» » » Vermifuge

Vermifuge (Ballonnements, indigestion)

Conseils santé

 

L'oxyurase est une maladie produire par les oxyures, parasites intestinaux (communément appelés "vers") dont la présence est fréquente et récurrente chez les enfants. le signe le plus fréquent est un prurit (démangeaisons) anal. Les oxyures sont également responsables de la plupart des vaginites chez les petites filles. Les douleurs abdominales sont fréquentes. 
Le traitement homéopathique vermifuge consiste à prendre : 

  • Teucrium marum 5 CH : 5 granules matin et soir pendant une dizaine de jours est le traitement du prurit anal par oxyurase. Sans qu'on puisse en expliquer la raison, on constate une accentuation de certaines manifestations au moment des changements de lune : épisodes récurrents de fièvre isolée, troubles du sommeil, toux etc. 

Pour la prévention des récidives : 

  • Cina 30 CH : 1 dose par semaine pendant 3 mois. 

Le saviez vous ? Le traitement vermifuge de l'infestation repose avant tout sur l'administration d'un vermifuge, comme Fluvermal. Mais la prévention des récidives peut faire appel à l'homéopathie. 
 

Vermifuge

L'homéopathie et ses principes

L'homéopathie ne doit pas être prise à la légère ! Il est vivement recommandé de demander l'avis d'un médecin avant d'entamer le moindre traitement. Une ordonnance homéopathique peut contenir différents produits, avec des prises qui s'étalent à différents moments de la journée.

 

Guérir ou soulager une multitude de symptômes : les atouts de l'homéopathie

Vous vous sentez anxieux ? N'hésitez plus, vous pouvez faire confiance à l'homéopathie ! Vous souhaitez en finir avec votre rhume des foins, ou avec votre herpès saisonnier ? Alors faites appel à un homéopathe, il pourra vous apporter son aide ! Les femmes en période de ménopause et les gens qui souffrent de fibromyalgie peuvent bénéficier de l'homéopathie pour améliorer leur confort de vie. S'il serait insensé de prétendre que l'homéopathie peut guérir les cancers, il est manifeste qu'elle constitue un atout remarquable pour limiter les effets secondaires causés par les traitements habituels.

 

Des soins courts ou longs

En général, différentes sortes de maladies, aiguës ou récidivantes, sont prises en charge par l'homéopathie. Un traitement de quelques jours est suffisant pour venir à bout d'une maladie à évolution rapide. En cas d'affection récidivante ou chronique, l'homéopathie va d'abord réduire la fréquence des attaques.

On peut exercer l'homéopathie sous deux formes. On rencontre premièrement l'homéopathie pluraliste, qui mélange différentes substances. Quand un homéopathe administre un unique traitement, qui va à la fois guérir votre grippe et vos maux d'estomac, il s'agit d'homéopathie uniciste.



Fondements de l'homéopathie

L'homéopathie repose sur un principe fondamental : le corps humain a un pouvoir inné d'autoguérison. L'homéopathie sert à le provoquer. Pour cela, le praticien étudie les différentes réactions physiques et psychiques d'une personne face à la maladie, mais aussi ses antécédents, tout autant que la maladie elle-même. L'homéopathie repose sur le principe de « similitude », aviez-vous déjà entendu parler de ce concept ? Une substance qui, fortement dosée, déclenche certaines réactions chez un patient va, à une moindre dose, en soigner un autre. L'homéopathie utilise des plantes, mais également des substances d'origine animale, comme le calcaire d'huîtres ou l'encre de seiche. Le sel marin ou le calcaire peuvent aussi être employés dans le contexte de l'homéopathie. En effectuant plusieurs dilutions du principe actif effectuées avec de l'eau ou de la teinture mère, on parvient à obtenir les effets escomptés sur le corps. D'ordinaire, les produits recevant une haute dilution sont plus efficients que ceux qui ont un niveau de dilution moins important.