Traitement anti puce chat : tous les produits pour éliminer les puces

Seresto collier chats Bayer - 2 colliers
Produit en stock
58.87 €
Biocanina Prurispray - spray 80ml
Produit en stock
8.39 €
Frontline chats - 4 pipettes de 0,5 ml
Produit en stock
13.70 €
Frontline Chats - 6 pipettes de 0,5 ml
Victime de son succès
18.17 €
Seresto collier chats Bayer - 1 collier
Produit en stock
30.44 €

Qu’ils vivent à l’extérieur ou à l’intérieur de la maison, aucun animal domestique n’est épargné par une infestation de puces. Il faut savoir que 63 % des chats risquent d’être infectés entre avril et octobre. Considérées comme de véritables nuisibles, les puces engendrent généralement des démangeaisons sévères, pouvant irriter la peau du chat et entraîner des maladies sérieuses. Pour mieux protéger l’animal de ce fléau, il est crucial de le traiter comme il convient.

 

Les puces du chat, c’est quoi au juste ?

Pour réussir à combattre cet insecte qui peut vraiment constituer un souci pour les animaux domestiques comme le chat, il est important de bien s’en informer. Cela inclut notamment le cycle de vie de ce parasite et aussi d’apprendre à les identifier sur le pelage du chat.

 

Une puce est un insecte minuscule qui mesure entre 2 à 3 millimètres. C’est un animal qui vit et se reproduit à l’intérieur du pelage des animaux comme les chats, les chiens et les rats. Les puces se nourrissent du sang de leur hôte. Ceux du chat sont appelés Ctenocephalides felis.

 

Le cycle de vie d’une puce se déroule en plusieurs étapes. Le chat attrape d’abord une puce adulte qui va se nourrir du sang de son hôte. Cette puce peut se reproduire 48 heures après son arrivée sur le pelage du chat. Elle peut pondre jusqu’à 50 œufs par jour durant 3 semaines.

 

L’œuf se détache des poils et tombe de l’animal. Au bout de 3 jusqu’à 5 jours, il éclot et se transforme en larve qui se déplace dans des lieux sombres et humides tels que les moquettes et les tapis. La larve se développe jusqu’à atteindre l’âge adulte, ce qui prend plusieurs jours, voire un mois, suivant les conditions. La larve se transforme ensuite en cocon. Elle peut survivre jusqu’à 8 mois. À terme, elle va chercher un animal et le cycle revient à son point de départ. Toutefois, si la puce n’arrive pas à trouver un hôte, elle ne peut pas survivre longtemps. Pour interrompre ce cycle biologique, il est important d’utiliser un traitement antipuce sur le chat et dans toute la maison de son propriétaire.

 

Notez que la contamination d’un animal à un autre est assez rare. La transmission se fait habituellement au moment où le chat passe dans des lieux d’éclosions, des endroits contaminés par les œufs, les larves et les puces. Il peut s’agir des jardins et des balcons, mais aussi des canapés, des lames de parquet, et même le matelas.

 

Quelles sont les conséquences d’une infestation de puces ?

Une infestation de puces est généralement sans danger pour l’être humain. Toutefois, elle peut avoir des conséquences relativement désastreuses sur le chat et son environnement. Chez cet animal, une puce peut piquer jusqu’à une dizaine de fois par jour pour s’alimenter en sang. D’après les recherches, une seule piqûre de puce suffit pour provoquer une dermatite par allergie suite à des piqûres de puces ou DAPP. Il s’agit d’une maladie de la peau fréquente chez le chat. Elle engendre des démangeaisons sévères et des léchages répétés. Cela entraîne des lésions suivies de perte de poils au niveau de la croupe, du ventre et des flancs de l’animal. Il n’est pas rare non plus d’observer de petits boutons rouges ou roses sur le crâne du chat, ainsi que des croûtes sur ses cuisses et des ulcères sur la lèvre supérieure. Néanmoins, ces signes ne doivent pas trop inquiéter son maître.

 

Les piqûres de puces peuvent entraîner des complications à l’intérieur de l’organisme du chat. Il peut attraper des parasites internes ou des bactéries transmises par la puce. Il faut savoir que ce parasite est porteur d’œufs de vers comme le ténia. S’il est avalé par le chat quand il se mordille, par exemple, cela peut causer de graves problèmes digestifs. En outre, la puce peut entrainer une anémie infectieuse féline. L’insecte est capable de transmettre une bactérie qui peut provoquer la destruction des globules rouges. Dans ce cas, l’animal infecté peut manifester des signes de faiblesse, une perte de poids, voire de l’anorexie ou de la fièvre. Ces symptômes nécessitent une consultation d’un vétérinaire.

 

Comme mentionné plus haut, les puces n’entraînent pas de complications pour l’Homme, même si elles provoquent de fortes démangeaisons qui sont souvent douloureuses. Cependant, elles peuvent répandre leurs œufs partout dans la maison, en raison de leur reproduction rapide. Elles infestent alors les endroits que l’animal de compagnie affectionne, comme les coussins et les canapés. Quand les œufs éclosent, les larves s’éparpillent partout dans l’environnement. Elles se logent surtout dans les lieux humides et sombres. 

 

Quels sont les meilleurs traitements antipuces ?

Les puces sont un problème à ne pas prendre à la légère. N’attendez pas que le chat soit infesté pour le traiter. Il est possible de recourir aux traitements préventifs, peu importe la saison. Mais que vous utilisiez un produit préventif ou curatif, il est essentiel de choisir un traitement antipuce pour chat efficace et adapté à l’âge de l’animal. Les produits et/ou dispositifs antipuces pour chat sont commercialisés sous différentes formes.

 

Les pipettes sont assez faciles à utiliser. Elles s’appliquent sur la ligne du dos du chat. Le collier est un accessoire qui a une action longue durée. Il permet d’éliminer les puces sur tout le corps et de prévenir de nouvelles infestations pendant les 10 mois prochains mois. Le spray est un produit qui peut être utilisé chez le chaton dès l’âge de 2 jours. Le spray est pulvérisé sur le pelage pour traiter les infections de puces adultes. Il y a aussi les comprimés qui peuvent être utilisés en traitement curatif et préventif. Ils s’administrent par voie orale au chat. Enfin, il y a le shampooing qui est très efficace pour lutter contre une infestation massive de puces.

 

Un traitement antipuce pour chat ne peut être efficient que si les puces, les larves et les œufs sont éliminés dans la maison. En effet, elle est susceptible d’héberger jusqu’à 95 % des parasites provenant des animaux de compagnie.