d’affections cutanées, il faut traiter le bouton de fièvre du nez le plus tôt possible. Plus la prise en charge est retardée, plus le traitement devient compliqué. Il convient ainsi de réagir dès l’apparition des premiers symptômes du bouton de fièvre. Traitées à temps, les vésicules demeurent moins agressives. Cela réduit leur propagation, diminue l’inflammation et limite l’aboutissement à une lésion.

 

Comment soigner un bouton de fièvre du nez avec l’huile essentielle ? 

Avec les huiles essentielles, le remède naturel fait partie des traitements les plus efficaces contre les boutons de fièvre du nez. Il faut pour cela utiliser les huiles essentielles qui possèdent des propriétés antivirales, immunostimulantes, anti-inflammatoires et anti-infectieuses. Grâce à celles-ci, les molécules de ces lotions affaiblissent les virus origines de cette affection et soignent les symptômes. Leur utilisation convient donc aux traitements de ce type de l’herpès que cela soit pour la peau que pour les muqueuses à l’intérieur du nez.

 

huile essentielle bouton de fièvre

 

L’huile essentielle de niaouli offre des effets antiviraux très puissants. Pour cela, son action s’avère être très efficace contre les symptômes de l’herpès sur le nez. Elle combat également les virus responsables de l’apparition et de la prolifération des vésicules. En outre, ce remède est aussi doté d’un effet cicatrisant. Son utilisation guérit ainsi les lésions occasionnées par les virus.

 

Parmi les différentes variétés d’huile essentielle, l’huile essentielle issue de l’arbre à thé demeure la plus connue. Elle déploie un large éventail de bienfaits et de vertus. Cela lui permet d’intervenir dans différentes formes d’affection. Justement, grâce à ses effets anti-inflammatoires et antiviraux, son action offre un bouclier de protection à l’organisme pour combattre les boutons comme l’herpès au niveau du nez. L’utilisation de cette lotion sur ce genre d’affection limite la prolifération des virus.

 

L’huile essentielle de ravintsara s’identifie comme un antiviral et un antibactérien naturel hautement puissant. C’est pourquoi son effet reste plus efficace que les autres formes de remède naturel lorsqu’il s’agit de lésions cutanées. Ses molécules agissent efficacement contre les virus de l’herpès. Elles produisent des effets qui limitent la poussée des boutons et la prolifération des agents pathogènes.

 

Quels sont les autres traitements pour soigner le bouton de fièvre du nez ?

Pour soigner le bouton de fièvre du nez, vous aurez le choix entre les crèmes antivirales, les solutions filmogènes et les patchs. À base d’aciclovir ou de docosanol, le premier médicament consiste à limiter la prolifération des virus. Son effet permet aussi de réduire le nombre de boutons. Pour cette dernière indication, il faut utiliser rapidement la crème, soit dès l’apparition des premiers symptômes tels que les rougeurs ou les démangeaisons. Normalement, les symptômes disparaissent au bout de 1 à 2 jours.

 

Pour arriver à ce résultat, la posologie indique une application fréquente pendant une journée. Il faut ainsi l’étaler sur la zone affectée toutes les 3 à 4 heures. En ce qui concerne l’utilisation des filmogènes ou des patchs, elle convient à un herpès dans un stade déjà avancé. Elle intervient pour accélérer la guérison et éviter la contamination des proches.

 

consultation dermatologue bouton de fièvre

 

En général, l’automédication suffit pour soigner les symptômes des boutons de fièvre du nez. Toutefois, pour les symptômes répétitifs, il faut consulter des spécialistes et prendre des antiviraux. Cela dit, les virus de l’herpès survivent dans l’organisme tout au long de la vie une fois contractée. Aucun médicament ne pourra donc éradiquer complètement cette maladie.

 

Les médecins et les dermatologues rédigent à cet effet des prescriptions qui visent seulement à limiter les risques et la fréquence des nouvelles poussées.

 

Quels sont les bons gestes à adopter pour les personnes contaminées ? gestes barrière contamination bouton de fièvre

Le bouton de fièvre du nez possède toutes les caractéristiques d’une affection contagieuse. La personne qui en souffre doit adopter certains types de comportements afin de limiter la contamination, que cela soit pour les autres zones de son corps que pour son entourage. Dans ce cas, la meilleure barrière de protection serait de se laver les mains autant de fois que possible. Il faut effectuer ce geste avant et après l’application des médicaments et avant la manipulation des aliments.

 

Pour éviter l’auto contamination, il faut éviter de toucher le nez jusqu’à ce que les vésicules soient guéries. Pour limiter la propagation de la contamination, le geste barrière interdit l’embrassade entre proches. Le risque pour la femme enceinte et son enfant demeure aussi pour ce cas d’affection. Ces catégories de personne doivent limiter le contact avec une personne contaminée.

 

L’exposition au soleil favorise l’apparition de l’herpès pour les personnes déjà infectées dans le passé. Dans cette situation, il convient de toujours utiliser une crème protectrice pour le nez.

 

En savoir plus sur le bouton de fièvre : 

Comment soigner rapidement un bouton de fièvre sur la lèvre ?

Comment soigner un bouton de fièvre du nez ? 

Comment soigner un bouton de fièvre sur la bouche ? 

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.